Forward Racing : une rentrée du Mans les mains vides !

partages
commentaires
Forward Racing : une rentrée du Mans les mains vides !
Riccardo Didier Vassalli
Par : Riccardo Didier Vassalli
24 mai 2017 à 07:28

Le team helvétique rentre de la France sans les résultats mérités en course, en rendant vaines les performances excellentes des jours précédents. Giovanni Cuzari serein : "Il y a beaucoup d'aspects positifs".

Luca Marini, Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Giovanni Cuzari avec Luca Marini et Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Luca Marini, Forward Racing
Luca Marini, Forward Racing
Luca Marini, Forward Racing
Luca Marini, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Luca Marini, Forward Racing
Box Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Luca Marini, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing
Lorenzo Baldassarri, Forward Racing Team
Luca Marini, Forward Racing Team

C'a été un weekend aigre-doux, celui que la Forward Racing a vécu sur le circuit Ettore Bugatti du Mans pour le cinquième rendez-vous du Championnat du Monde de Moto2. Cependant, les aspects positifs terminent au moment de la désactivation des feux.

L'évolution constante de l'équipe tessinoise a été montrée depuis le vendredi d'essais libres, où Lorenzo Baldassarri a détaché la meilleure référence chronométrique, sauf se placer ensuite à l'huitième place en grille. Luca Marini a fait mieux, parti à la quatrième place et de plus en plus à son aise sur la Kalex de l'équipe suisse.

Même sort pour les deux centaures de la VR46 Academy dans la course de dimanche. Sous le plein soleil français, Baldassarri et Marini ont dû abandonner la course à l'avance.

Une fois atteint le groupe en tête, malheureusement "Balda" a glissé, en voyant s'évanouir la possibilité concrète de terminer dans le Top 5. Après un nouveau départ, le numéro sept italien a agité le drapeau blanc à cause de la rupture de l'estrade. "Dans l'ensemble je pense que c'a été un bon weekend, pendant lequel nous avons même eu la possibilité concrète de centrer le premier podium de la saison. C'est dommage de terminer comme ça, nous pouvions vraiment faire bien. Nous ne nous rendons pas, et nous sommes conscients du fait que c'est en se trompant que l'on apprend. Je tiens à arriver prêt au Mugello, mon GP de maison, où j'ai des excellents souvenirs de l'année passée".

Après avoir obtenu le meilleur placement en qualification, Luca Marini a été obligé en tout cas à interrompre à l’avance la course au premier podium. Un contact avec un autre pilote au virage 9, en effet, a compromis la course du pilote de Pesaro, qui n’a eu d’autre choix que d’aller aux box, visiblement accablé. "C'est un véritable regret de laisser Le Mans sans les résultats que nous aurions mérité. Il s'est passé quoi ? Ma course est terminée au virage neuf. Un contact avec Pasini m'a mis ko. Dans les prochains jours il sera important de récupérer bien des douleurs au cou et à l'épaule. J'adore le Mugello et je veux y arriver plus prêt que jamais".

Décidément attristé le numéro un de l'équipe de Lugano, Giovanni Cuzari. "Naturellement, nous ne pouvons pas cacher le désappointement pour les résultats remportés. Toutefois, nous n'oublions pas non plus tous les aspects positifs émergés pendant le weekend français. Nous tenterons la revanche immédiate dans le prochain GP en Italie, où nous tenons tous à bien impressionner".

Prochain article Moto2
Lüthi : "Heureux de la troisième place après le blackout de Jerez"

Previous article

Lüthi : "Heureux de la troisième place après le blackout de Jerez"

Next article

Sans flancher, Morbidelli fait oublier son erreur de Jerez

Sans flancher, Morbidelli fait oublier son erreur de Jerez

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Le Mans
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Lorenzo Baldassarri , Luca Marini
Équipes Forward Racing
Auteur Riccardo Didier Vassalli
Type d'article Interview