Qualif – Tito Rabat contre-attaque

C'est un champion du monde en titre déjà en difficulté qui aborde un Grand Prix national à Jerez synonyme de quatrième rendez-vous de l'année en Moto2. Une échéance que Tito Rabatt ne doit en aucun cas manquer sous peine de sentir sa couronne vaciller vers une concurrence menée par le Français Johann Zarco, leader du classement général après les trois épreuves disputées outre-mer.

L'Espagnol, qui est aussi un intime de la famille Marc Marquez jusqu'à compter Alex, le cadet de Marc, comme équipier, a répondu présent pour mieux s'approprier sa première pole-position de l'année. Une performance réalisée au terme d'une séance marquée par de nombreuses chutes. Une conjoncture qui s'explique par une température de piste si élevée qu'il ne fallait pas attendre pour réaliser son meilleur chrono.

La chaleur a fait fondre les ambitions de la concurrence

Le pilote du Marc VDS Racing l'a compris et a planté ses banderilles vingt minutes avant le terme de l'exercice. Avec son 1'42.874, il ne bat certes pas la performance de l'an passé qui était de 1'42.766, mais l'essentiel est là.

Les autres, qui ont voulu jouer l'emballage final, se sont retrouvés piégés dans la fournaise. Alex Rins est certes resté sur ses roues mais n'a jamais pu combler l'écart de trois dixième le séparant de la position de pointe. Quant à Jonas Folger, troisième, il n'a pas à regretter la longue panne mécanique qui l'a paralysé dans son box. Sa vélocité en entame de séance a été récompensée d'entrée.

La chaleur, en revanche, a fait fondre les ambitions de Johann Zarco dont le rythme général vaut bien mieux que cette neuvième place sur la grille de départ. Mais le tricolore a chuté, comme Takaaki Nakagami, cinquième, Lorenzo Baldassarri, Louis Rossi ou encore Thitpong Warokorn. De son côté, Sam Lowes, parmi les hommes de tête au classement général, a dû se résoudre au sixième temps synonyme de seconde ligne.

Dans la seconde partie du tableau on note un Alex Marquez seulement dix septième alors qu'il était le leader d'Alex Rins l'an dernier en Moto3. On constate également que les années se suivent et ne se ressemblent pas plus pour un Mika Kallio vainqueur sur le même tracé l'an passé et cette fois lointain dix huitième. Enfin, la meilleure moto tricolore Mistral 610 est quatorzième, avec le pilote Tech3 Marcel Schrotter.

Pos   Pilote Moto Chrono
1 Esteve Rabat Kalex 1'42''874
2 Alex Rins Kalex 1'43''179
3 Jonas Folger Kalex 1'43''201
4 Thomas Lüthi Kalex 1'43''259
5 Takaaki Nakagami Kalex 1'43''278
6 Sam Lowes Speed Up 1'43''354
7 Sandro Cortese Kalex 1'43''391
8 Axel Pons Kalex 1'43''401
9 Johann Zarco Kalex 1'43''436
10 Julián Simón Speed Up 1'43''483
11 Xavier Simeon Kalex 1'43''514
12 Simone Corsi Kalex 1'43''683
13 Lorenzo Baldassarri Kalex 1'43''689
14 Marcel Schrötter Tech 3 1'43''713
15 Franco Morbidelli Kalex 1'43''721
16 Dominique Ägerter Kalex 1'43''730
17 Álex Márquez Kalex 1'43''737
18 Mika Kallio Kalex 1'43''843
19 Randy Krummenacher Kalex 1'43''899
20 Luis Salom Kalex 1'43''916
21 Hafizh Syahrin Kalex 1'44''060
22 Ricard Cardús Tech 3 1'44''441
23 Edgar Pons Kalex 1'44''459
24 Anthony West Speed Up 1'44''466
25 Azlan Shah Kalex 1'44''624
26 Louis Rossi Tech 3 1'44''695
27 Thitipong Warokorn Kalex 1'45''299
28 Robin Mulhauser Kalex 1'45''436
29 Florian Alt Suter 1'45''663
30 Jesko Raffin Kalex 1'45''879
31 Zaqhwan Zaidi Suter 1'46''282

 

A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Jerez
Sous-évènement Samedi
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Tito Rabat
Équipes Marc VDS Racing Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags Johann Zarco, alex rins, espagne, jerez, jonas folger, louis rossi, sam lowes, tech3