Lüthi sur le podium, Aegerter et Raffin brillent dans le désert

partages
commentaires
Lüthi sur le podium, Aegerter et Raffin brillent dans le désert
Riccardo Didier Vassalli
Par : Riccardo Didier Vassalli
Traduit par: Peter Wyss
28 mars 2017 à 21:49

Comme le meilleur protagoniste Suisse en Doha, Thomas se bat bat avec Morbidelli, mais c’est le pilote italien qui l’emporte sur le vice-champion en charge. Dominique et Jesko n’ont pas déçu en marquant des points.

Dominique Aegerter, Kiefer Racing
Jesko Raffin, CarXpert Interwetten Moto2
Dominique Aegerter, Kiefer Racing
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Jesko Raffin, CarXpert Interwetten
Jesko Raffin, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Dominique Aegerter, Kiefer Racing

La saison 2017 de Thomas Lüthi entame comme elle s’est terminé l'année passée, soit par une joli deuxième place. Le vice-champion en charge de Moto 2 a franchi la ligne d’arrivée derrière Franco Morbidelli. Sur le circuit de Losail à Doha, le Bernois a brièvement pris le commandement au 2ème tour, mais l'Italien a réagi aussitôt et est resté au premier rang.

Lüthi a consolidé la deuxième position sans prendre des risques inutiles. "Je me suis senti à l'aise sur ma moto. Malheureusement, Franco (Morbidelli ndr) a été plus vite que moi dans certains passages. Je suis fier du travail de mon team sur la moto qui a du être reconstruit après ma chute le jeudi pendant les essais. C’est une belle récompense”, a déclaré Tom. 

Dominique Aegerter (Suter Kiefer Racing) s'est classé 11ème, mais l’autre pilote Bernois n'est pas totalement satisfait. "Je pense que j'aurais été capable de faire mieux après notre grand travail lors des essais précédents et du weekend de GP. C’est la raison que nous sommes plus affamés à partir du GP en Argentine".

Le Zurichois Jesko Raffin (Kalex) a pris une bonne 14ème place, neuf positions avant son coéquipier Julian Simon. Le jeune pilote du Team Garage Plus Interwetten se réjouit de sa bonne performance à Doha, mais il ne cache pas ses ambitions.

“Mon objectif est toujours d’arriver dans la top 10. Les conditions étaient difficiles et je ne suis pas parti très bien. Deux points ne sont pas mal, mais je peux et je veux faire mieux. Toutefois, je veux rester positif pour l'avenir”.

 
Prochain article Moto2
Forward Racing à Doha: si on commence bien…

Previous article

Forward Racing à Doha: si on commence bien…

Next article

Morbidelli ouvre son compteur, Quartararo se rassure

Morbidelli ouvre son compteur, Quartararo se rassure