Binder s'impose pour 36 millièmes face à Mir

partages
commentaires
Binder s'impose pour 36 millièmes face à Mir
Par : Willy Zinck
29 oct. 2018 à 13:35

Le Sud-Africain a remporté sur le fil le duel des anciens Champions du monde Moto3 en Australie !

Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Xavi Vierge, Dynavolt Intact GP
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Tetsuta Nagashima
Tetsuta Nagashima
Sam Lowes, Swiss Innovative Investors
Tetsuta Nagashima
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo

Phillip Island aurait pu être le lieu du sacre de Francesco Bagnaia en Moto2, mais finalement ni l'Italien, ni son adversaire au championnat Miguel Oliveira ne sont parvenus à s'illustrer en Australie.

Les deux hommes ont même laissé une bonne dizaine de pilotes assurer le spectacle à leur place, avec une victoire finale de Brad Binder, qui signe là son troisième succès de la saison, sur le circuit même où il avait obtenu son premier podium l'an dernier.

L'aboutissement d'une course haletante, où les changements de leaders ont été pléthoriques, digne d'une épreuve de Moto3 ! "Aujourd'hui, ce fut une course folle. J'ai eu l'impression d'être de retour en Moto3", a ainsi déclaré après la course le vainqueur sud-africain. "J'ai plutôt pris un bon départ, je me suis retrouvé devant et j'ai essayé de voir si je pouvais creuser l'écart avec le groupe, mais après huit ou dix tours j'ai vu qu'il n'y avait pas moyen de faire cela. Je regardais tout le temps l'écran géant à la fin de la ligne droite, et j'ai bien vu que je ne pourrai pas m'échapper. Alors je me suis dit qu'il fallait que je reste dans le groupe, et que j'en garde en réserve pour la fin. J'ai ensuite essayé de reprendre les devants à deux tours du but, et j'ai attaqué autant que possible."

Nouvelle occasion manquée pour Pasini

Avant sa prise de pouvoir dans les toutes dernières encablures, il y a eu en effet beaucoup de mouvement en tête de course. Mattia Pasini a d'abord réalisé le holeshot dans la foulée de sa pole position, avant de partir à la faute dès le deuxième tour dans le virage 4, laissant Xavi Vierge prendre les devants.

Puis ce fut effectivement l'arrivée de Binder à la première place, le pilote du KTM Ajor Motorsport qui emmenait un groupe de tête comprenant également Dominique Aegerter et Iker Lecuona. Ce dernier n'allait pas tardé à chuter dans le deuxième virage, laissant ainsi un autre groupe de pilotes recoller aux avant-postes.

Une bonne dizaine de belligérants a ainsi rudement bataillé pour le leadership, mais au fil des tours trois hommes ont tout de même réussi à se détacher, à savoir Binder, Baldassarri et Mir.

Lire aussi :

L'Italien victime lui aussi d'un accident, le scénario de ce Grand Prix d'Australie allait finalement se muer en duel dans les tous derniers tours. Et si Binder est sorti vainqueur de cette confrontation, ce ne fut pas sans une toute dernière frayeur à la sortie du dernier virage, qui a permis à Mir de prendre l'aspiration.

Mais le Majorquin n'a pas eu la distance nécessaire pour obtenir son premier succès dans la catégorie intermédiaire, et s'est incliné pour 36 millièmes dans cette bataille entre les deux derniers Champions du monde de Moto3.

La lumière au bout du tunnel pour Mir et Vierge

Malgré son échec face au Sud-Africain, Mir était tout de même satisfait de son résultat à l'arrivée, conscient d'avoir bien redressé la barre après une paire de courses peu favorables.

"Je suis très content d'obtenir ce résultat, car les dernières courses n'étaient pas si bonnes pour nous", a déclaré le futur pilote Suzuki en MotoGP, qui retrouve ainsi le podium pour la première fois depuis le Grand Prix d'Allemagne. "Nous avons vraiment joué de malchance. Mais c'est une bonne chose pour moi, pour mon équipe, pour tout le monde. J'ai été fort tout le week-end au niveau du rythme, mais nous n'avons jamais pu faire un [bon] temps au tour, et c'est pour cela que nous avons été pénalisés sur la grille. Mais je suis très content du résultat."

Pour Xavi Vierge, finalement troisième de l'épreuve, c'était un soulagement encore plus perceptible, dans le sens où l'Espagnol retrouvait le top 3 en course pour la première fois depuis l'Argentine, et effaçait ainsi une période récente douloureuse et marquée par les blessures.

Lire aussi :

"Je suis très content. Après ma blessure, nous sommes passés par des moments très difficiles", soulignait-il ainsi après la course. "Au Japon nous avions fait un bon pas en avant, et ici je me suis senti très bien avec la moto. Il ne fallait qu'ajuster deux choses. J'ai beaucoup apprécié la course, j'ai tout apprécié. J'ai pensé que je pouvais gagner, mais dans le dernier tour j'ai touché un autre pilote. Mais je suis content d'être de retour ici [sur le podium], cela fait longtemps depuis l'Argentine. Il reste encore deux courses, et nous allons essayer de nous maintenir ici [dans le top 3]."

Quid d'Oliveira et de Bagnaia ? Le statu quo prévaut entre les deux hommes, et l'Italien va bénéficier d'une nouvelle balle de match le week-end prochain à Sepang pour décrocher le titre. Son avance demeure confortable avec 36 points d'avance sur son rival portugais, les deux hommes ayant terminé aux portes du top 10 à Phillip Island (Oliveira 11e et Bagnaia 12e). Tous deux ont été devancés au classement par le Français Fabio Quartararo, qui s'empare quant à lui de la dixième place. 

Australia Moto2 - Phillip Island - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 South Africa Brad Binder  KTM 25 39'23.427
2 Spain Joan Mir  Kalex 25 0.036
3 Spain Xavi Vierge  Kalex 25 0.949
4 Spain Augusto Fernandez  Kalex 25 0.957
5 Italy Luca Marini  Kalex 25 1.767
6 Switzerland Dominique Aegerter  KTM 25 2.482
7 Spain Álex Márquez  Kalex 25 3.759
8 Switzerland Jesko Raffin  Kalex 25 4.850
9 Germany Marcel Schrötter  Kalex 25 6.250
10 France Fabio Quartararo  Speed Up 25 7.453
11 Portugal Miguel Oliveira  KTM 25 8.675
12 Italy Francesco Bagnaia  Kalex 25 9.725
13 Japan Tetsuta Nagashima  Kalex 25 9.787
14 United Kingdom Sam Lowes  KTM 25 11.209
15 Spain Edgar Pons  Speed Up 25 14.076
16 Malaysia Khairul Pawi  Kalex 25 15.350
17 South Africa Steven Odendaal  NTS 25 15.396
18 United States Joe Roberts  NTS 25 23.230
19 Italy Simone Corsi  Kalex 25 33.736
20 Italy Andrea Locatelli  Kalex 25 42.324
21 Bryan Staring  Tech 3 25 52.297
22 Italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 25 1'03.888
Ab. Andorra Xavi Cardelus  Kalex 14 11 tours
Ab. Australia Remy Gardner  Tech 3 13 12 tours
Ab. Spain Jorge Navarro  Kalex 8 17 tours
Ab. Spain Iker Lecuona  KTM 6 19 tours
Ab. Italy Federico Fuligni  Kalex 6 19 tours
Ab. France Jules Danilo  Kalex 4 21 tours
Ab. Spain Isaac Viñales  Suter 4 21 tours
Ab. Italy Mattia Pasini  Kalex 1 24 tours
Article suivant
Bendsneyder forfait à cause d'une blessure étrange

Article précédent

Bendsneyder forfait à cause d'une blessure étrange

Article suivant

La Fédération italienne adoucit sa sanction à l'encontre de Fenati

La Fédération italienne adoucit sa sanction à l'encontre de Fenati
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Phillip Island
Catégorie Course
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course