Fabio Di Giannantonio fait gagner le team Gresini

Après avoir offert un podium à son équipe dès le premier Grand Prix de la saison, Fabio Di Giannantonio s'est hissé sur la plus haute marche au Grand Prix d'Espagne Moto2.

Au cœur d'une équipe douloureusement privée de son patron, Fausto Gresini, décédé du COVID-19 au mois de février, et qui accueillait à Jerez pour la première fois son fils, Luca, dans un nouveau rôle à responsabilité, le champagne se mêlait aux larmes, dimanche, après la victoire conquise par Fabio Di Giannantonio. Le pilote italien s'est imposé pour la première fois de sa carrière dans la catégorie intermédiaire, au terme d'une course qu'il a dominée de bout en bout.

Lire aussi :

Au départ, il a pris l'avantage sur le poleman Remy Gardner, et très vite il s'est creusé une avance au guidon de sa Kalex. Au septième tour, sa marge dépassait les deux secondes, puis elle allait atteindre les 2"9 dans l'avant-dernière boucle, avant que le pilote italien relâche son effort, son succès assuré.

"Je me sens super bien  ! C'est génial de retrouver la première place et c'est ma première victoire en Moto2. J'ai beaucoup transpiré pour décrocher cette première victoire ces deux dernières années, et la voici ! C'est génial", a commenté Fabio Di Giannantonio, dont les pensées étaient tournées vers Fausto Gresini, pour qui il a précédemment couru en Moto3. "Dans le dernier tour, j'avais la chair de poule. [...] J'aimerais pouvoir dire quelque chose, mais je n'y arrive pas. Mon esprit est clairement avec lui, toujours, et je pense qu'il est avec moi. C'est une très grande motivation pour nous, afin d'essayer de faire toujours mieux."

Remy Gardner, Red Bull KTM Ajo

L'identité de son plus proche poursuivant a évolué, d'abord avec la prise de pouvoir du rookie Raúl Fernández sur son coéquipier, Remy Gardner, dans le huitième tour, puis le retour de Marco Bezzecchi à sept tours de l'arrivée. Le pilote VR46 avait pour cela réussi à se défaire de Sam Lowes. Moins en verve ce week-end, l'Anglais a poursuivi sa course en bataillant contre les pilotes Ajo, pour finalement devancer Gardner et compléter le podium tandis que Fernández a perdu le rythme en fin de course.

Malgré tout, Bezzecchi n'a rien pu faire pour mettre le leader sous pression, et c'est tout en contrôle que Di Giannantonio a bouclé sa course. Le pilote VR46 pouvait tout de même se réjouir d'obtenir son premier podium de la saison, alors que Lowes sauvait de gros points à défaut d'avoir exercé la domination qui avait été la sienne au Qatar. Au Portugal, il était tombé dès le premier tour alors qu'il partait de la pole position et avait le potentiel pour signer une troisième victoire.

Hors du podium pour la première fois cette saison, Gardner conserve malgré tout les commandes du championnat, avec trois points d'avance sur Lowes. Seuls 17 points séparent les hommes du top 5 − ceux du classement général étant ceux de la course −, si bien que Fernández, Bezzecchi et Di Giannantonio restent suffisamment proches pour potentiellement se propulser au sommet selon les événements des prochaines courses.

Nettement distancés, les autres pilotes étaient emmenés par Xavi Vierge sous le drapeau à damier, l'Espagnol ayant battu Ai Ogura et Joe Roberts pour la sixième place. Régulier, mais isolé, Arón Canet s'est classé neuvième, devant Marcel Schrötter qui a réussi à déposséder Marcos Ramirez de la dernière place à pourvoir dans le top 10.

Spain GP d'Espagne Moto2

P. # Pilotes Moto Ecart Intervalle
1 21 Italy Fabio Di Giannantonio
Kalex
2 72 Italy Marco Bezzecchi
Kalex 1.722 1.722
3 22 United Kingdom Sam Lowes
Kalex 2.229 0.507
4 87 Australia Remy Gardner
Kalex 3.019 0.790
5 25 Spain Raúl Fernández
Kalex 8.571 5.552
6 97 Spain Xavi Vierge
Kalex 12.181 3.610
7 79 Japan Ai Ogura
Kalex 12.313 0.132
8 16 United States Joe Roberts
Kalex 12.523 0.210
9 44 Spain Arón Canet
Boscoscuro B-21 14.407 1.884
10 23 Germany Marcel Schrötter
Kalex 17.152 2.745
11 42 Spain Marcos Ramírez
Kalex 18.071 0.919
12 9 Spain Jorge Navarro
Boscoscuro B-21 18.720 0.649
13 62 Italy Stefano Manzi
Kalex 25.775 7.055
14 7 Italy Lorenzo Baldassarri
MV Agusta 25.896 0.121
15 64 Netherlands Bo Bendsneyder
Kalex 27.326 1.430
16 19 Italy Lorenzo Dalla Porta
Kalex 31.359 4.033
17 55 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
NTS 35.845 4.486
18 13 Italy Celestino Vietti Ramus
Kalex 36.433 0.588
19 12 Switzerland Thomas Lüthi
Kalex 38.197 1.764
20 5 Italy Yari Montella
Boscoscuro B-21 39.789 1.592
21 14 Italy Tony Arbolino
Kalex 40.083 0.294
22 32 Taiga Hada
NTS 1'02.980 22.897
23 10 Italy Tommaso Marcon
MV Agusta 1'20.544 17.564
6 United States Cameron Beaubier
Kalex 1 Lap 1 Lap
24 Italy Simone Corsi
MV Agusta 10 Laps 9 Laps
75 Spain Albert Arenas
Boscoscuro B-21 12 Laps 2 Laps
40 Spain Hector Garzo
Kalex 18 Laps 6 Laps
35 Thailand Somkiat Chantra
Kalex 20 Laps 2 Laps
37 Spain Augusto Fernández
Kalex 21 Laps 1 Lap
11 Italy Nicolò Bulega
Kalex 21 Laps 4.182

partages
commentaires
Premier succès pour Fernández en Moto2, Lowes à la faute

Article précédent

Premier succès pour Fernández en Moto2, Lowes à la faute

Article suivant

Raúl Fernández s'impose au Mans, Sam Lowes à la faute

Raúl Fernández s'impose au Mans, Sam Lowes à la faute
Charger les commentaires