Sam Lowes tout en maîtrise pour la première de la saison

Sam Lowes a remporté la septième victoire de sa carrière MotoGP en dominant le Grand Prix du Qatar. Son rival annoncé pour le titre, Marco Bezzecchi, a dû se contenter de la quatrième place.

Sam Lowes tout en maîtrise pour la première de la saison

Candidat assumé au titre Moto2, Sam Lowes a frappé fort d'entrée, en dominant le Grand Prix du Qatar. Au cours de ce premier week-end de la saison, le pilote anglais a dominé les séances les plus représentatives de la course, d'abord les EL2 puis les qualifications. S'il a cédé les commandes à son rival Marco Bezzecchi à l'extinction des feux en manquant quelque peu son envol, le duel attendu entre les deux hommes a tourné court. Il n'a en effet fallu que deux tours à l'Anglais pour repasser en tête et, cette fois, définitivement.

Lire aussi :

Impuissant face à l'attaque de Lowes à l'entame du troisième tour, Bezzecchi s'est ensuite rapidement retrouvé sous la pression du rookie Raúl Fernández, qui a fini par prendre l'avantage dans le même virage 1 au tour suivant. Quatre boucles plus tard, c'est Remy Gardner, revenu après un départ poussif, qui a chipé la troisième place au pilote italien.

Entre-temps, une erreur ayant coûté quatre dixièmes à Lowes avait permis à Fernández de se rapprocher de la première place, mais la remise en question de la suprématie du leader n'était que momentanée. Même lorsque le jeune Espagnol a cédé sous les attaques de Gardner, son coéquipier dans le team Ajo, et que l'Australien est à son tour parti en chasse de Lowes, le pilote Marc VDS n'a pas tremblé. C'est finalement avec plus de deux secondes d’avance qu'il a passé la ligne d'arrivée.

"Franchement, la première course est toujours difficile parce qu'on a tout l’hiver pour y penser. Chaque fois que l'on s'entraîne, ou même quand on n'arrive pas à dormir la nuit, on l'a en tête ! Ça fait beaucoup. En plus, je suis tombé au warm-up, et le vent était différent des autres fois où l'on a couru pendant le week-end. Tout ça venait s'y ajouter !" sourit Sam Lowes, pourtant venu à bout de la pression pour signer ce qui est sa quatrième victoire en sept courses. "Je suis donc très fier de cette course parce qu'elle a été solide. Signer la pole position et la victoire dès la première manche, ça veut dire qu'on prend un bon départ."

Un podium pour le team Gresini

Derrière le vainqueur, la bagarre a fait rage entre les prétendants au podium. Remy Gardner, bien que pénalisé par son départ, a été auteur d'un solide retour et c'est isolé qu'il est allé chercher la deuxième place. Son coéquipier Raúl Fernández a lui aussi réalisé une performance remarquée, cependant il a dû se contenter de la cinquième place, derrière Marco Bezzecchi qui, lui, a manqué le podium pour 13 millièmes seulement, battu à l'accélération.

C'est au prix d'un sensationnel dépassement à la fin du dernier tour que Fabio Di Giannantonio a privé le pilote VR46 de cette troisième place. En arrachant cette médaille de bronze, le pilote romain a ainsi offert au team Gresini un premier podium depuis 2016.

L'émotion était forte pour cette première course de l'équipe sans son patron, Fausto Gresini, décédé du COVID-19 le mois dernier. Un hommage lui a été rendu par l'ensemble du paddock à la mi-journée, les acteurs des trois catégories se réunissant pour une minute de silence devant les machines engagées par l'équipe en MotoGP, Moto2 et Moto3 et une photo rappelant la carrière de pilote de celui qui fut deux fois titré en 125cc.

En vidéo :

Dans le coup tout le week-end, Joe Roberts a obtenu la sixième place finale, devant Jake Dixon, qui continue de se remettre d'une blessure du poignet. Le top 10 est complété par Marcel Schrötter, Bo Bendsneyder et Jorge Navarro, premier classé avec le châssis Boscoscuro. Autre course remarquée, celle de l'Américain Cameron Beaubier, cinq fois titré en MotoAmerica, qui a obtenu les points de la 11e place pour ses débuts officiels dans la catégorie.

Plusieurs chutes survenues pendant les essais et les qualifications ont écarté des pilotes blessés. Ce fut le cas de Simone Corsi, qui souffre d'une fracture du poignet, et de Barry Baltus, bras gauche fracturé. Marcos Ramírez souffre, lui, d'une petite fracture de l'humérus droit, et s'il a tenté de prendre le départ de la course, il a finalement renoncé à la fin du premier tour.

Qatar Grand Prix du Qatar Moto2

P. # Pilotes Moto Temps Ecart Abandon
1 22 United Kingdom Sam Lowes
Kalex Moto2 40'03.123
2 87 Australia Remy Gardner
Kalex Moto2 40'05.383 2.260
3 21 Italy Fabio Di Giannantonio
Kalex Moto2 40'08.351 5.228
4 72 Italy Marco Bezzecchi
Kalex Moto2 40'08.364 5.241
5 25 Spain Raúl Fernández
Kalex Moto2 40'09.268 6.145
6 16 United States Joe Roberts
Kalex Moto2 40'09.909 6.786
7 96 United Kingdom Jake Dixon
Kalex Moto2 40'11.844 8.721
8 23 Germany Marcel Schrötter
Kalex Moto2 40'14.034 10.911
9 64 Netherlands Bo Bendsneyder
Kalex Moto2 40'15.616 12.493
10 9 Spain Jorge Navarro
Boscoscuro B-21 40'19.923 16.800
11 6 United States Cameron Beaubier
Kalex Moto2 40'20.270 17.147
12 13 Italy Celestino Vietti Ramus
Kalex Moto2 40'20.412 17.289
13 44 Spain Arón Canet
Boscoscuro B-21 40'20.650 17.527
14 37 Spain Augusto Fernández
Kalex Moto2 40'20.663 17.540
15 12 Switzerland Thomas Lüthi
Kalex Moto2 40'20.939 17.816
16 14 Italy Tony Arbolino
Kalex Moto2 40'21.334 18.211
17 79 Japan Ai Ogura
Kalex Moto2 40'22.266 19.143
18 19 Italy Lorenzo Dalla Porta
Kalex Moto2 40'22.343 19.220
19 62 Italy Stefano Manzi
Kalex Moto2 40'28.929 25.806
20 5 Italy Yari Montella
Boscoscuro B-21 40'33.787 30.664
21 75 Spain Albert Arenas
Boscoscuro B-21 40'33.831 30.708
22 11 Italy Nicolò Bulega
Kalex Moto2 40'35.887 32.764
35 Thailand Somkiat Chantra
Kalex Moto2 38'21.253 1 Lap Accident
97 Spain Xavi Vierge
Kalex Moto2 28'17.915 6 Laps Accident
40 Spain Hector Garzo
Kalex Moto2 18'17.854 11 Laps Accident
55 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
NTS NH7 18'31.071 11 Laps Abandon
7 Italy Lorenzo Baldassarri
MV Agusta F2 12'17.674 14 Laps Accident
42 Spain Marcos Ramírez
Kalex Moto2 Abandon

partages
commentaires
Des capteurs pour un contrôle plus strict des limites de la piste

Article précédent

Des capteurs pour un contrôle plus strict des limites de la piste

Article suivant

Lowes vainqueur imperturbable face à Gardner à Doha

Lowes vainqueur imperturbable face à Gardner à Doha
Charger les commentaires