Oliveira remporte la dernière de l'année !

partages
commentaires
Oliveira remporte la dernière de l'année !
Par : Willy Zinck
19 nov. 2018 à 13:50

Le Portugais a profité d'une chute d'Álex Márquez, finalement troisième, pour remporter une troisième victoire cette saison. Iker Lecuona termine deuxième et signe ainsi son premier podium dans la catégorie.

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Iker Lecuona, Swiss Innovative Investors
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Le public
Niki Tuuli, SIC Racing Team
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Mattia Pasini, Italtrans Racing Team
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46, fait un burn
Augusto Fernandez, Pons HP40, fait un burn
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Podium : le vainqueur Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Alex Marquez, Marc VDS
Tetsuta Nagashima, Idemitsu Honda Team Asia
Alex Marquez, Marc VDS, fait un burn

W.Z., Valence - C'ets sur une bonne note que Miguel Oliveira vient de quitter le Moto2, en empochant sa troisième victoire de la saison, sa sixième dans la catégorie, sur le circuit Ricardo Tormo de Valence. Il faut dire que le premier virage a offert un véritable spectacle de jeu de quilles, avec pas moins de trois pilotes au tapis, dont le poleman. 

Luca Marini n'aura en tout cas pas profité longtemps de sa première place acquise en qualifications. L'Italien a en effet été impliqué dans un accrochage au tout premier virage, avec Joan Mir et Luca Baldassari. Un accident qui a permis à Mattia Pasini de prendre les rênes de l'épreuve, l'Italien qui ne s'élançait que depuis la 14e place sur la grille. 

Lire aussi:

Celui-ci, dont on a appris en début de week-end qu'il ne faisait pas partie des engagés du Moto2 pour l'an prochain, a cependant dû céder la place de leader face à Miguel Oliveira, bien décidé à quitter la catégorie sur une bonne note.

Le Portugais avait cependant fort à faire face à Álex Márquez, qui revenait bien vite sur lui, jusqu'à prendre l'avantage à l'entrée du cinquième tour. Derrière, et à l'instar du Moto3, de nombreux pilotes se faisaient piéger par les conditions de piste, à commencer par Sam Lowes, Brad Binder, puis Jorge Navarro et Joe Roberts, ce dernier qui laissait exploser sa frustration dans le bac à gravier.

Derrière les deux hommes de tête, Xavi Vierge et Iker Lecuona ont bataillé durant de longs tours pour l'obtention de la troisième place. Le premier cité a cependant fini par craquer sous la pression à la mi-course, laissant son compatriote entretenir l'espoir d'un premier podium dans la catégorie intermédiaire.

Pas de victoire en 2018 pour Márquez

Ce dernier n'allait pas être le seul Espagnol à connaître une désillusion, car si le statu quo a longtemps prévalu dans le groupe de tête, Márquez a fini par perdre l'avant dans le 14e tour. L'Espagnol parvenait néanmoins à repartir en troisième position, mais désormais à grande distance des leaders. 

Lire aussi:

Il voyait même fondre sur lui Pasini, qui n'avait pas réussi à suivre le rythme du groupe de tête après son court passage à la première place. Le numéro 73 est tout de même parvenu à conserver sa place sur le podium face à l'Italien.

Un moindre mal pour celui qui n'aura tout de même pas réussi à s'imposer cette saison : "Un peu déçu, c'est sûr, mais aujourd'hui, c'était 'all in' en course", a-t-il expliqué. "Je suis heureux car hier le team m'a dit que si je passais P5 au premier tour, je gagnais 50€ ! J'ai trop attaqué, ai chuté. J'ai fait une erreur en inclinant trop sur le vibreur, désolé pour l'équipe et les fans, mais je suis encore sur le podium et c'est bien. Ce fut un bon test de cette manière."

Quartararo étincelant pour sa dernière en Moto2

Plus bas dans la hiérarchie, Niki Tuuli, qui a effectué une première partie de course de très bonne facture, est lui aussi parti à la faute alors qu'il occupait la cinquième position, laissant Simone Corsi prendre sa place, devant Fabio Quartararo.

Le Français, discret mais efficace pour sa dernière en Moto2, a haussé le ton dans les dernières encablures pour s'emparer de la sixième place à l'arrivée, derrière Remy Gardner mais devant Marcel Schrötter. Une sublime performance après avoir pris le départ depuis la voie des stands. 

Lire aussi:

À noter également que le tenant du titre, Francesco Bagnaia, n'a pas pris de risque pour cette dernière course de l'année, en terminant à la 14e place, alors que Jules Danilo a quant à lui bouclé l'épreuve en 18e position. 

En tête, on ne se risquera pas à dire que la fin de course fut une promenade de santé pour Oliveira compte tenu des conditions météo, mais le Lusitanien a lui aussi quitté la catégorie sur un bon résultat.

Le pilote du KTM Ajo a poussé son avantage jusqu'à plus de 13 secondes sur Lecuona, remportant ainsi son troisième succès cette année. À l'arrivée, celui-ci était très satisfait de sa prestation en terre espagnole : "J'avais dit que je voulais venir ici et me battre pour la victoire", a-t-il ainsi rappelé à l'arrivée. "Les conditions étaient piégeuses pour tous et il ne s'agissait pas d'être rapide ici mais constant ; je me sentais bien sur la moto et la piste s'asséchait et ça rendait les pneus chauds et il était donc plus facile de faire une erreur, je l'ai constaté quant Alex a chuté et j'ai ralenti et géré ma course. Merci à mon équipe. Beaucoup de podiums, le titre, c'est ce que nous voulions et je suis très heureux de ma saison."  

Lire aussi:

Une joie partagée par Lecuona, auteur de son premier podium : "C'est génial, génial !" s'est-il exclamé à l'issue de l'épreuve. "Cette course était si difficile, et les qualifications ont été si mauvaises pour moi avec le crash et des erreurs, mais quand j'ai vu ce matin que la piste était sèche, on a pu faire de bons tours. Je ne savais pas ce qui s'était passé dans les virages 1 et 2 et j'ai attaqué à fond. C'est génial pour moi, merci à tous de m'avoir encouragé et poussé."

Avec Guillaume Navarro

 
Spain GP de Valence - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Portugal Miguel Oliveira  KTM 25 45'07.639
2 Spain Iker Lecuona  KTM 25 13.201
3 Spain Álex Márquez  Kalex 25 22.175
4 Italy Mattia Pasini  Kalex 25 28.892
5 Australia Remy Gardner  Tech 3 25 30.106
6 France Fabio Quartararo  Speed Up 25 32.126
7 Germany Marcel Schrötter  Kalex 25 33.086
8 Spain Augusto Fernandez  Kalex 25 33.950
9 Italy Andrea Locatelli  Kalex 25 35.707
10 Italy Simone Corsi  Kalex 25 37.019
11 Switzerland Dominique Aegerter  KTM 25 43.844
12 Japan Tetsuta Nagashima  Kalex 25 45.871
13 South Africa Steven Odendaal  NTS 25 49.113
14 Italy Francesco Bagnaia  Kalex 25 53.288
15 Switzerland Jesko Raffin  Kalex 25 1'08.712
16 Spain Isaac Viñales  Suter 25 1'25.666
17 Andorra Xavi Cardelus  Kalex 25 1'32.166
18 France Jules Danilo  Kalex 25 1'47.502
19 Italy Federico Fuligni  Kalex 24 1 tour
20 Germany Lukas Tulovic  Suter 24 1 tours
Ab. Finland Niki Tuuli  Kalex 19 6 tours
Ab. Spain Xavi Vierge  Kalex 13 12 tours
Ab. United States Joe Roberts  NTS 8 17 tours
Ab. Italy Tommaso Marcon  Speed Up 7 18 tours
Ab. Spain Jorge Navarro  Kalex 5 20 tours
Ab. South Africa Brad Binder  KTM 3 22 tours
Ab. United Kingdom Sam Lowes  KTM 3 22 tours
Ab. Malaysia Khairul Pawi  Kalex 2 23 tours
Ab. Italy Luca Marini  Kalex    
Ab. Italy Lorenzo Baldassarri  Kalex    
Ab. Spain Joan Mir  Kalex    

 

Article suivant
Le palmarès complet de la saison 2018 de MotoGP, Moto2 et Moto3

Article précédent

Le palmarès complet de la saison 2018 de MotoGP, Moto2 et Moto3

Article suivant

Jorge Martín blessé au premier jour des tests Moto2

Jorge Martín blessé au premier jour des tests Moto2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Valence
Catégorie Après-Course
Lieu Valencia
Auteur Willy Zinck