Enea Bastianini sacré en Moto2 !

Enea Bastianini a décroché le titre en Moto2 dans un Grand Prix du Portugal pourtant difficile pour lui, et dans lequel Remy Gardner a signé son premier succès. Luca Marini et Sam Lowes ont complété le podium de la course et du championnat.

Enea Bastianini a été devancé par tous ses rivaux pour le titre au Grand Prix du Portugal, dernière manche de la saison, mais cela ne l'a pas empêché de devenir le Champion du monde 2020 de Moto2. L'Italien décroche son premier titre mondial à l'issue de sa deuxième et dernière saison dans la catégorie, avant de rejoindre le MotoGP en 2021, au guidon d'une Ducati du team Avintia.

Arrivé en Grand Prix en 2014, Bastianini a passé cinq saisons en Moto3, avec la troisième place de la catégorie en 2015 et la deuxième l'année suivante, mais n'est pas parvenu à retrouver le podium du championnat dans ses deux dernières saisons. Le natif de Rimini a fait son arrivée en Moto2 en 2019, dans l'équipe Italtrans, avec un podium à la clé. Il est vite devenu un candidat au titre cette année, dans la même équipe, en débutant la saison avec la troisième place à Losail.

Tetsuta Nagashima a été le premier leader du championnat mais deux victoires à Jerez puis Brno ont permis à Bastianini de prendre la tête une première fois. Luca Marini, qui sera son équipier l'an prochain chez Avintia, a pris l'avantage au Red Bull Ring et a mené durant une grande partie de la saison, malgré un nouveau succès à Misano pour Bastianini. Ce dernier est repassé en tête au GP d'Aragón, après la chute de son compatriote, mais dès la course suivante, Sam Lowes s'est emparé de la première place. Une chute du Britannique dans le premier rendez-vous de Valence a donné à Bastianini un avantage finalement définitif dans la course au titre.

Lire aussi :

En arrivant à Portimão, Marini et Lowes étaient encore en lice pour le titre tandis que Marco Bezzecchi conservait une infime chance. Bastianini se trouvait dans une position favorable avec 14 points d'avance sur Lowes, diminué par deux fractures à la main droite après une violente chute dans les essais du GP de Valence. Marini et Bezzecchi étaient quant à eux distancés, avec respectivement 19 et 23 points de retard.

Premier succès pour Gardner, Bastianini titré malgré ses difficultés

Remy Gardner partait de la pole sur le circuit de l'Algarve et Luca Marini l'a doublé au départ, mais le pilote australien a repris l'avantage quelques virages plus loin. Derrière lui, les candidats au titre se sont vite disputés la deuxième place. Enea Bastianini, deuxième en début de course, a été dépassé par ses deux principaux rivaux, Luca Marini et Sam Lowes, qui sont revenus sur le leader de l'épreuve et l'ont doublé à l'entame du huitième tour.

Bastianini a continué à chuter dans le classement, étant doublé par Augusto Fernández, Marco Bezzecchi puis Jorge Martín. Alors septième, Bastianini restait le mieux placé pour le titre, mais avec Marini en tête devant Lowes, ces derniers revenaient respectivement à deux et trois points au championnat et le moindre changement de position pouvait devenir déterminant.

Le pilote du team Italtrans a vu la situation tourner à nouveau en sa faveur puisqu'à l'avant, Lowes, peut-être en difficulté en raison de ses fractures à la main, a multiplié les petites erreurs, permettant à Marini de s'échapper. Gardner est lui aussi passé devant le pilote britannique. Bastianini a de son côté commencé à remonter dans le classement, échangeant la sixième position à plusieurs reprises avec Martín, avant de prendre définitivement l'avantage puis de revenir sur Fernández et de le doubler.

Lire aussi :

En tête de la course, Gardner et Lowes sont revenus au contact du leader, mais l'Anglais a encore une fois perdu du temps après s'est fait une frayeur, laissant ses deux rivaux se disputer la victoire. À deux tours du but, Gardner a pris la première place à Marini, qui n'a cette fois pas pu rester dans sa roue. Le fils du Champion du monde 1987 de 500c a donc décroché son premier succès dans la catégorie Moto2, devant Luca Marini et Sam Lowes. Enea Bastianini n'a pas réussi à doubler Marco Bezzecchi en fin de course, mais sa cinquième place a été suffisante pour décrocher son premier titre mondial, malgré son arrivée derrière ses trois rivaux. 

"C'est incroyable pour moi", a commenté Bastianini quelques instants après être descendu de sa machine. "Une saison fantastique, difficile parce que le COVID-19 a compliqué [la saison]. Aujourd'hui, je suis Champion du monde. C'est incroyable. Je dédie le titre à toute l'équipe, à ma petite amie, à mon entraîneur, à tout le monde. C'est une journée fantastique pour moi, la plus belle de ma vie. Ma moto est très heureuse ! Cette course a été incroyable. C'était impossible de gagner, je pense que ça a été un désastre pour moi mais j'ai pris la cinquième place. Je n'arrive pas à déterminer mes sensations."

 

Jorge Martín s'est classé au cinquième rang, devant Joe Roberts et Augusto Fernández. Fabio Di Giannantonio, qui s'élançait en première ligne, a chuté au premier virage. Derrière lui, Nicolò Bulega n'a pas pu l'éviter et il a percuté le pilote italien. Di Giannantonio a été emmené au centre médical. Arón Canet, 15e à l'arrivée, a été victime d'un spectaculaire incident en qualifications, quand il a chuté au milieu de la piste et que de nombreux pilotes l'ont évité de peu.

Au championnat, Bastianini termine la saison avec neuf points d'avance sur Marini et Lowes, départagés au nombre de deuxièmes places en course cette saison, puisqu'ils comptent tous les deux trois succès. Bezzecchi échoue à 21 points du Champion.

Portugal GP du Portugal Moto2

P. Pilotes Tours Temps Ecart Intervalle
1 Australia Remy Gardner
23 39'35.476
2 Italy Luca Marini
23 39'37.085 1.609 1.609
3 United Kingdom Sam Lowes
23 39'39.289 3.813 2.204
4 Italy Marco Bezzecchi
23 39'43.913 8.437 4.624
5 Italy Enea Bastianini
23 39'44.122 8.646 0.209
6 Spain Jorge Martín
23 39'44.375 8.899 0.253
7 United States Joe Roberts
23 39'44.432 8.956 0.057
8 Spain Augusto Fernández
23 39'45.044 9.568 0.612
9 Italy Lorenzo Baldassarri
23 39'45.843 10.367 0.799
10 Spain Xavi Vierge
23 39'46.560 11.084 0.717
11 Spain Marcos Ramírez
23 39'46.675 11.199 0.115
12 Germany Marcel Schrötter
23 39'52.340 16.864 5.665
13 Netherlands Bo Bendsneyder
23 39'52.474 16.998 0.134
14 Japan Tetsuta Nagashima
23 39'54.026 18.550 1.552
15 Spain Arón Canet
23 39'55.645 20.169 1.619
16 Switzerland Thomas Lüthi
23 39'58.394 22.918 2.749
17 Italy Lorenzo Dalla Porta
23 40'02.617 27.141 4.223
18 Thailand Somkiat Chantra
23 40'02.779 27.303 0.162
19 Italy Stefano Manzi
23 40'02.816 27.340 0.037
20 Switzerland Dominique Aegerter
23 40'20.400 44.924 17.584
21 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
23 40'26.639 51.163 6.239
Italy Simone Corsi
20 35'10.188 3 Laps 3 Laps
Indonesia Andi Gilang
17 29'55.540 6 Laps 3 Laps
Spain Edgar Pons
12 21'20.869 11 Laps 5 Laps
Malaysia Kasma Daniel Kasmayudin
10 17'38.961 13 Laps 2 Laps
Spain Jorge Navarro
5 8'43.820 18 Laps 5 Laps
Spain Hector Garzo
5 8'43.872 18 Laps 0.052
Italy Fabio Di Giannantonio
0
Italy Nicolò Bulega
0

partages
commentaires
Bezzecchi et Roberts, courtisés par Aprilia mais retenus en Moto2

Article précédent

Bezzecchi et Roberts, courtisés par Aprilia mais retenus en Moto2

Article suivant

Le palmarès complet de la saison 2020

Le palmarès complet de la saison 2020
Charger les commentaires