Lüthi : "Cela me manquait de vaincre ; quel feeling avec la moto !"



Habile et féroce dans l’exploitation du nouveau départ de Brno, "Tom" est retourné sur la marche la plus haute du podium après Phillip Island 2016, en se plaçant à -17 par rapport à Morbidelli. "Je ne pense pas au championnat, je jouis du succès."

Lüthi : "Cela me manquait de vaincre ; quel feeling avec la moto !"


Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le vainqueur de la course : Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le vainqueur de la course sur le podium : Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le vainqueur de la course sur le podium : Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium : le vainqueur, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, le deuxième, Alex Marquez, Marc VDS, et le troisième, Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo

Il s’agit d’un retour à l'activité de rêve pour Thomas Lüthi, capable de dépasser tous dans le nouveau départ après le drapeau rouge agité à treize tours du terme.

Si dans la première partie de la course le centaure suisse n'a pas réussi dans le but de rejoindre le groupe en tête, on ne peut pas dire la même chose pour le "mini GP" de Brno, dans lequel "Tom" a été le plus vite de tous après la désactivation des feux.

 

Le centaure d'Oberdiessbach a surpris tous en assumant la commande des opérations dès le premier virage pour ensuite allonger et gérer sans aucun problème ce qui a été la première victoire de la saison.

La victoire en Moravie, en plus de confirmer la constance extraordinaire de monter sur le podium (c'est le huitième dans dix courses), permet à Lüthi de se placer à -17 du leader du classement de Moto 2 Franco Morbidelli, seulement huitième et en nette difficulté sur le circuit de Brno.

Le retour sur la marche la plus haute du podium après le GP d'Australie de la saison passée "est le résultat d'un feeling exceptionnel avec la moto", admet le pilote de 30 ans du Capitole. "Naturellement, je suis très content d'avoir vaincu à nouveau après beaucoup de temps. C'a a été un week-end très étrange, on ne comprenait pas bien à quoi s'attendre du météo", continue Thomas.

 

Le ciel tchèque a donné au porte-couleurs de la CarXpert Interwetten les meilleures conditions pour la préparation de la Kalex numero 2. "Depuis le warm-up du matin j'ai compris que, avec le sol mouillé, j'aurais pu faire bien. Malheureusement j'ai beaucoup souffert en qualification et j'ai dû partir de loin. Je savais que j'avais un rythme excellent et certainement le nouveau départ m'a donné un coup de main".

Une fois fêtée la 15ème victoire de la carrière, Lüthi ne veut pas donner trop d'importance au classement. "Je ne veux pas parler du championnat, il y a encore trop de courses à disputer. Je préfère les prendre une par une et essayer de donner le maximum, tout comme j'ai fait à Brno. C'est vrai, j'ai couru à la limite mais lorsqu'on a un feeling excellent avec la moto même cela est concédé", conclut l'Helvétique déjà orienté vers l'Autriche, où le week-end du 12 et 13 août il sera attendu pour l'onzième épreuve du Mondial de Moto 2.

partages
commentaires
Lüthi s'impose enfin et met la pression sur Morbidelli

Article précédent

Lüthi s'impose enfin et met la pression sur Morbidelli

Article suivant

Morbidelli remet les pendules à l'heure en Autriche

Morbidelli remet les pendules à l'heure en Autriche
Charger les commentaires