Course - Rabat entretient le suspense, Zarco subit la pression

Alors que Johann Zarco pouvait coiffer la couronne mondiale ce dimanche, ses deux derniers rivaux dans la course au titre ont livré une bagarre de toute beauté et retardé l'échéance.

100e Grand Prix de la catégorie Moto2, cette épreuve d'Aragón avait bien mal commencé, stoppée sur drapeau rouge au bout de deux tours à peine. Triste ironie du sort, cette interruption a été provoquée par la chute de Dominique Aegerter, le seul à avoir pris le départ de chacune de ces 100 courses.

Heurté par Xavier Simeon, le pilote suisse s'est plaint de douleurs dorsales et lombaires qui ont nécessité l'intervention des secours, procédure réglementaire qui requiert de libérer la piste. Aegerter a été hospitalisé, victime de plusieurs fractures, tandis que la course a repris pour 14 tours.

Un superbe duel Rabat-Rins

Durant ce premier sprint, Alex Rins avait pris les commandes de la course et se bagarrait contre Sam Lowes, après que Tito Rabat, premier leader, ait perdu la tête en manquant un virage. Johann Zarco, quant à lui, s'était rapidement retrouvé en lutte contre Alex Márquez et Simone Corsi, qui avaient pris l'avantage sur le Français durant cette brève confrontation.

Une vingtaine de minutes plus tard, lors du second départ, Rabat a une nouvelle fois pris les rênes de l'épreuve, rapidement passé par Rins. D'abord suivis par Sam Lowes, Jonas Folger et Simone Corsi, les deux Espagnols ont affiché leur supériorité et se sont peu à peu détachés pour livrer un duel de toute beauté en tête de course.

Seuls pilotes capables d'entrer dans la fenêtre des 1'52, ils y sont parvenus sur la moitié des tours. De quoi compter cinq secondes d'avance sur leur plus proche poursuivant, Sam Lowes, à l'heure de passer sous le drapeau à damier! Et c'est au prix de manoeuvres de toute beauté que les deux hommes se sont départagés, l'avantage revenant finalement à Tito Rabat, enfin vainqueur après deux deuxièmes places consécutives ici.

"Je suis vraiment heureux de gagner ici, chez moi, et je veux dire un grand merci à mon équipe," commente le vainqueur, qui passera en MotoGP la saison prochaine avec son équipe, Marc VDS. "Il nous reste encore quatre courses à disputer, je veux en profiter et essayer si possible d’ajouter quelques victoires à mon palmarès en Moto2."

"Il m'a manqué un petit quelque chose, mais je suis heureux de finir deuxième," a déclaré Alex Rins, qui vit à quelques kilomètres à peine du MotorLand. "Cette deuxième place, je la dédie à tous les gens qui sont venus me voir et aussi à Kenny Noyes (blessé cet été, ndlr), j'espère qu'il se remettra bientôt."

Zarco pris par le stress

Troisième homme de cette course, Sam Lowes a pu semer ses poursuivants dès la mi-course. Il retrouve ainsi le chemin du podium tandis que Jonas Folger s'adjuge la quatrième place, son meilleur résultat depuis sa victoire de Jerez.

Mais la véritable surprise de cette course est venue de Johann Zarco. Ultra dominant toute la saison, le Français n'a cette fois pas été en mesure de se mêler à la bagarre pour la victoire, affichant durant toute l'épreuve un rythme bien moins fringant que celui des deux leaders, malgré un rebond dans les derniers tours.

"Le week-end a été difficile, je n'ai pas réussi à me détendre," admet-il. "Je sais que j'aurais pu rouler avec les leaders, mais je n'y suis pas arrivé parce que je n'étais pas suffisamment détendu. Je ne m'attendais pas à ça, mais c'est comme ça. J'ai subi la pression."

"Le plus important ce week-end, c'est de marquer ces dix points qui me permettent de me rapprocher encore un peu plus du titre," précise le Cannois, qui maintient sa série d'entrées dans les points, mais enregistre son plus faible gain depuis sa huitième place à Losail. Il peut toutefois compter sur l'avance prise pour aborder sereinement la tournée outremer puisqu'il compte encore 78 points de marge sur Tito Rabat.

On retiendra encore de ce Grand Prix les chutes, entre autres, de Luis Salom, Xavier Simeon ou encore Alex Márquez, lequel se battait dans le top 5. Parti à la faute alors qu'il était cinquième, Simone Corsi est parvenu à reprendre la piste et à remonter dans le classement pour aller chercher une belle neuvième place. Quant au Français Louis Rossi, il termine 23e.

Moto2 - Classement du Grand Prix d'Aragón

 Pos. Pilote Moto  Ecarts
1 Tito Rabat Kalex/Honda  
2 Alex Rins Kalex/Honda 0.096
3 Sam Lowes Speed Up/Honda 5.364
4 Jonas Folger Kalex/Honda 7.363
5 Thomas Lüthi Kalex/Honda 16.723
6 Johann Zarco Kalex/Honda 16.989
7 Hafizh Syahrin Kalex/Honda 17.086
8 Takaaki Nakagami Kalex/Honda 18.056
9 Simone Corsi Kalex/Honda 18.658
10 L.Baldassarri Kalex/Honda 19.656
11 Mika Kallio Speed Up/Honda 20.090
12 Axel Pons Kalex/Honda 20.222
13 Sandro Cortese Kalex/Honda 21.043
14 Azlan Shah Kalex/Honda 22.384
15 Marcel Schrötter Tech 3/Honda 26.017
16 Xavi Vierge Tech 3/Honda 34.464
17 Randy Krummenacher Kalex/Honda 34.658
18 Ricard Cardús Suter/Honda 34.727
19 Robin Mulhauser Kalex/Honda 37.335
20 Jesko Raffin Kalex/Honda 44.018
21 Florian Alt Suter/Honda 44.275
22 Thitipong Warokorn Kalex/Honda 44.604
23 Louis Rossi Tech 3/Honda 54.320
  Federico Fuligni Suter/Honda Abandon
  Álex Márquez Kalex/Honda Abandon
  Julián Simón Speed Up/Honda Abandon
  Edgar Pons Kalex/Honda Abandon
  Xavier Simeon Kalex/Honda Abandon
  Luis Salom Kalex/Honda Abandon
  Dominique Aegerter Kalex/Honda Abandon
  Federico Caricasulo Kalex/Honda Forfait
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Johann Zarco , Álex Rins , Sam Lowes , Tito Rabat
Équipes Ajo Motorsport
Type d'article Résumé de course
Tags champion du monde, championnat, grand prix, titre