Moto2
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
17 jours
C
GP de France
14 mai
Prochain événement dans
31 jours
C
GP d'Italie
28 mai
Prochain événement dans
45 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
Prochain événement dans
52 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
Prochain événement dans
66 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
Prochain événement dans
73 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
Prochain événement dans
87 jours
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
Prochain événement dans
136 jours
C
GP d'Aragón
10 sept.
Prochain événement dans
150 jours
C
GP de Saint-Marin
17 sept.
Prochain événement dans
157 jours
C
GP du Japon
01 oct.
Prochain événement dans
171 jours
C
GP de Thaïlande
08 oct.
Prochain événement dans
178 jours
C
GP d'Australie
22 oct.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
Prochain événement dans
199 jours
C
GP de Valence
12 nov.
Prochain événement dans
213 jours

Baldassarri ouvre son compteur chez lui, Zarco au pied du podium

Le pilote italien a décroché sa première victoire en Moto2 de fort belle manière. Zarco, leader du championnat, perd des points importants face à Rins.

Baldassarri ouvre son compteur chez lui, Zarco au pied du podium
Départ : Johann Zarco, Ajo Motorsport mène
Podium : le deuxième, Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40, le vainqueur Lorenzo Baldassarri, Forward Racing, le troisième, Takaaki Nakagami, Honda Team Asia
Le troisième, Takaaki Nakagami, Honda Team Asia
Le deuxième, Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40
Franco Morbidelli, Marc VDS, Lowes
Franco Morbidelli, Marc VDS, Lowes
Alex Marquez, Marc VDS
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Franco Morbidelli, Marc VDS
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Jesko Raffin, SAG Team
Sam Lowes, Federal Oil Gresini Moto2
Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40, Franco Morbidelli, Marc VDS
Edgar Pons, Paginas Amarillas HP 40
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Franco Morbidelli, Marc VDS
Jonas Folger, Dynavolt IntactGP
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Takaaki Nakagami, Honda Team Asia

La catégorie intermédiaire est souvent propice à des bagarres littéralement au coude-à-coude ; la manche de Misano n'a pas fait exception à la règle ! Parmi cette meute de fous furieux, c'est Lorenzo Baldassarri qui a mis tout le monde d'accord.

Qualifié sur la première ligne (3e), le pilote italien a toujours été virtuellement sur le podium. Après une dizaine de tours assez délicats, Baldassarri a pu semer ses adversaires, pour revenir lentement mais sûrement sur le leader Álex Rins. C'est finalement à deux tours de l'arrivée que le membre de la VR46 Riders Academy a joué son va-tout, en dépassant son adversaire. Une manœuvre suffisante pour sécuriser sa première victoire en Moto2, qui plus est devant son public ! "C'est vraiment quelque chose d'incroyable de gagner ici pour la première fois, sur un circuit qui rend hommage à Marco Simoncelli [dont il porte le nom, ndlr]", explique le vainqueur du jour.

Baldassarri obtient enfin un succès qui lui tendait déjà les bras en mai dernier au Mugello, où il avait été battu in extremis par Johann Zarco. "C'est une journée spéciale, avec mon Fan-Club qui a fait le déplacement dans les tribunes. La course était fantastique, j'ai encore du mal à y croire ! J'ai compris que Rins était sorti hors de la piste lorsque j'ai passé la ligne d'arrivée."

Rins s'accroche tant et bien

Son rival dominical Álex Rins a en effet tenté l'impossible pour finir l'épreuve au premier rang. L'Espagnol, malgré une fracture de la clavicule en guérison, est parvenu à puiser dans ses réserves pour délivrer une prestation remarquable. Après avoir difficilement atteint le 8e rang en qualification, Rins a été transfiguré par l'enjeu et l'adrénaline de la course.

"Lorsque j'ai vu que ça se bagarrait dans le groupe de tête, j'ai pensé que la meilleure chose était de m'échapper devant. J'ai roulé à mon propre rythme en étant premier, afin de distancer les autres peu à peu", explique-t-il. "Quand Baldassarri m'a dépassé, il me restait quelques endroits où je pouvais tenter une manœuvre, mais je suis sorti large dans le dernier tour. Nous avons repris des points au leader du championnat, et c'est pour cette raison que nous sommes satisfaits."

Takaaki Nakagami complète le podium. Le Japonais a profité du grabuge dans le groupe de tête pour s'isoler en 3e place durant la majeure partie du Grand Prix. Un résultat inespéré quand on se rappelle qu'il avait court-circuité la chicane au départ et redescendu au fond du top 10 ! "Je suis un peu déçu quand même, nous étions compétitifs ce week-end", explique-t-il. "Je pensais pouvoir gagner. Mais je suis content car je me suis bien rattrapé, et ça me permet d'enchaîner avec deux podiums à la suite. Pour la prochaine course en Aragón, je crois que ce sera à mon tour de l'emporter !"

La déception de Zarco et Lowes

Le tenant du titre Johann Zarco, n'a pas délivré une prestation parfaite. Pourtant, un départ correct lui permettait de garder les commandes des opérations, lui qui avait signé une pole position incontestable la veille. Néanmoins, le Français allait se faire bousculer par ses camarades lors des premiers tours.

Classé seulement 7e après cinq boucles, le Champion Moto2 en titre allait reprendre sa marche en avant à partir de la mi-épreuve. Il doubla notamment Francesco Morbidelli et Tom Lüthi, avant de sécuriser la 4e position finale, à quelques secondes de Takaaki Nakagami.

"C'est vraiment dommage, car j'étais prêt à me battre pour la gagne", regrette Zarco. "Je me sentais très fort tout au long du week-end. J'ai bien démarré, je me sentais bien mais pas très rapide ; j'ai pourtant tenté d'aller plus vite mais ce n'était pas possible : dès que j'essayais de me battre, je perdais des positions. Je suis cependant resté calme, je pensais être capable de rattraper l'avant de la course mais ce n'était pas le cas. J'ai fait de mon mieux, j'ai doublé quelques pilotes."

"Nous sommes toujours leaders au classement, mais Rins a fait une super course et il doit être félicité pour cela. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à analyser ce qu'il s'est passé, et travailler afin de nous améliorer pour les prochaines manches", ajoute le pilote Ajo, qui va devoir se retrousser les manches puisque l'écart avec Rins est passé de 19 à trois points en deux courses.

L'un des faits les plus marquants de cette épreuve est l'abandon de Sam Lowes. Le Britannique, un temps leader du championnat au printemps, conclut un été très compliqué, marqué par deux abandons en Allemagne et en Autriche et un accrochage avec Zarco à Silverstone. Lowes a attaqué peut-être plus que de raison pour accrocher un podium qui lui tendait les bras. Ses manœuvres envers Morbidelli ont été quelques fois assez rugueuses, puisque l'Italien a terminé la course avec une importante marque de pneu sur son carénage !

Mais quelques instants après cet incident, Lowes perdit l'avant de sa Kalex et termina sa course dans le bac à graviers. "Nous avons rencontré des difficultés tout au long du week-end, et la course n'était pas facile non plus. Hormis Nakagami, j'étais plus rapide que les autres pilotes impliqués dans la lutte pour la 3e place. J'ai eu quelques problèmes avec ma machine et je suis tombé. Je suis déçu."

À cinq manches du terme, Lowes se retrouve même dépassé par Lüthi (4e à 57 points de Zarco), qui prend la 3e position au championnat, à 53 points du leader.

Moto2 - Misano - Course

Pos.PiloteMotoÉcart
1  Lorenzo Baldassarri Kalex  
2  Alex Rins  Kalex 2.523
3  Takaaki Nakagami  Kalex 6.199
4  Johann Zarco  Kalex 8.942
5  Franco Morbidelli  Kalex 10.016
6  Thomas Luthi  Kalex 11.095
7  Hafizh Syahrin  Kalex 13.048
8  Jonas Folger  Kalex 14.604
9  Sandro Cortese  Kalex 15.647
10  Alex Marquez  Kalex 20.720
11  Marcel Schrötter  Kalex 22.195
12  Xavi Vierge  Tech 3 33.627
13  Luca Marini  Kalex 40.136
14  Ratthapark Wilairot Kalex 41.752
15  Jesko Raffin  Kalex 42.502
16  Mattia Pasini  Kalex 49.745
17  Miguel Oliveira  Kalex 1'02.022
18  Federico Fuligni  Kalex 1'03.931
19  Remy Gardner  Kalex 1'04.010
20  Robin Mulhauser  Kalex 1'07.383
21  Iker Lecuona  Kalex 1'20.046
AB  Edgar Pons  Kalex 3 tours
AB   Julian Simon  Speed Up 5 tours
AB   Sam Lowes  Kalex 14 tours
AB   Danny Kent  Kalex 19 tours
AB   Isaac Viñales  Tech 3 23 tours
AB   Simone Corsi  Speed Up 25 tours
AB   Axel Pons  Kalex  
AB   Xavier Simeon  Speed Up  

 

partages
commentaires
Lüthi renaît à Silverstone, Zarco pénalisé

Article précédent

Lüthi renaît à Silverstone, Zarco pénalisé

Article suivant

Fabio Quartararo passe en Moto2 avec Pons en 2017

Fabio Quartararo passe en Moto2 avec Pons en 2017
Charger les commentaires