Les pilotes VR46 perdent gros, Lowes et Bastianini en profitent

Sam Lowes s'est totalement relancé dans la course au titre en s'imposant au Grand Prix d'Aragón, alors qu'Enea Bastianini a repris les commandes du championnat.

Les pilotes VR46 perdent gros, Lowes et Bastianini en profitent

Le Grand Prix d'Aragón ne laissera pas un souvenir impérissable au SKY Racing Team VR46, dont les deux pilotes, en lutte pour le titre, ont chuté.

Ce fut d'abord le cas de Luca Marini, arrivé sur place en leader mais ressentant toujours les effets de son gros accident du Mans. En course, le pilote italien pouvait malgré tout espérer sauver un résultat plus qu'honorable, puisqu'il occupait la sixième place lorsqu'il est parti à la faute dans le troisième tour, perdant seul l'avant entre les virages 14 et 15.

Son coéquipier, Marco Bezzecchi, avait alors une opportunité de taille à saisir, lui qui se trouvait déjà à cet instant aux commandes de la course et pouvait par conséquent espérer combler l'intégralité de son retard de 20 points au championnat. Déjà vainqueur du Grand Prix de Styrie cet été, Bezzecchi a touché du doigt un second succès, car à la seule exception d'une brève apparition de Fabio Di Giannantonio en tête à la mi-course, il s'est maintenu à la première place… jusque dans l'avant-dernière boucle, où à son tour il a mordu la poussière !

Lire aussi :

Ce coup de théâtre a fait les affaires de celui qui aura exercé sur lui une pression incessante durant l'intégralité de la course, à savoir Sam Lowes. L'Anglais, décidemment de retour dans sa meilleure forme, est ainsi allé chercher une deuxième victoire consécutive après celle du Mans : à la clé, ce sont 50 points en deux manches, mais aussi plus largement quatre podiums consécutifs, qui relancent totalement le pilote Marc VDS au championnat car il bondit à la deuxième place à seulement deux points du leader !

Et il s'agit en l'occurrence d'un nouveau leader, puisque c'est Enea Bastianini qui a le mieux profité du faux-pas des pilotes VR46 avec une deuxième place en course arrachée à Jorge Martín alors qu'il s'élançait de la 12e position. Ainsi repassé aux commandes du championnat, le pilote Italtrans est talonné par Lowes donc, mais aussi Marini qui pointe désormais à cinq unités.

"Je suis content de me retrouver à la lutte pour le titre de Champion du monde", se félicite Sam Lowes. "Après avoir dû faire l’impasse sur le Qatar [il était blessé, ndlr], c’est sympa de se retrouver dans le coup au championnat. C’est la première fois dans ma carrière que j’enchaîne quatre podiums d’affilée et que je gagne deux courses de suite. Je suis vraiment sur une bonne série et je vais tout faire pour la poursuivre. Le team a fait du super boulot. Il faut maintenant que l’on soit intelligents, que l’on prenne les courses les unes après les autres et que l’on marque le maximum de points."

Grand déçu de la course du Mans, Jake Dixon s'est racheté en décrochant la quatrième place, son meilleur résultat, au terme d'une épreuve plutôt solitaire. Plus de cinq secondes plus loin, Remy Gardner a battu ses adversaires directs, Marcos Ramírez et Héctor Garzó. Cela permet à l'Australien de se hisser au huitième rang du championnat, au cœur d'un groupe très compact sur lequel prend un peu d'air Jorge Martín, de retour sur le podium après deux forfaits et deux abandons. En l'occurrence, Tetsuta Nagashima, neuvième en course, occupe la sixième place au classement général avec seulement cinq points d'avance sur Joe Roberts et sept sur Gardner et Tom Lüthi.

Fabio Di Giannantonio a lui aussi perdu gros, puisqu'il a vu une possible première victoire dans la catégorie lui échapper lorsqu'il est parti à la faute dans le 11e tour alors qu'il ferraillait contre Marco Bezzecchi et Sam Lowes et venait tout juste de passer en tête.

Autre chute spectaculaire, celle de Jorge Navarro, tombé dans un contact contre Ramírez au départ, évité par miracle par le gros du peloton et seulement frôlé par la machine de Lorenzo Baldassarri.

Spain Grand Prix d'Aragón Moto2

P. # Pilotes Temps Ecart Intervalle
1 22 United Kingdom Sam Lowes
39'33.202
2 33 Italy Enea Bastianini
39'37.397 4.195 4.195
3 88 Spain Jorge Martín
39'37.542 4.340 0.145
4 96 United Kingdom Jake Dixon
39'42.500 9.298 4.958
5 87 Australia Remy Gardner
39'47.967 14.765 5.467
6 42 Spain Marcos Ramírez
39'48.332 15.130 0.365
7 40 Spain Hector Garzo
39'48.394 15.192 0.062
8 16 United States Joe Roberts
39'50.226 17.024 1.832
9 45 Japan Tetsuta Nagashima
39'52.202 19.000 1.976
10 24 Italy Simone Corsi
39'53.408 20.206 1.206
11 37 Spain Augusto Fernández
39'55.863 22.661 2.455
12 12 Switzerland Thomas Lüthi
39'55.894 22.692 0.031
13 57 Spain Edgar Pons
39'56.197 22.995 0.303
14 62 Italy Stefano Manzi
39'56.503 23.301 0.306
15 23 Germany Marcel Schrötter
39'57.191 23.989 0.688
16 97 Spain Xavi Vierge
39'59.949 26.747 2.758
17 19 Italy Lorenzo Dalla Porta
40'00.064 26.862 0.115
18 11 Italy Nicolò Bulega
40'00.888 27.686 0.824
19 55 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
40'00.963 27.761 0.075
20 7 Italy Lorenzo Baldassarri
40'01.094 27.892 0.131
21 64 Netherlands Bo Bendsneyder
40'09.452 36.250 8.358
22 27 Indonesia Andi Gilang
40'17.981 44.779 8.529
23 35 Thailand Somkiat Chantra
40'18.889 45.687 0.908
24 18 Andorra Xavi Cardelus
40'20.433 47.231 1.544
25 99 Malaysia Kasma Daniel Kasmayudin
40'31.380 58.178 10.947
26 74 Piotr Biesiekirski
40'38.356 1'05.154 6.976
27 9 Spain Jorge Navarro
40'43.902 3 Laps 3 Laps
72 Italy Marco Bezzecchi
35'45.133 2 Laps
21 Italy Fabio Di Giannantonio
18'49.653 11 Laps 9 Laps
10 Italy Luca Marini
3'49.462 19 Laps 8 Laps

partages
commentaires
Albert Arenas, leader du Moto3, promu en Moto2 avec Aspar

Article précédent

Albert Arenas, leader du Moto3, promu en Moto2 avec Aspar

Article suivant

Trois sur trois pour Sam Lowes, nouveau leader en Moto2

Trois sur trois pour Sam Lowes, nouveau leader en Moto2
Charger les commentaires