Moto 2 : cinquième podium en six courses pour Thomas Lüthi

Le centaure suisse réduit le gap avec le leader Franco Morbidelli grâce à l'énième résultat excellent. "Quelle course incroyable ! Félicitations au vainqueur Pasini, il a mérité le succès".

Moto 2 : cinquième podium en six courses pour Thomas Lüthi
Thomas Lüthi, CarXpert Interwetten
Thomas Lüthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium: deuxième place pour Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, le vainqueur Mattia Pasini, Italtrans Racing Team, troisième place pour Alex Marquez, Marc VDS
Deuxième place pour Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium: deuxième place de Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, le vainqueur Mattia Pasini, Italtrans Racing Team, troisième place pour Alex Marquez, Marc VDS
Podium: Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium: Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten

Si à la veille de l'étape du Mugello on avait dit à Thomas Lüthi qu'en Italie il aurait rongé des points irisés pour réduire l'écart sur Franco Morbidelli, probablement il aurait eu lui aussi du mal à y croire.



Pourtant, le centaure bernois, bondi à la quatrième place, a donné vie à une "course extraordinaire", comme il l'a admis lui-même.

 

Le vice-champion en titre a été l'un des protagonistes de la course italienne, en se battant jusqu'au drapeau quadrillé avec le groupe de tête.

Dans la course gagnée par Mattia Pasini, Lüthi a dû se contenter de la deuxième place devant Alex Marquez.

Donc, le cinquième podium en six courses a laissé satisfait le porte-couleurs de la CarXpert Interwetten.

 

"Quelle course incroyable ! Deux ou trois fois il m'est arrivé de perdre le contact avec le groupe de tête et j'ai dû récupérer en freinage ou en prenant plus de risques. Je savais que Mattia (Pasini, ndr) était beaucoup plus fort que tous dans ces conditions. Et je tiens à le féliciter publiquement, car il a eu un rythme extraordinaire. Il a mérité de gagner son premier Grand Prix de catégorie. Le classement se réduit ? Maintenant j'ai 13 points de désavantage sur Morbidelli, je dirais que pour le championnat c'a été une course très utile..."

partages
commentaires
Forward Racing : émotions contrastantes après le weekend "de maison"

Article précédent

Forward Racing : émotions contrastantes après le weekend "de maison"

Article suivant

Moto2 : Aegerter en crescendo au Mugello, Raffin dans les bas-fonds

Moto2 : Aegerter en crescendo au Mugello, Raffin dans les bas-fonds
Charger les commentaires