Qualif - Deuxième pole-position de l’année pour Alex Rins

Alex Rins ne se débrouille pas si mal pour une première saison en Moto2. Le pilote de Sito Pons revendique quatre podiums en neuf Grands Prix consommés et depuis les qualifications disputées sur le tracé d’Indianapolis, dixième étape du championnat, il compte deux pole positions. Après la France, l’Espagnol fait valoir ses ambitions aux États-Unis. Et avec la manière, puisque le voilà détenteur du nouveau record de la piste dans la catégorie.

Une performance qui n’est pas une surprise car elle était attendue dès les essais libres, exercice où celui qui pointe quatrième au championnat avait brillé. Seul un Tito Rabat retrouvé lui donnait la réplique et c’est d’ailleurs le même Champion du Monde en titre qui le suit sur une première ligne où l’on retrouve Mika Kallio.

Le Finlandais n’est pas le seul à jouer le phénix renaissant de ses cendres puisque Takaaki Nakagami manque de peu un top 5 complété par le double vainqueur cette saison Jonas Folger et Thomas Lüthi. Les deux absents aux avant-postes s’appellent Sam Lowes qui est souffrant et qui a connu les affres de la chute avec sa Speed-Up. Mais aussi le leader du classement général provisoire Johann Zarco, qui ne connaît pas un meeting agréable sur une piste qui ne lui a jamais été favorable.

Cette piste est difficile pour moi et j’ai du mal à trouver les bonnes lignes. J’y arrive parfois, mais pas de façon régulière.

Johann Zarco

Qui plus est, le Français a connu des soucis techniques qui lui ont fait perdre de précieuses minutes qui auraient été bien utiles sur le tracé. Il s’élancera finalement huitième, ce qui le change de ses trois pole positions successives conquises lors des trois derniers Grands Prix. Mais il en faut plus cette année pour déstabiliser le tricolore : "Je ne suis pas désespéré par cette huitième place" assure le pilote Ajo. "Nous avons essayé de nouveaux réglages sur la moto et les sensations ont été meilleures."

"Je suis prêt à me battre avec les autres pilotes aux avant-postes. Cette piste est difficile pour moi et j’ai du mal à trouver les bonnes lignes. J’y arrive parfois, mais pas de façon régulière. Je reste calme cependant et je veux profiter de la course, y prendre plaisir et ramener des points. Je pense au podium, ce qui serait bien car ce serait le premier de ma carrière à Indianapolis."

Le reste de la colonie française a connu moins de fortune. Représentant le team Tech3 et sa Mistral 610, Marcel Schrötter est 19ème alors que Louis Rossi est 26ème, juste derrière l’autre Mistral 610 d’un Xavier Vierge qui remplace Ricard Cardus. Sans faire de miracle pour l’instant. Le Grand Prix des États-Unis de Moto2 s’élancera à 18h20, heure française.       

Cla   Nº   Pilote  Moto Temps/Ecart
40  Alex Rins Kalex/Honda 1'36.549 
Esteve Rabat Kalex/Honda 0.137
36  Mika Kallio Kalex/Honda 0.316
12  Thomas Lüthi Kalex/Honda 0.337
94  Jonas Folger Kalex/Honda 0.456
30  Takaaki Nakagami Kalex/Honda 0.473
22  Sam Lowes Speed Up/Honda 0.489
Johann Zarco Kalex/Honda 0.506
21  F.Morbidelli Kalex/Honda 0.532
10  11  Sandro Cortese Kalex/Honda 0.546
11  77  D.Aegerter Kalex/Honda 0.576
12  25  Azlan Shah Kalex/Honda 0.608
13  73  Álex Márquez Kalex/Honda 0.780
14  55  Hafizh Syahrin Kalex/Honda 0.816
15  R.Krummenacher Kalex/Honda 0.818
16  19  Xavier Simeon Kalex/Honda 0.870
17  60  Julián Simón Speed Up/Honda 0.913
18  49  Axel Pons Kalex/Honda 0.979
19  23  Marcel Schrötter Tech 3/Honda 1.073
20  39  Luis Salom Kalex/Honda 1.257
21  70  Robin Mulhauser Kalex/Honda 1.396
22  15  R.Wilairot Suter/Honda 1.449
23  95  Anthony West Speed Up/Honda 1.552
24  Jesko Raffin Kalex/Honda 1.801
25  97  Xavi Vierge Tech 3/Honda 2.037
26  96  Louis Rossi Tech 3/Honda 2.294
27  10  T.Warokorn Kalex/Honda 2.394
28  66  Florian Alt Suter/Honda 3.407
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2 , MotoGP
Événement Indianapolis
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Mika Kallio , Álex Rins , Tito Rabat
Équipes Pons Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags Johann Zarco, gp des etats-unis, indianapolis, motogp