Martín vainqueur au bout du suspense, Bastianini se rapproche du titre

Jorge Martín a remporté le Grand Prix de Valence, en prenant la tête dans le dernier tour. Enea Bastianini n'a pas pu se battre pour le podium mais il a augmenté son avance au championnat.

Le titre Moto2 se jouera à Portimão, à la fin de la semaine. Enea Bastianini pouvait pourtant être sacré sur le circuit Ricardo Tormo, fort d'une avance de 13 points sur Sam Lowes et les deux pilotes du VR46, Luca Marini et Marco Bezzecchi, faisaient également partie des derniers prétendants au titre, avec respectivement 29 et 39 points de retard. Pour devenir Champion du monde dès le GP de Valence, Bastianini devait voir l'arrivée parmi les quatre premiers et espérer un moins bon résultat pour ses rivaux, surtout Lowes. Seul le second critère a été rempli, l'Anglais vivant un week-end cauchemardesque.

Lire aussi :

Déjà à terre en course la semaine précédente au GP d'Europe, Lowes a en effet lourdement chuté pendant les Essais Libres 3. Il a été percuté par sa moto mais c'est surtout son poignet droit qui a été touché, même si le pilote ne souffre d'aucune fracture. Diminué, Lowes ne s'est qualifié qu'au 18e rang, mais ce n'était guère mieux pour Bastianini, 12e sur la grille de départ, et aucun des deux hommes n'a joué les premiers rôles dans cette course.

Stefano Manzi avait offert à MV Agusta sa première pole en Grand Prix depuis 1976, mais c'est Jorge Martín qui a bondi de la cinquième place pour s'emparer de la tête au départ. Le futur pilote Pramac en MotoGP a mené dans les cinq premiers tours, avant que Marco Bezzecchi prenne l'avantage. L'Italien, dont le nom est évoqué pour la place libre chez Aprilia en MotoGP, a creusé un petit écart et semblait en mesure de décrocher un second succès consécutif, avant de voir Fabio Di Giannantonio revenir sur lui et de vivre une fin de course très animée.

Lorsque Di Giannantonio a pris l'avantage à deux tours de l'arrivée, Bezzecchi a été ralenti, permettant à Martín de recoller au binôme. Entré dans le dernier tour en tête, Di Giannantonio était en train de creuser l'écart lorsqu'il a chuté, au virage 6. Bezzecchi a alors récupéré la première place, avant toutefois d'être doublé par Martín puis Hector Garzo dans les derniers virages. Le pilote Ajo a conservé la tête jusqu'à la ligne d'arrivée, pour décrocher son deuxième succès de la saison.

Lire aussi :

"Mon départ a été plutôt bon, pour passer de la cinquième à la première place, c'était bien, mais ensuite, avec le vent, c'était dur d'être rapide à l'avant, le pneu avant n'était pas à la bonne température", analyse le vainqueur. "J'ai progressé tour après tour mais je me sentais mal en milieu de course, puis quand j'ai vu que je revenais sur Hector, je me suis dit 'Allez, tu peux le faire'. J'ai commencé à attaquer, je l'ai doublé, et ensuite, quand j'ai vu la lutte entre Bez et Diggia, je me suis dit 'Allez, ne lâche pas, fais de ton mieux'. Quand Diggia a chuté, je me suis dit 'Plus qu'un dépassement et c'est bon'. J'ai réfléchi à cette manœuvre le week-end dernier, on ne s'y attend jamais au virage 12. J'ai pris un peu trop de risques, mais c'est nécessaire pour gagner, et c'est ce que j'ai fait. Je suis très heureux, merci à mon équipe, ma famille et tous les sponsors."

Marcel Schrötter a vu l'arrivée au quatrième rang, devant Luca Marini et Enea Bastianini, dont la remontée a été facilitée par des chutes pour Stefano Manzi et Jorge Navarro. Lowes n'a de son côté pris que les deux points de la 14e place, profitant lui aussi de plusieurs chutes alors qu'il avait chuté au 22e rang au départ et vécu une remontée difficile.

Quatre pilotes se disputeront le titre à Portimão. Bastianini a en effet augmenté son avance au championnat sur Lowes, pour la porter à 14 points, mais ses deux autres rivaux ont légèrement réduit l'écart. Marini arrivera tout de même au Portugal avec un déficit de 18 points, tandis que Bezzecchi accuse un retard de 23 points, conservant une infime chance de titre.

Spain GP de Valence Moto2

P. Pilotes Tours Temps Ecart
1 Spain Jorge Martín
25 40'02.225
2 Spain Hector Garzo
25 40'02.297 0.072
3 Italy Marco Bezzecchi
25 40'02.429 0.204
4 Germany Marcel Schrötter
25 40'02.914 0.689
5 Italy Luca Marini
25 40'03.037 0.812
6 Italy Enea Bastianini
25 40'04.554 2.329
7 Australia Remy Gardner
25 40'11.198 8.973
8 Netherlands Bo Bendsneyder
25 40'11.945 9.720
9 Italy Nicolò Bulega
25 40'13.821 11.596
10 Italy Lorenzo Baldassarri
25 40'14.061 11.836
11 United States Joe Roberts
25 40'14.594 12.369
12 Japan Tetsuta Nagashima
25 40'15.266 13.041
13 Spain Xavi Vierge
25 40'15.720 13.495
14 United Kingdom Sam Lowes
25 40'17.570 15.345
15 Spain Augusto Fernández
25 40'17.802 15.577
16 Switzerland Thomas Lüthi
25 40'21.179 18.954
17 Italy Simone Corsi
25 40'29.172 26.947
18 Thailand Somkiat Chantra
25 40'38.561 36.336
19 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
25 40'44.293 42.068
20 Malaysia Kasma Daniel Kasmayudin
25 40'49.017 46.792
21 Piotr Biesiekirski
25 40'52.387 50.162
Italy Fabio Di Giannantonio
24 38'25.366 1 Lap
Spain Edgar Pons
23 37'15.788 2 Laps
Spain Arón Canet
21 33'47.549 4 Laps
Spain Jorge Navarro
17 27'16.892 8 Laps
Italy Lorenzo Dalla Porta
14 22'47.593 11 Laps
Italy Stefano Manzi
10 16'05.959 15 Laps
Indonesia Andi Gilang
8 13'08.361 17 Laps
Spain Marcos Ramírez
6 9'44.532 19 Laps

partages
commentaires
Bezzecchi domine alors que Lowes perd gros

Article précédent

Bezzecchi domine alors que Lowes perd gros

Article suivant

Bezzecchi et Roberts, courtisés par Aprilia mais retenus en Moto2

Bezzecchi et Roberts, courtisés par Aprilia mais retenus en Moto2
Charger les commentaires