Une victoire inespérée en GTE Am pour Ferrari et SMP

partages
Une victoire inespérée en GTE Am pour Ferrari et SMP
Par : Emmanuel Rolland
15 juin 2015 à 13:30

#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE: Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE: Viktor Shaitar et Andrea Bertolini
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE : Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE: Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE : Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE : Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov

Si on attendait les Ferrari AF Corse dans la lutte pour la victoire en GTE Pro, on attendait moins le succès de la F458 du SMP Racing en GTE Am. Pourtant, la structure russe, championne en titre de sa catégorie en European Le Mans Series, alignait une pointure de l’endurance, en l’occurrence Andrea Bertolini, aux côtés des Russes Alexey Basov et Victor Shaitar.

Dominées par les Aston Martin lors des qualifications en GTE Am, la Ferrari SMP était solidement installée au deuxième rang de la catégorie à l’amorce de la dernière heure. La violente sortie de route de l’Aston de tête à 45 minutes de l’arrivée a offert une victoire inattendue à Andrea Bertolini et ses équipiers.

Le Mans a une nouvelle fois prouvé être une course lors de laquelle votre concentration doit rester au maximum jusqu’au dernier virage. 

Andrea Bertolini, pilote de la Ferrari SMP.

"Cette victoire était vraiment inattendue", se réjouissait Bertolini à l’arrivée. "Cela manquait à mon palmarès et l’obtenir avec SMP est quelque chose de spécial car c’est la première fois qu’une équipe russe remporte les 24 Heures. Les gars ont fait un super boulot, nous y avons toujours cru et nous n’avons jamais baissé les bras durant notre longue bataille avec l’Aston Martin n°98. Le Mans a une nouvelle fois prouvé être une course lors de laquelle votre concentration doit rester au maximum jusqu’au dernier virage. Comme toujours, notre voiture était extrêmement fiable et n’a souffert d’aucun problème".

"Ma première pensée ? Prendre du repos", continuait l’Italien. "J’ai fait plusieurs triples relais et la fatigue me rattrape maintenant que la course est terminée. Cette victoire aura une saveur encore plus particulière demain matin, lorsque je me réveillerai et que je verrai le trophée sur la table".

Prochain article 24 heures du Mans
Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Previous article

Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote