Sam Lowes ne fait pas d'un retour en MotoGP sa priorité

Sam Lowes ne reviendra en MotoGP que s'il a une "très bonne opportunité", échaudé par sa mauvaise expérience avec Aprilia. Le leader du championnat en Moto2 a pour le moment l'intention de rester dans cette catégorie.

Sam Lowes ne fait pas d'un retour en MotoGP sa priorité

Troisième du championnat l'an passé, Sam Lowes est l'un des principaux favoris pour le titre en Moto2 cette année : le Britannique n'a plus à faire face à la concurrence des deux premiers du championnat 2020, Enea Bastianini et Luca Marini, tous deux montés en MotoGP, et il bénéficie d'une grande expérience puisqu'il dispute sa septième saison dans la catégorie. Lowes répond aux attentes puisqu'il a remporté les deux courses de Losail devant Remy Gardner, ce qui fait logiquement de lui le leader du championnat.

Une bonne saison d'un pilote du Moto2 peut logiquement le mener au MotoGP, mais échaudé par sa difficile saison dans la catégorie reine en 2017, Lowes ne souhaite pas revenir au plus haut niveau à n'importe quel prix, sa priorité allant même à une prolongation de sa carrière à l'échelon actuel, n'ayant aucune certitude de recevoir une offre intéressante venant du MotoGP.

"Dans ce championnat, les résultats sont déterminants", estime le pilote du team Marc VDS. "Tu a besoin de résultats pour avoir des opportunités. Pour moi, je suis sans doute dans la meilleure équipe de Moto2, donc à moins d’avoir la possibilité d’un très bon contrat en MotoGP, je préfère rester là où je suis. Mais on ne rajeunit pas, donc tout dépend de ce qui se passera."

Lire aussi :

Si Lowes évoque la possibilité d'un bon contrat, c'est parce que son année 2017 avec Aprilia a été dévastatrice. Entré seulement deux fois dans les points, il a appris en cours d'année qu'il ne serait pas conservé pour la saison 2018 malgré un contrat en bonne et due forme. Ce n'est donc que s'il a la garantie de disposer d'une machine performante qu'il tentera un retour en MotoGP, une tâche d'autant plus difficile que peu de places seront libres dans les équipes de pointe en 2022.

"Pour la saison prochaine, beaucoup de choses sont établies pour le MotoGP et il y a peu d’opportunités. De plus j’ai été dans de mauvaises situations, donc je ne vais pas revenir à des situations qui ne sont pas performantes ou qui ne me motivent pas. Mais cela étant, c’est quelque chose que je dois gagner au mérite."

"Mais pour le moment je ne pense qu’à cette saison et ma priorité serait de rester là où je suis, à moins d’avoir un très bonne opportunité en MotoGP – et il y en a pas beaucoup pour 2022 – mais plein de choses peuvent se passer. Je dois continuer à faire ce que j'ai fait [à Losail]. Si je fais ce que j'ai fait [...], des choses pourront peut-être changer."

Avec Marc Michon 

partages
commentaires
Lowes vainqueur imperturbable face à Gardner à Doha

Article précédent

Lowes vainqueur imperturbable face à Gardner à Doha

Article suivant

Les nouveaux panneaux lumineux en service dès le GP du Portugal

Les nouveaux panneaux lumineux en service dès le GP du Portugal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2
Pilotes Sam Lowes
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud