Qui est Luca Marini, le frère de Valentino Rossi?

partages
commentaires
Qui est Luca Marini, le frère de Valentino Rossi?
Par : Léna Buffa
3 janv. 2016 à 19:00

Vingt ans après Valentino Rossi, ce sera au tour de Luca Marini de faire ses grands débuts de titulaire en Championnat du Monde, en 2016.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Luca Marini
Valentino Rossi
Luca Marini et Valentino Rossi
Le troisième, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP

Âgé de 18 ans, le petit frère du nonuple Champion du Monde rejoint l'équipe Forward Racing engagée en Moto2. Il y évoluera aux côtés de Lorenzo Baldassarri, un autre des membres de la VR46 Academy, groupement toujours plus puissant d'étoiles montantes de la moto chapeauté par la star Valentino.

"Je suis heureux et dans le même temps ému face à cette grande opportunité!" commentait Luca Marini à l'heure de dévoiler ses plans. "La saison prochaine sera vraiment importante et intense. Intégrer Forward Racing, c'est pour moi une très grande chance d'apprendre auprès de l'équipe et de mon coéquipier, et de grandir. Je vais en profiter au maximum!"

Son visage de poupon ne saurait trahir son expérience, car Luca Marini compte déjà plus de dix ans de carrière. S'il a pu jouir de conseils ô combien précieux, il a fait des débuts classiques, en minimoto. Il a gravi les échelons, passant par la miniGP et le Trophée Honda, puis remportant la catégorie 4T en 2010 et le titre italien 80cc en 2011. Une saison particulièrement dominatrice puisqu'il n'avait été battu ni en qualifications ni en course!

Passé en Moto3, Marini a été chercher l'expérience en Championnat d'Espagne, série réputée s'il en est. En marge de son engagement dans la péninsule ibérique, il s'est fendu d'une première apparition sur la scène internationale en 2013 en disputant le Grand Prix de Saint-Marin, une expérience qui s'était soldée par un abandon sur chute.

Grand pour son âge, Luca Marini n'a pas tardé à passer en Moto2, toujours en CEV. "Je l'ai beaucoup poussé à aller en Moto2, parce qu'il est très, très grand, plus que moi," explique Valentino Rossi. "Je lui ai donc dit que c'était le moment d'aller en Moto2 parce qu'il était impossible [pour lui] d'être rapide en Moto3."

Son apprentissage s'est poursuivi au sein de l'équipe de Sito Pons. Associé à Edgar Pons, champion du cru 2015, il a terminé cette année cinquième de la discipline. Cette saison lui a par ailleurs valu une nouvelle wild-card en Championnat du Monde, cette fois en Moto2 mais toujours à Misano. À nouveau, l'expérience s'est avérée assez compliquée en termes de performances pures, mais cette fois Luca Marini a vu l'arrivée, en vingt-et-unième position.

Le grand saut, bien accompagné

Cette fois, l'heure de la titularisation est venue. Pas question, pourtant, de considérer qu'il arrive au bout de son chemin d'apprentissage. "Mon objectif est de croître, de bien travailler avec le team pour préparer au mieux la saison suivante. C'est une saison d'apprentissage. Je me donnerai à 100% et on verra bien ce qui arrive," explique-t-il à la chaîne Sky Italia.

Posément, il rappelle qu'il se prépare déjà de longue date pour franchir ce cap : "C'est un grand saut mais cela fait déjà deux ans que j'ai commencé à travailler. Je l'ai fait personnellement dans ma préparation physique et mentale pour arriver en Championnat du Monde. C'est un objectif, et même un rêve que j'ai réussi à atteindre."

Je suis plus détendu de savoir qu'il sera près de moi l'année prochaine en Championnat du Monde. C'est une chance de l'avoir à mes côtés.

Luca Marini

Quid de la perspective de partager le paddock du Championnat du Monde avec le pilote le plus en vue de tous? Le jeune homme écarte l'éventualité que ce puisse être source de pression, tant il a l'habitude de gérer cette fraternité très médiatique.

"[Valentino] me donne beaucoup de conseils, pas uniquement pour la moto mais aussi pour la vie en général," raconte-t-il à Tuttomotoriweb. "Ce n'est pas un poids. Je suis un pilote comme les autres et quand on prend la piste, on est tous égaux, sans distinction. Mais plus le temps passe, plus notre rapport s'améliore. On parle de plus en plus, on se voit désormais tous les jours et je suis plus détendu de savoir qu'il sera près de moi l'année prochaine en Championnat du Monde. C'est une chance de l'avoir à mes côtés vu qu'il court encore, il pourra sûrement m'aider."

Gageons que le sujet risque de passionner les tifosi. Il faudra désormais attendre le verdict de la piste pour savoir à quel point Valentino Rossi a pu préparer son frère au défi qui l'attend.

Prochain article Moto2
Officiel - Le team Leopard passe en Moto2 et engage Miguel Oliveira

Article précédent

Officiel - Le team Leopard passe en Moto2 et engage Miguel Oliveira

Article suivant

Fenati en Moto2 en 2018 avec le Snipers Team

Fenati en Moto2 en 2018 avec le Snipers Team
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Luca Marini
Équipes Forward Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités