Moto2
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP de République Tchèque
07 août
Prochain événement dans
21 Heures
:
49 Minutes
:
01 Secondes
C
GP d'Autriche
14 août
Prochain événement dans
7 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
14 jours
13 mai
Prochain événement dans
35 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
C
GP de Catalogne
25 sept.
Prochain événement dans
49 jours
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Aragón
16 oct.
Prochain événement dans
70 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP de Valence
06 nov.
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Europe
13 nov.
Prochain événement dans
98 jours

Lüthi vainqueur d'une course marquée par la polémique

partages
commentaires
Lüthi vainqueur d'une course marquée par la polémique
Par :
21 mars 2016 à 15:55

Le premier Grand Prix de la saison Moto2 s'est déroulé dans la confusion, la direction de course ayant tardé à pénaliser certains pilotes auteurs d'un faux départ.

Simone Corsi, Speed Up Racing, Speed Up
Thomas Lüthi, Derendinger Racing Interwetten
Luis Salom, SAG Team, Kalex
Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40, Kalex
Sam Lowes,Federal Oil Gresini Moto2, Kalex
Franco Morbidelli, EG 0,0 Marc VDS, Kalex; Luca Marini, Athina Forward Racing, Kalex Alessandro Tonucci, Tasca Racing Scuderia Moto2, Kalex; Simone Corsi, Speed Up Racing, Speed Up; Lorenzo Baldassarri, Athina Forward Racing, Kalex
Lorenzo Baldassarri, Athina Forward Racing, Kalex
Miguel Oliveira, Leopard Racing, Kalex
Luca Marini, Athina Forward Racing, Kalex
Le poleman Jonas Folger, Dynavolt Intact GP, Kalex
Johann Zarco, Ajo Motorsport, Kalex
Jonas Folger, Dynavolt Intact GP, Kalex
Franco Morbidelli, EG 0,0 Marc VDS, Kalex
Jonas Folger, Dynavolt Intact GP, Kalex

Ils sont huit au total à avoir été reconnus responsables d'avoir anticipé leur départ, mais seuls six ont reçu pour consigne de passer par la voie des stands pour un ride-through. Parmi eux, le Champion du monde en titre Johann Zarco, dont la course a été considérablement gâchée par cet événement. "Je demande pardon à l'équipe. C'est étrange pour moi, c'est le premier faux départ de ma carrière et j'espère que c'est le dernier", promet le Français.

Revenu en piste en queue de peloton, Zarco est parvenu à sauver les points de la 12e place. Un moindre mal au vu des événements, qui ont concerné d'autres favoris à l'image d'Álex Rins ou Sam Lowes, tous deux partis de la première ligne après avoir grandement animé les avant-postes tout au long du week-end. Leur passage par la voie des stands leur vaudra de finir respectivement 8e et 9e, non sans frustration.

"Le feu a beaucoup tardé à s'éteindre et quand j'ai senti que deux pilotes qui étaient à côté de moi partaient, instinctivement j'ai lâché l'embrayage. J'ai arrêté la moto, puis je suis reparti", explique l'Espagnol. Lowes soutient lui aussi que le système de départ l'a induit en erreur : "Pour moi, les feux sont longtemps restés fixes [sur le rouge], puis ils ont eu un à-coup et j'ai un peu bougé. Ensuite je me suis arrêté et je suis reparti", a-t-il expliqué à BT Sport, considérant que le feu était resté allumé plus que les 2 à 5 secondes réglementaires.

Lüthi : Plus de risques que nécessaire

Passée cette extinction des feux chaotique, la course a continué à se dérouler dans la confusion, puisque le départ anticipé de deux pilotes, Franco Morbidelli et Sandro Cortese, n'a été reconnu qu'une fois l'arrivée en vue. Ils ont par conséquent écopé de 20 secondes de pénalité au lieu du ride-through, une sanction qu'ils ont découverte en rentrant aux stands.

Or, ce double traitement ne passe pas. "Il y a une chose qui me déçoit beaucoup, c'est que la direction de course reste brouillonne", accuse Fausto Gresini, team manager de Lowes. "Morbidelli, qui est clairement parti avant, a été pénalisé de 20 secondes à la fin de la course au lieu de recevoir un ride-through, beaucoup plus pénalisant. Son faux-départ était beaucoup plus clair que celui de Sam, par conséquent je ne comprends pas bien cette décision et j'en suis très contrarié."

La prise en compte très tardive de cette faute a conduit à un dernier tour pour le moins étrange. Car, à ce stade de la course, Cortese bataillait contre Simone Corsi et Luis Salom pour la troisième marche du podium, tandis que Morbidelli était en lutte contre Thomas Lüthi pour la victoire. Si le Suisse a bien passé la ligne d'arrivée en premier, il était plutôt surpris d'apprendre à son retour au parc fermé que les 25 points lui seraient revenus même si Morbidelli l'avaient devancé en piste.

"Je n'étais pas au courant, j'ai appris la situation en arrivant au parc fermé", explique Tom Lüthi. "Pour moi, cela ne change rien, j'ai de toute façon gagné, qu'il ait été pénalisé ou pas. Ça a juste rendu la course plus risquée : j'aurais peut-être pu y aller plus doucement si je l'avais su avant, et ça, ça n'est pas génial…"

Finalement, le podium de Losail récompense également Luis Salom et Simone Corsi, qui s'étaient qualifiés respectivement aux 18e et 14e places.

Baldassarri blessé, Folger au sol

Le week-end qatari a en revanche mal tourné pour d'autres grands noms du championnat. C'est le cas de Jonas Folger, parti comme un boulet de canon depuis la pole position et rapidement à la tête d'une belle avance sur ses poursuivants. L'Allemand a vu ses espoirs s'envoler en chutant, seul, dans le 3e tour. "J'ai trop attaqué alors que mon réservoir était plein. Je freinais trop tard et j'aurais peut-être dû ralentir un peu. J'en ai trop voulu et c'est là que j'ai fait une faute", explique Folger, qui repart bredouille alors qu'il a dominé la première soirée d'essais et les qualifications.

Lorenzo Baldassarri avait, lui aussi, un profil de favori pour cette épreuve, mais une lourde chute à la fin des qualifications a mis un coup d'arrêt à son week-end. Les deux épaules luxées, le pilote italien a voulu prendre le départ de la course coûte que coûte, avant de recevoir une fin de non-recevoir de la part des médecins. Son coéquipier Luca Marini, demi-frère de Valentino Rossi, s'est lui aussi blessé, au genou, mais il est néanmoins parvenu à disputer la course et à entrer dans le top 10.

On notera encore la chute de Xavier Siméon, 10e quand il est parti à la faute. Alex Márquez a lui aussi fini dans le gravier, après un départ complètement manqué : déconcentré par la confusion qui régnait en piste, il était passé de la 13e à la 29e place dans le premier tour.

Quant au Champion du monde Moto3, Danny Kent, il a progressé tout au long du week-end pour finir par marquer les points de la 6e place au terme de sa première course dans la catégorie.

Moto2 - Losail - Course

Pos.PiloteTeamTemps
1 Suisse Thomas Luthi  Garage Plus Interwetten 40:14.293
2 Espagne Luis Salom  SAG Team +9.610
3 Italie Simone Corsi  Speed Up Racing +9.665
4 Malaisie Hafizh Syahrin  Petronas Raceline Malaysia +13.558
5 Suisse Dominique Aegerter  CarXpert Interwetten +16.064
6 Royaume-Uni Danny Kent  Leopard Racing +16.114
7 Italie Franco Morbidelli  EG 0,0 Marc VDS +20.047
8 Espagne Alex Rins  Paginas Amarillas HP 40 +20.170
9 Royaume-Uni Sam Lowes  Federal Oil Gresini Moto2 +22.019
10 Italie Luca Marini  Forward Team +24.249
11 Portugal Miguel Oliveira  Leopard Racing +24.254
12 France Johann Zarco  Ajo Motorsport +24.570
13  Ratthapark Wilairot  Idemitsu Honda Team Asia +25.664
14 Japon Takaaki Nakagami  Idemitsu Honda Team Asia +26.992
15 Allemagne Sandro Cortese  Dynavolt Intact GP +29.736
16 Italie Mattia Pasini  Italtrans Racing Team +30.404
17 Allemagne Marcel Schrötter  AGR Team +38.446
18 Suisse Jesko Raffin  Sports-Millions-EMWE-SAG +46.363
19 Espagne Isaac Viñales  Tech 3 Racing +46.543
20 Suisse Robin Mulhauser  CarXpert Interwetten +1:18.323
21 Italie Alessandro Tonucci  Tasca Racing Scuderia Moto2 +1:25.002
22 Espagne Efren Vazquez  JPMoto Malaysia +1:39.572
Ab.  Axel Pons  AGR Team  
Ab.  Xavi Vierge  Tech 3 Racing  
Ab.  Xavier Siméon  QMMF Racing Team  
Ab.  Alex Márquez  EG 0,0 Marc VDS  
Ab.  Jonas Folger  Dynavolt Intact GP  
Ab.  Julian Simon  QMMF Racing Team  
Ab.  Edgar Pons  Paginas Amarillas HP 40  
- Italie Lorenzo Baldassarri  Forward Team Forfait

Avec Charles Bradley

Zarco vs Rins - Qui vaincra en Moto2 ?

Article précédent

Zarco vs Rins - Qui vaincra en Moto2 ?

Article suivant

Faux départs en Moto2 : la direction de course explique la confusion

Faux départs en Moto2 : la direction de course explique la confusion
Charger les commentaires