Faux espoir pour Acosta, finalement inapte à Silverstone

Revenu très motivé de la pause estivale, Pedro Acosta a pourtant été déclaré inapte à rouler au Grand Prix de Grande-Bretagne et va devoir attendre encore avant de reprendre la piste.

Faux espoir pour Acosta, finalement inapte à Silverstone

Déjà absent au Grand Prix des Pays-Bas, Pedro Acosta devra également faire l'impasse sur celui de Grande-Bretagne qui se tient ce week-end. Il n'a en effet pas eu le feu vert des médecins lors de son dernier contrôle médical qui s'est tenu ce matin, juste avant les EL1.

Blessé au niveau du fémur, qu'il s'est fracturé fin juin lors d'un entraînement en motocross, le jeune Espagnol a travaillé dur tout au long de la pause estivale afin de revenir en forme à Silverstone, et pensait hier encore pouvoir disputer le Grand Prix, puisqu'il avait reçu une première validation qui allait dans ce sens.

"Nous arrivons à Silverstone avec l'objectif de retrouver un bon feeling", déclarait-il alors. "Ma convalescence a été longue et je travaille dur pour revenir au niveau qui était le mien avant. Physiquement, je me sens bien, mais maintenant je dois retrouver mon feeling avec la moto. L'important est de reprendre le rythme, petit à petit, pour revenir à 100%."

Finalement, l'équipe médicale présente sur le circuit l'a déclaré inapte et il devra attendre le prochain Grand Prix, qui se tiendra dans deux semaines en Autriche, pour retenter sa chance.

"Pour résumer, il faut que l'os soit plus solide", a-t-il expliqué au site officiel du MotoGP. "J'ai passé un examen à Barcelone la semaine dernière, on m'a dit que j'étais apte et ensuite quand je suis arrivé ici on m'a dit que non. C'est la seule chose que je ne comprends pas très bien. Si on me dit à Barcelone la semaine dernière que je suis apte, je ne comprends pas... Et je ne serais pas venu ici. Mais c'est la vie. On doit continuer à travailler pour que je récupère. J'ai fait tout ce que je pouvais pour venir ici et ça n'est pas possible. On va voir comment se passe la semaine et comment on va pouvoir revenir en Autriche."

C'est un nouveau coup dur pour le rookie, qui réalisait jusque-là une première saison en Moto2 impressionnante. Arrivé du Moto3 où il a décroché le titre dès son arrivée, il a vu tous les projecteurs se tourner vers lui et a dû composer avec une catégorie intermédiaire pas aussi simple à appréhender qu'il ne le pensait.

Après un début de saison plus compliqué que prévu et quelques erreurs, il s'est finalement imposé dès sa huitième course au GP d'Italie, avant de monter sur le podium au Sachsenring, et est actuellement neuvième du championnat malgré son absence à Assen.

En pleine montée en puissance aux côtés de son coéquipier Augusto Fernández, actuel leader ex æquo du championnat, Acosta a vu sa progression stoppée en plein vol avec cette blessure. Il va désormais devoir prendre son mal en patience afin de revenir progressivement aux avant-postes.

L'autre pilote forfait à Assen, Arón Canet, est bien de retour ce week-end. L'Espagnol souffrait de saignements de nez, conséquence d'un accident de la route, qui l'empêchaient de rouler. La plaie a été cautérisée au lendemain du GP des Pays-bas.

Lire aussi :
partages
commentaires
Fernández et Acosta, la montée en puissance d'un duo de choc
Article précédent

Fernández et Acosta, la montée en puissance d'un duo de choc

Article suivant

Coup double pour Fernández qui passe en tête du championnat

Coup double pour Fernández qui passe en tête du championnat