Lüthi "Très déçu" après sa chute à Jerez

En difficulté lors des qualifications, puis contraint à l’abandon après une chute en fin de course lors de l’ouverture de la saison de Moto2 à Jerez, le Bernois ne cache pas sa déception.

Lüthi "Très déçu" après sa chute à Jerez

Tom Lüthi espérait forcément une autre reprise de la saison. 19e seulement des qualifications, le pensionnaire de l’équipe Intact GP ne pouvait espérer jouer le podium en course.

Le pilote suisse n’allait pourtant pas ménager ses efforts, remontant cinq positions dès le premier tour, avant de se hisser momentanément dans le top 10, au neuvième rang. 11e à deux tours, de la fin, il finissait par chuter, concluant son deuxième meeting de la saison sans le moindre point, après sa 10e place lors de l’ouverture au Qatar, en mars.

"Je suis très déçu, je ne peux pas vraiment en dire plus pour l'instant. La position de départ n'était bien sûr pas idéale pour la course, mais même avant, lors du warm-up, nous n'avions tout simplement pas trouvé la bonne direction à suivre."

Thomas Luthi, Intact GP

Thomas Luthi, Intact GP

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

"J'ai vraiment attaqué fort, mais je n'ai pas pu aller plus vite et ce n'était évidemment pas suffisant. Les gars ont travaillé très dur, ont beaucoup essayé de trouver des solutions et étaient très motivés. J'étais aussi très motivé, mais terminer le week-end comme ça est vraiment amer."

Lire aussi:

"J'ai dépassé la limite et quand le pneu s'est usé, j'ai perdu le contrôle de la roue avant", continue Lüthi au sujet de sa chute. "Je suis extrêmement désolé pour l'équipe, également pour la chute de Marcel [Schrötter] et le fait que nous ayons tous commencé la saison avec zéro point est plutôt décevant. Néanmoins, nous allons continuer à travailler dur et utiliser les jours de congé pour élaborer un plan solide pour le week-end prochain."

Tom Lüthi occupe un lointain 15e rang au championnat avant la prochaine étape, dès le week-end prochain à Jerez, une course qui se disputera sous l’appellation Grand Prix d’Andalousie cette fois.

Jesko Raffin à l'arrivée

En revanche, son compatriote Jesko Raffin, qui avait pris le départ de la course en 29e position sur la grille de départ, a réussi à passer une course sans encombre et a franchi la ligne d'arrivée en 21e position. Il n'a cependant pas pu tirer beaucoup plus de choses positives de ce week-end. Le Zurichois s'est plaint d'un manque de sensibilité de sa moto et la chaleur était également un problème pour lui.

Jesko Raffin, RW Racing GP

Jesko Raffin, RW Racing GP

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

"Au moins, nous avons pu terminer la course", a-t-il déclaré après coup. "Nous avons donc pu recueillir beaucoup de données et j'ai moi-même obtenu des informations plus claires sur la moto. Je comprends un peu mieux tout maintenant. Cela aide aussi les techniciens en même temps, afin qu'ils puissent me mettre à disposition une moto plus facile à sentir la prochaine fois."

La course a été remportée par l'Italien Luca Marini devant Tetsuta Nagashima, vainqueur de la course d'ouverture, et Jorge Martin. Le week-end prochain, la troisième course de la saison aura lieu au même endroit - cette fois-ci, le GP d'Andalousie.  

partages
commentaires
Marini tient sa revanche, Nagashima confirme son leadership

Article précédent

Marini tient sa revanche, Nagashima confirme son leadership

Article suivant

Bastianini signe sa première victoire en Moto2

Bastianini signe sa première victoire en Moto2
Charger les commentaires