Qualifs - Rabat tente de retarder le titre de Zarco

100e Grand Prix du Championnat du Monde Moto2 depuis qu'il a remplacé les 250cc en 2010, Aragón pourrait consacrer Johann Zarco. Mais c'est son adversaire le plus coriace qui s'élancera de la pole position.

C'est un week-end à l'enjeu très particulier qui se joue sur le MotorLand, puisqu'il pourrait valoir à Johann Zarco son premier titre de Champion du Monde. Néanmoins, les autres protagonistes de la discipline ont montré dès les premiers tours de roue que, aussi louables soient les ambitions du Français, eux aussi pouvaient attirer les projecteurs.

Dès la première journée d'essais, Tito Rabat s'était affirmé comme l'homme le plus rapide qu'ait connu le Moto2 à Aragón. Le Champion du Monde en titre a encore abaissé la référence samedi matin avant de remporter l'exercice des qualifications. Plus proche poursuivant de Johann Zarco dans la course au titre, Rabat pourrait retarder l'échéance du Français s'il lui concédait moins de 7 points dimanche. Or, pour mettre toutes les chances de son côté, pas de meilleure solution que de prétendre à la victoire!

"J'ai une motivation supplémentaire ici, à domicile. Bien entendu, je vais essayer de le retarder (le titre de Zarco, ndlr) autant que possible. En tout cas, je vais oublier le titre et me battre jusqu'à Valence," promet Tito Rabat.

"J’ai tout donné pour aller chercher ce chrono, et c’est une grosse émotion de savoir que je suis allé aussi vite, mais aussi de savoir qu’il me permet de me retrouver en pole position," commente le pilote Marc VDS. "J’ai un super feeling avec la moto ce week-end, et je dois remercier mon équipe et les gars de chez Öhlins pour leur travail et pour nous avoir permis de régler les problèmes que nous avons rencontrés ces derniers temps."

Rins et Zarco en première ligne

Alors que Rabat a établi son meilleur temps du week-end dès l'entame des qualifications, en abaissant de neuf dixièmes le record qu'il venait d'établir le matin même, personne n'a été en mesure de le priver de la pole position avant que ne s'abaisse le drapeau à damier.

Alex Rins a toutefois pu se rapprocher pour ne concéder au final que 35 millièmes à son compatriote et il s'annonce comme un sérieux prétendant à la victoire pour dimanche. Rookie dans la catégorie, il pourrait lui aussi retarder le couronnement de Johann Zarco s'il marquait 11 points de plus que le Français.

Zarco, lui, a pu sauver une place en première ligne grâce au temps gagné dans son dernier run. L'exercice n'a pourtant pas été des plus aisés pour le leader du Championnat, qui explique : "Ce matin, j'ai compris quelle direction prendre pour être rapide. Ca a été difficile, parce que cette année les chronos sont beaucoup plus rapides que l'an dernier et les références ont toutes changé. Tito et Rins paraissent être un cran au-dessus en terme de rythme. En tout cas, j'apprécie ce week-end et, étant donné que je suis en tête du Championnat, si je peux me battre pour la victoire, très bien, sinon un podium ne serait pas un mauvais résultat."

Très rapide à l'entame du week-end et très satisfait de ses sensations hier, Sam Lowes s'élancera de la quatrième position. Vainqueur sur cette piste en Supersport, l'Anglais a compromis ses chances de pole en chutant à un quart d'heure de la fin des qualifications. Il n'en reste pas moins un outsider à garder à l'oeil, alors que son passage chez Gresini vient d'être annoncé pour une saison 2016 qu'il espère synonyme de titre.

Lowes partagera la première ligne avec un Takaaki Nakagami très irrégulier cette saison, mais de retour sur le podium il y a deux semaines après plus de deux ans d'absence. Alex Márquez, coéquipier de Tito Rabat, a lui aussi la ferme intention de mettre à profit sa sixième place sur la grille de départ pour prétendre au podium, qu'il a manqué de peu à deux reprises cette année.

On notera encore que Xavier Siméon, victime d'une grosse chute hier, s'est qualifié 18e. Le Français Louis Rossi hérite pour sa part de la 25e place sur la grille.

S'il est trop tôt pour savoir si cette course vaudra à Johann Zarco son premier titre de Champion du Monde, elle marquera en tout cas une première, car aucun des pilotes du plateau n'a encore accroché le Grand Prix d'Aragón à son palmarès Moto2.

Moto2 - Qualifications à Aragón

Pos. Pilote Moto  Temps/Ecart
Tito Rabat Kalex/Honda 1'52.232
Alex Rins Kalex/Honda 0.035
Johann Zarco Kalex/Honda 0.427
Sam Lowes Speed Up/Honda 0.440
Takaaki Nakagami Kalex/Honda 0.548
Álex Márquez Kalex/Honda 0.550
Jonas Folger Kalex/Honda 0.572
Thomas Lüthi Kalex/Honda 0.685
Axel Pons Kalex/Honda 0.705
10  Sandro Cortese Kalex/Honda 0.711
11  Simone Corsi Kalex/Honda 0.778
12  Lorenzo Baldassarri Kalex/Honda 0.882
13  Hafizh Syahrin Kalex/Honda 0.885
14  Dominique Aegerter Kalex/Honda 0.965
15  Mika Kallio Speed Up/Honda 0.992
16  Julián Simón Speed Up/Honda 1.146
17  Azlan Shah Kalex/Honda 1.146
18  Xavier Simeon Kalex/Honda 1.149
19  Randy Krummenacher Kalex/Honda 1.433
20  Luis Salom Kalex/Honda 1.438
21  Marcel Schrötter Tech 3/Honda 1.451
22  Ricard Cardús Suter/Honda 1.613
23  Edgar Pons Kalex/Honda 1.748
24  Federico Fuligni Suter/Honda 1.917
25  Louis Rossi Tech 3/Honda 1.930
26  Robin Mulhauser Kalex/Honda 1.939
27  Xavi Vierge Tech 3/Honda 1.968
28  Thitipong Warokorn Kalex/Honda 2.571
29  Florian Alt Suter/Honda 2.598
30  Jesko Raffin Kalex/Honda 3.126
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto2
Événement Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Johann Zarco , Álex Márquez , Álex Rins , Sam Lowes , Tito Rabat
Type d'article Résumé de qualifications
Tags champion du monde, championnat, pole position, qualifs, record, titre