Postiglione et Basz se vengent de la déception de la veille

Le duo d’Imperial Racing a pris sa revanche après leur panne diu dernier tour samedi. Pull-Snoeks (Bonaldi) et Van Uitert-Altoè ont complété le podium.

Postiglione et Basz se vengent de la déception de la veille

Exploitant bien position de tête au départ, Dennis Lind (Target Racing) emmenait Karol Basz, Edoardo Liberati (VS Racing) et Job Van Uitert (Antonelli Motorsport) à l’issue du premier tour. Au deuxième, Luca Rettenbacher (MSG Motorsport) prenait le 4e place au Néerlandais.

Les positions ne bougeaient pas dans le peloton de tête, jusqu’au dixième tour lorsqu’une sortie dans Ascari engendrait une neutralisation. Une fois la voiture de sécurité rentrée, les premiers arrêts au stand commençaient, Basz inaugurant la série au 13e passage. 

 

Lorsque les trois leaders restants revenaient en piste, son équipier Vito Postiglione prenait la tête avec une avance consistante sur le Georgien Shota Abkazava (ArtLine). Celui-ci ne résistait pas au retour de Kelvin Snoeks, qui lui prenait la 2e place au 22e tour.

Bien remonté également, Giacomo Altoè allait pouvoir monter sur son second podium en deux jours avec Van Uitert. Le top 5 était complété par Spinelli-Perez (Antonelli Motorsport) (1er Pro-Am), et les premiers leaders Larsson-Lind (Target Racing). 

 

Cédric Leimer (Autovitesse), qui s’élançait de la 12e ligne, était pointé 17e au premier tour. Mais il perdait toutes ses chances dès le 2e tour, ne réussissant qu’à rentrer au stand pour abandonner. Son cousin Cyril réussissait à rallier l’arriver au 24e rang.

Jean-Luc Taillade

partages
commentaires
Job Van Uitert-Giacomo Altoè au dernier tour!

Article précédent

Job Van Uitert-Giacomo Altoè au dernier tour!

Article suivant

Lamborghini dévoile un nouveau championnat Urus SUV pour 2020

Lamborghini dévoile un nouveau championnat Urus SUV pour 2020
Charger les commentaires