Webber - Piloter pour Porsche est une chance

A 38 ans, après une longue carrière en F1 ponctuée de 9 victoires et 13 pole positions, Mark Webber est pleinement épanoui en Endurance. Une discipline qu'il a retrouvée l'année passée avec Porsche, et dans laquelle il nourrit de grandes ambitions. Il sera au départ des 24 Heures du Mans pour la deuxième année consécutive dans quelques jours.

Le bon timing

Lorsqu'il a choisi de quitter la F1 à l'issue de la saison 2013, l'Australien avait senti que le bon moment était venu. Par chance, tout s'est parfaitement enchainé avec les approches de Porsche.

"J'ai été super, super chanceux avec le timing de ma carrière pour être là où je suis aujourd'hui", considère Webber dans une interview accordée à Racer. "J'ai choisi le bon moment pour arrêter la F1 et venir en WEC."

"J'ai eu une longue carrière en F1, dont je suis super fier, et à la fin, comme nous le voyons maintenant avec les trois ou quatre dernières années, on a commencé à perdre quelque chose du point de vue du pilote. Ils ont fait chuter les temps au tour et en conditions de course c'est très éloigné de ce que c'était. C'est très décevant."

"Même si les F1 étaient super rapides à la fin de ma carrière, il était définitivement temps pour moi et j'étais dans la fenêtre pour rechercher quelque chose de différent. Est-ce que je veux arrêter complètement? Non. Quelle est la meilleure chose à venir? Le coup de téléphone de Porsche. Est-ce que je vais les écouter? Absolument. Et ils ont dit qu'ils allaient revenir au Mans, rouler en WEC, et que ce serait très rapide."

Porsche, ce nom emblématique

En Endurance, ce n'est pas une pré-retraite que s'offre Webber mais un réel défi à la hauteur de son talent. Le niveau croissant du LMP1 et le défi représenté par le pilotage de ces prototypes lui apportent beaucoup de plaisir. Le tout lié à un nom aussi emblématique que celui de Porsche en Endurance, avec la pression qui l'accompagne.

"Pour moi, en tant que pilote, la récompense est que les voitures vous forcent à être au meilleur niveau", constate Webber. "Je n'ai plus 22 ans, mais j'ai une énorme expérience et j'ai encore faim de succès, de bâtir sur le succès que Porsche a eu, ce qui était évidemment colossal."

"C'est un poids sur les épaules et les gens attendent de grands résultats de notre part. C'est formidable. Et nous sommes dans une période exceptionnelle pour l'Endurance. Faire cette course pour Porsche… Je suis vraiment chanceux."

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Circuit Le Mans
Pilotes Mark Webber
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags endurance, le mans, lmp1