Fernández résiste à la douleur et à Gardner

Raúl Fernández et Remy Gardner ont signé un nouveau doublé lors du Grand Prix de Saint-Marin, remporté par l'Espagnol qui s'assure déjà du titre de Rookie de l'année en Moto2.

Hervé Poncharal doit assurément suivre les courses Moto2 avec une excitation toute particulière, à voir les prouesses que réalisent chaque semaine ses futurs pilotes Raúl Fernández et Remy Gardner. Et les deux représentants du team Ajo, futur binôme de Tech3 en MotoGP, ont une nouvelle fois fait le show à Misano, en signant leur sixième doublé de la saison !

La hiérarchie finale entre eux a été la même qu'à Alcañiz le week-end précédent, puisque c'est Fernández qui a bouclé la course en premier, après avoir décroché la veille une pole position impressionnante. Une performance devenue habituelle, sachant que l'Espagnol en est à sa sixième victoire de la saison, mais qui cette fois a tout eu d'une épreuve de force.

Le jeune pilote a rejoint le parc fermé au bord des larmes et la main tremblante, le visage marqué par la douleur dû à sa petite fracture de la main droite, opérée il y a deux semaines. Incapable de dormir la nuit précédente, il pensait ne pas réussir à boucler plus de quelques tours, et pourtant il s'est employé avec réussite à reprendre l'avantage sur Sam Lowes et Arón Canet, qui l'avaient passé au départ, avant de conserver les commandes durant la dernière dizaine de tours.

"C'est incroyable de décrocher une autre victoire. Wow ! Cette course a été vraiment difficile", a-t-il admis auprès du site officiel du MotoGP. "Au warm-up mes sensations avec la moto étaient très différentes de la veille, et je suis tombé aussi. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé mais j'ai une équipe incroyable, qui sait très bien que je suis très limité avec ma main et que je ne peux pas faire tellement de tours. Si j'avais fait tout le warm-up, peut-être que je n'aurais pas pu faire la course."

"Ce week-end, c'était plus difficile avec ma main, parce qu'il y a plus de bosses en pistes et plus de virages à droite. À trois tours de l'arrivée, je n'arrivais plus à freiner très fort. Je savais que Remy pouvait me rattraper mais je ne pouvais pas pousser plus fort", a ajouté Fernández.

Car après avoir dû batailler contre Lowes et Canet, il a en effet vu une autre menace, bien connue celle-là, poindre derrière lui. Seulement sixième après le premier tour, Remy Gardner a été contraint de se battre pour remonter peu à peu dans la hiérarchie. Repassé à la deuxième place à deux tours de l'arrivée, l'Australien a retrouvé l'espoir de pouvoir aller chercher la victoire et il a alors tout donné. C'est après avoir manqué de peu la chute à quelques virages de l'arrivée qu'il s'est finalement rendu.

Lire aussi :

Comme en Aragón, Gardner a donc parfaitement limité les dégâts en ne concédant que cinq points à son coéquipier, celui-ci étant désormais assuré du titre de Rookie de l'année. Au classement général, l'Australien conserve 34 unités d'avance avant les quatre dernières courses, dans un championnat que les deux pilotes Ajo se sont appropriés en ne laissant plus que les places d'honneur à la concurrence.

À Misano, c'est finalement Arón Canet qui s'est offert la médaille de bronze, un quatrième podium pour lui cette saison qui le fait grimper au cinquième rang du classement général. Sam Lowes, en revanche, a dû se contenter de la quatrième place à l'arrivée, le podium continuant à lui échapper depuis Jerez alors qu'il avait entamé la saison tambour battant avec deux victoires. Tout juste a-t-il repris deux points à Marco Bezzecchi, toujours troisième du championnat mais comptant encore 50 unités de marge sur l'Anglais. Le pilote Sky VR46 s'est imposé dans le second groupe, en venant à bout d'Augusto Fernández, Ai Ogura, Xavi Vierge et Fabio Di Giannantonio.

San Marino GP de Saint-Marin Moto2

P. # Pilotes Moto Temps Ecart Intervalle
1 25 Spain Raúl Fernández
Kalex 40'40.563
2 87 Australia Remy Gardner
Kalex 40'40.965 0.402 0.402
3 44 Spain Arón Canet
Boscoscuro B-21 40'41.132 0.569 0.167
4 22 United Kingdom Sam Lowes
Kalex 40'42.141 1.578 1.009
5 72 Italy Marco Bezzecchi
Kalex 40'45.483 4.920 3.342
6 37 Spain Augusto Fernández
Kalex 40'45.924 5.361 0.441
7 79 Japan Ai Ogura
Kalex 40'46.799 6.236 0.875
8 97 Spain Xavi Vierge
Kalex 40'48.031 7.468 1.232
9 21 Italy Fabio Di Giannantonio
Kalex 40'48.125 7.562 0.094
10 13 Italy Celestino Vietti Ramus
Kalex 40'53.793 13.230 5.668
11 12 Switzerland Thomas Lüthi
Kalex 40'56.159 15.596 2.366
12 23 Germany Marcel Schrötter
Kalex 40'56.735 16.172 0.576
13 9 Spain Jorge Navarro
Boscoscuro B-21 41'00.797 20.234 4.062
14 42 Spain Marcos Ramírez
Kalex 41'03.382 22.819 2.585
15 14 Italy Tony Arbolino
Kalex 41'03.578 23.015 0.196
16 62 Italy Stefano Manzi
Kalex 41'06.715 26.152 3.137
17 11 Italy Nicolò Bulega
Kalex 41'07.550 26.987 0.835
18 55 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
NTS 41'07.794 27.231 0.244
19 96 United Kingdom Jake Dixon
Kalex 41'08.713 28.150 0.919
20 40 Spain Hector Garzo
Kalex 41'09.089 28.526 0.376
21 6 United States Cameron Beaubier
Kalex 41'10.427 29.864 1.338
22 75 Spain Albert Arenas
Boscoscuro B-21 41'13.703 33.140 3.276
23 16 United States Joe Roberts
Kalex 41'16.661 36.098 2.958
24 7 Italy Lorenzo Baldassarri
MV Agusta 41'24.424 43.861 7.763
25 64 Netherlands Bo Bendsneyder
Kalex 41'27.892 47.329 3.468
35 Thailand Somkiat Chantra
Kalex 36'10.139 3 Laps 3 Laps
19 Italy Lorenzo Dalla Porta
Kalex 31'10.677 6 Laps 3 Laps
70 Belgium Barry Baltus
NTS 19'55.066 13 Laps 7 Laps
5 Italy Yari Montella
Boscoscuro B-21 19'55.462 13 Laps 0.396
24 Italy Simone Corsi
MV Agusta 3'27.614 23 Laps 10 Laps

partages
commentaires
Yamaha veut s'impliquer en Moto2 avec son Master Camp

Article précédent

Yamaha veut s'impliquer en Moto2 avec son Master Camp

Article suivant

Liste des équipes Moto2 et Moto3 pour 2022 : Yamaha s'engage

Liste des équipes Moto2 et Moto3 pour 2022 : Yamaha s'engage
Charger les commentaires