KTM et le team Ajo prolongent leur association jusqu'en 2026

KTM a annoncé la prolongation de son partenariat avec le team Ajo pour cinq saisons supplémentaires. La structure finlandaise joue un rôle important dans l'apprentissage des jeunes pilotes de la marque en Moto3 et en Moto2.

KTM et le team Ajo prolongent leur association jusqu'en 2026

KTM et le team Ajo seront liés au moins jusqu'en 2026. Le partenariat entre les deux entités a débuté en 2012, pour le lancement du Moto3. Une relation entamée avec succès, Sandro Cortese décrochant le titre, avant que Brad Binder vienne ajouter une seconde couronne mondiale au duo Ajo-KTM en 2016.

L'association s'est renforcée année après année, pour s'étendre au Moto2 à partir de 2017, permettant ainsi à de nombreux membres de la KTM GP Academy de faire leurs armes avec le team finlandais, à l'image du duo actuel de l'équipe officielle en MotoGP : Miguel Oliveira a été vice-champion du Moto3 en 2015 puis du Moto2 en 2018 avec Ajo, tandis que Binder a pris la deuxième place du Moto2 en 2019. Le partenariat a permis à l'équipe de décrocher 60 victoires, 39 en Moto3 et 21 en Moto2.

Le team Ajo domine les deux catégories depuis le début de l'année 2020, grâce à des pilotes liés à KTM, Pedro Acosta menant le Moto3 tandis que Remy Gardner et Raúl Fernández sont en tête du Moto2. La prolongation de l'association était donc naturelle pour Pit Beirer. "Ce nouvel accord est vraiment satisfaisant et il était une évidence pour nous", confirme le directeur de KTM Motorsport. "L'équipe d'Aki vit une excellente saison pour le moment mais ils sont un élément essentiel de notre structure depuis dix ans maintenant. Nous sommes passionnés par le développement de nos jeunes talents et nous consacrons de gros efforts à Red Bull MotoGP Rookies, NTC et Moto3 pour cette raison. Nous sentons que cela nous offre une excellente connexion."

Lire aussi :

"C'est notre approche de la course et nous sommes ravis d'avoir démontré qu'elle pouvait fonctionner dans le paddock du MotoGP. En 2012, nous étudions comme des 'invités' ici. Nous avions une moto, une ambition et juste un espace à l'arrière du camion d'Aki, nous n'avions même pas notre propre camion ! Je suis ravi et fier qu'Aki soit un membre particulier d'une grande initiative qui nous permet d'avoir 70 motos sur le Sachsenring. Il nous a aidés à atteindre le MotoGP et nous voulons encore nous renforcer."

Ajo Motorsport est devenu un rouage essentiel de la filière de jeunes pilotes mise en place par KTM et Red Bull, afin de les aider dans leur apprentissage et de mener ceux qui décrochent les meilleurs résultats au MotoGP. L'approche stricte mais juste d'Aki Ajo est louée par de nombreux pilotes, à l'image de Jack Miller, resté très proche du Finlandais après avoir porté ses couleurs en 2014.

"Nous sommes vraiment heureux et reconnaissant de poursuivre la coopération avec KTM pour les prochaines années", se réjouit l'ancien pilote. "C'est déjà notre dixième saison ensemble, il est donc naturel et fantastique de continuer pour au moins cinq ans. Le système créé avec KTM et Red Bull, qui va de la Rookies Cup et continue en Moto3 et Moto2, jusqu'au MotoGP, est assez unique dans ce paddock et fonctionne bien."

"Ce genre de connexion nous motive dans notre travail, parce que nous pouvons travailler année après année avec de jeunes talents, pour développer leurs compétences avec l'espoir de les faire avancer dans leur carrière. Nous sommes impatients de continuer à produire de bons résultats en Moto3 et Moto2."

Lire aussi :

partages
commentaires
Warm-up - Quartararo devance les Honda sur le fil

Article précédent

Warm-up - Quartararo devance les Honda sur le fil

Article suivant

Lièvres ou profiteurs, les pilotes divisés sur le délicat problème du trafic

Lièvres ou profiteurs, les pilotes divisés sur le délicat problème du trafic
Charger les commentaires