Lüthi : "Attaquer dans la dernière chicane aurait été un risque excessif"

Le centaure bernois, sur le podium pour la septième fois dans la saison, maintient son viseur vers le leader Morbidelli et explique les raisons de l'embuscade manquée. "Nous étions à la limite, il a été bon à me dépasser à la "De Bult".

Lüthi : "Attaquer dans la dernière chicane aurait été un risque excessif"
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium : le deuxième, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium : le deuxième, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, le vainqueur Franco Morbidelli, Marc VDS
Podium : le deuxième, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium : le deuxième, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, le vainqueur Franco Morbidelli, Marc VDS, le troisième, Takaaki Nakagami, Idemitsu Honda Team Asia
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten

Thomas Lüthi n'a pas intention de s'arrêter. Sous le ciel gris d'Assen, le centaure bernois a atteint l'énième podium de la saison, le septième dans huit courses en se confirmant le pilote le plus constant dans le Mondial de Moto 2.

Parti à la troisième place derrière les rivaux Morbidelli et Nakagami, le porte-couleurs de l'Interwetten CarXpert a bondi de manière optimale en réussissant à dominer vite sur les deux adversaires qui le précédaient, sauf ensuite céder le leadership au pilote japonais dans la première moitié de la course.

Une fois repris le contacte avec le sommet, Thomas a profité de l'écart de Nakagami pour se porter tout près de Mordibelli, sur lequel il a effectué ensuite le dépassement qui a valu la première place temporaire.

Les dernières secondes enflammées de la course ont vu l'Italien-brésilien dépasser Lüthi au premier secteur de course, forcé donc à la quatrième deuxième place de la saison. Le centaure du Capitole confirme la deuxième place dans le Mondial, en restant à 12 longueurs de désavantage par rapport au leader Franco Morbidelli, désormais certain du saut de catégorie en Moto GP au début de la prochaine saison.


"On avais compris l'état de forme de Morbidelli dès les premiers essais libres. En arrivant au dernier tour avec seulement deux dixièmes d'avantage je savais que contrôler ses attaques aurait été difficile", commence le vice-champion de catégorie en titre.

 

Et encore : "Frank" m'a dépassé au virage neuf, son vrai point de force dans cette course. J'ai pensé immédiatement de l'attaquer à la dernière chicane, mais tous les deux on y est arrivés à la limite. Il aurait été dangereux de chercher à risquer. Satisfait ? Naturellement j'ai cherché la victoire, comme dans toutes les courses, mais nous avons montré à nouveau que nous sommes présents et bien préparés. Le septième podium de la saison est la démonstration que nous avons rejoint un niveau de compétitivité vraiment élevé".

partages
commentaires
Morbidelli remet les points sur les i et assoit son leadership

Article précédent

Morbidelli remet les points sur les i et assoit son leadership

Article suivant

Márquez reste chez Marc VDS en 2018

Márquez reste chez Marc VDS en 2018
Charger les commentaires