La Fédération italienne retire sa licence à Fenati

partages
commentaires
La Fédération italienne retire sa licence à Fenati
Par : Léna Buffa
11 sept. 2018 à 13:45

Une audience du tribunal fédéral italien a lourdement sanctionné Romano Fenati pour avoir appuyé sur le frein de Stefano Manzi en pleine course, dimanche à Misano.

Romano Fenati, Marinelli Snipers Moto2
Romano Fenati, Marinelli Snipers Moto2 Moto2
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers Team
Stefano Manzi, Forward Racing Remy Gardner, Tech 3 Racing Romano Fenati, Marinelli Snipers
Romano Fenati, Marinelli Snipers Moto2

Le geste de Romano Fenati pendant le Grand Prix de Saint-Marin continue d'avoir des conséquences très lourdes, dont on ne voit pas comment elles pourraient ne pas être irrémédiables. Après que ses contrats avec son équipe actuelle, puis avec celle qui devait l'aligner l'an prochain, aient été rompus, le pilote italien est désormais sanctionné par sa fédération, qui lui retire sa licence et son poste de vice-président de Moto Club de l'Académie motocycliste italienne.

Lire aussi :

Le tribunal fédéral de la FMI (Fédération de motocyclisme italienne) s'est réuni ce mardi afin d'examiner une requête de mesures conservatoires à l'encontre de Romano Fenati, présentée par le procureur fédéral. Celle-ci a été validée, le pilote étant sanctionné par "la suspension de toute activité sportive et fédérale, avec pour conséquence le retrait de la carte et de la licence de vitesse".

L'ordonnance stipule : "La requête du procureur fédéral, Antonio De Girolamo, apparaît, en l'état, pleinement fondée et mérite d'être accueillie dans son intégralité." Le tribunal s'appuie pour cela sur "des indices de culpabilité graves et concordants" découlant des images vidéo de l'incident, diffusé en direct pendant la course Moto2 de dimanche.

Un autre fait de violence (cette fois à l'encontre de Niklas Ajo) remontant au warm-up du Grand Prix d'Argentine Moto3 de 2015 est par ailleurs ajouté au dossier, jugé comme étant "un précédent alarmant et poussant à formuler un pronostic absolument défavorable quant à la capacité de contrôle de lui-même de Romano Fenati".

Il est jugé en outre que le geste de dimanche constitue "indubitablement une violation de tous les principes statutaires, réglementaires et généraux que comprend le concept même de sport".

Une audition a été fixée pour Romano Fenati, invité à se présenter s'il le souhaite avec un avocat, jeudi 14 septembre à 11h.

Mise à jour : Dans la soirée de mardi, c'est au tour de la Fédération internationale de motocyclisme d'annoncer qu'elle a convoqué Romano Fenati à son siège de Mies, en Suisse, afin de l'entendre avant d'évaluer les mesures à prendre à son encontre.

Lire aussi :

 

Prochain article Moto2
Forward et MV Agusta coupent les ponts avec Fenati

Previous article

Forward et MV Agusta coupent les ponts avec Fenati

Next article

Fenati regrette "l'injustice" de la moto : "Ce n'est plus mon monde"

Fenati regrette "l'injustice" de la moto : "Ce n'est plus mon monde"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Misano
Pilotes Romano Fenati
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités