Bagnaia : Signer tôt en MotoGP, "mon plus gros point fort" cette saison

partages
commentaires
Bagnaia : Signer tôt en MotoGP,
Par : Léna Buffa
5 nov. 2018 à 17:10

Le nouveau Champion du monde Moto2 a répondu avec l'art et la manière à ceux qui avaient pu critiquer le fait qu'il était annoncé en MotoGP avant même d'avoir remporté sa première victoire en Moto2.

Pecco Bagnaia va faire le grand saut vers le MotoGP fort du titre de Champion du monde Moto2 qu'il a remporté dimanche. Dans le viseur de Ducati depuis déjà 2016, il avait dans un premier temps souhaité retarder cette étape. "L'année dernière, j'ai eu la possibilité de courir dès cette année en MotoGP, mais j'ai pensé qu'il valait mieux essayer de gagner [le titre]. Le team en était capable, la moto aussi, et on a très bien travaillé l'année dernière et cet hiver", souligne-t-il.

Lire aussi :

Bien qu'il ait souhaité attendre un peu, Bagnaia a tout de même signé tôt, puisque dès le mois de février de cette année il était annoncé en partance pour Pramac en 2019. Avec le recul, il est convaincu que cette approche a été déterminante dans le succès qu'il a connu ces derniers mois.

"Quand j'ai signé en MotoGP, je n'avais pas encore gagné en Moto2 et beaucoup de gens m'ont demandé : 'Pourquoi vas-tu en MotoGP alors que tu n'as jamais gagné ?' Beaucoup de journalistes m'ont dit cela, mais pour moi c'était clair qu'il fallait signer dès cette année", assure-t-il. "Je pensais que c'était mieux pour avoir l'esprit libéré cette année et ne plus penser à l'année prochaine. Ça a été la clé, je pense, parce que quand j'ai commencé j'avais déjà un contrat en MotoGP et j'étais pleinement concentré sur le championnat Moto2. Je crois que ça a été mon plus gros point fort, parce que je ne pensais qu'à gagner le Moto2."

Bagnaia arrivera donc en catégorie reine fort de son titre, comme l'ont fait avant lui tous les lauréats du Moto2 à la seule exception du premier d'entre eux, Toni Elias. De Bradl à Morbidelli, en passant par Márquez, Pol Espargaró, Rabat ou Zarco, tous n'ont pas connu le même succès en MotoGP, mais Pecco Bagnaia a bien l'intention de s'investir comme il le faut pour tirer au mieux parti de cette opportunité.

"Passer en MotoGP est comme repartir de zéro. C'est quelque chose de complètement différent, il faut recommencer à travailler plus sur la moto, mais Ducati m'a donné tout ce que je demandais et a beaucoup poussé pour m'avoir. C'est quelque chose d'important pour commencer une nouvelle aventure. La Ducati est la moto que j'ai toujours voulue, parce que pour moi c'est la plus belle et on a aussi vu cette année qu'elle était l'une des plus fortes."

"Je suis très content de commencer une nouvelle aventure. Je veux comprendre toutes les nouveautés. Je dois les comprendre, apprendre et faire de mon mieux, comme l'année dernière pour ma première année en Moto2. Je vais maintenant être avec les meilleurs pilotes au monde et surtout je vais courir avec Valentino, au même moment, et ça c'est énorme."

Valentino Rossi félicite son frère Luca Marini, Sky Racing Team VR46, et le Champion du monde Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Valentino Rossi félicite Francesco Bagnaia après son titre

Une approche bien réfléchie

Ils étaient peu à miser sur Pecco Bagnaia il y a encore quelques mois, pourtant l'Italien a confirmé son ascension fulgurante en accédant au titre Moto2 au terme de sa seconde saison dans la catégorie. Arrivé dans la lignée de ses premiers succès en Moto3, il a réussi sa saison d'apprentissage avec le Sky Racing Team VR46 l'an dernier et a mis toutes les chances de son côté pour se lancer cette année à la conquête du Graal.

Et dès l'entame de la saison, les premiers résultats sont arrivés, avec d'emblée une victoire lors de la course d'ouverture, qu'il a menée de bout en bout. "Quand j'ai gagné au Qatar, j'ai pris conscience qu'il m'était possible de gagner", pointe Bagnaia, qui obtenait alors son premier succès dans la catégorie. "La victoire au Qatar a été incroyable, mais je pense que c'est après la course en Autriche que le championnat m'a appartenu, parce que j'ai ensuite conservé la tête et j'ai attaqué jusqu'au Japon pour avoir une grosse avance en Malaisie."

Lire aussi :

Au fil des épreuves, la donne s'est éclaircie : son adversaire dans la quête du titre serait Miguel Oliveira. Un rival qui possédait la même qualité que lui, à savoir la régularité, mais qui n'a pas été en mesure d'égaler les huit succès du numéro 42. "Oliveira a été très régulier et très fort cette année. J'ai beaucoup de respect pour lui parce qu'il a attaqué fort toute la saison", salue l'Italien.

Le Portugais ne lui a en tout cas pas laissé de répit, l'obligeant même à se recentrer sur sa manière de travailler pendant l'été. "On a beaucoup progressé après Brno. On a commencé à penser différemment et ça a été la clé", explique-t-il. "Plus que sur la moto, c'étaient des progrès sur notre façon de penser, notre esprit. Avant, on pensait travailler plus sur la moto, en faire plus que la normale. Ça n'était pas la bonne décision et après cela, on a essayé d'exploiter au mieux notre moto, mes réglages de base. Voilà le step qu'on a fait."

"La victoire en Autriche a été la bonne manière d'entamer cette nouvelle façon de travailler et au final ma dernière victoire, au Japon, a été la plus importante de l'année", poursuit le Turinois, qui a par la suite bénéficié d'une première balle de match en Australie. Celle-ci n'a pas apporté le succès espéré, mais ce n'était que partie remise, jusqu'à ce Grand Prix de Malaisie libérateur.

Pecco Bagnaia fête son titre avec une livrée spéciale :

Diapo
Liste

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
1/14

Photo de: Scherazade Mulia Saraswati

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
2/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
3/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
4/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
5/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Luca Marini, Sky Racing Team VR46 Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Luca Marini, Sky Racing Team VR46 Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
6/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
7/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Pablo Nieto, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Pablo Nieto, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
8/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo Luca Marini, Sky Racing Team VR46 Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo Luca Marini, Sky Racing Team VR46 Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
9/14

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46, Luca Marini, Sky Racing Team VR46

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46, Luca Marini, Sky Racing Team VR46
10/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
11/14

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
12/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
13/14

Photo de: SKY Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Le Champion du monde Moto2, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
14/14

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Article suivant
Bagnaia décroche le titre en Moto2 !

Article précédent

Bagnaia décroche le titre en Moto2 !

Article suivant

Rossi : "Si j'avais gagné, ça aurait été une journée historique"

Rossi : "Si j'avais gagné, ça aurait été une journée historique"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2
Événement Sepang
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Francesco Bagnaia
Équipes Pramac Racing , Team VR46
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions