Moto2
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
06 nov.
Événement terminé
13 nov.
Événement terminé
20 nov.
Événement terminé

Trois sur trois pour Sam Lowes, nouveau leader en Moto2

partages
commentaires
Par :

Sa copie parfaite au Grand Prix de Teruel a permis à Sam Lowes de chiper les commandes du championnat à Enea Bastianini et de distancer encore un peu plus Luca Marini.

On n'arrête plus Sam Lowes ! Après une troisième place au Grand Prix d'Émilie-Romagne, une deuxième en Catalogne, l'Anglais a remporté une troisième course d'affilée. Son succès au Grand Prix de Teruel, dimanche, l'a propulsé en tête du championnat, alors que les pilotes VR46 ont à nouveau marqué le pas.

Aux Grands Prix de France et d'Aragón, Lowes avait profité des chutes de Jake Dixon et Marco Bezzecchi pour aller s'imposer, mais cette fois le pilote Marc VDS a dominé la course de bout en bout, et n'a même cédé que le meilleur temps des EL1 à la concurrence avant d'afficher une domination totale sur cette épreuve.

Parti de la pole position, c'est lui qui a réalisé le holeshot devant Remy Gardner. Tandis que Lowes filait sans demander son reste, l'Australien a très vite subi les attaques de Fabio Di Giannantonio et de Jake Dixon, puis alors qu'il était remonté à la troisième place, c'est Enea Bastianini qui l'en a à nouveau privé, et ce définitivement.

Lire aussi :

Profitant de ce duel initial pour la troisième place, Di Giannantonio s'est vite mis à l'abri pour connaître une course solitaire et propre. Devant lui, l'avance de Lowes en tête a augmenté progressivement jusqu'à atteindre quatre secondes à la mi-course et 8"4 sous le drapeau à damier. Magistral, le vainqueur s'est emparé au passage du nouveau record du tour sur la piste espagnole.

"Je suis très, très heureux !" a commenté Sam Lowes. "Le team a fait un boulot incroyable en améliorant la moto après la première course en Aragón. Je me sentais super bien, la moto fonctionnait parfaitement… Je me suis vraiment bien amusé en course."

Premier Anglais à gagner trois fois de suite dans la catégorie intermédiaire depuis Phil Read en 1971, Lowes prend une sérieuse option, morale tout au moins, sur le titre. "Je suis vraiment content. Je m’étais dit que si je parvenais à enchaîner trois bons résultats sur cette nouvelle série de trois Grands Prix je pourrais penser au championnat. C’est ce qui s’est passé. Je suis fier de ce que nous avons réalisé. Il ne reste plus que trois épreuves et nous allons tout donner pour rester devant et remporter le titre", promet-il à présent.

"Une course très difficile pour moi", retient quant à lui Bastianini auprès du site officiel du MotoGP. "Sam était vraiment très rapide sur cette piste et il m'a été impossible de me rapprocher de lui. J'ai pensé pouvoir dépasser Fabio, mais il a eu le même rythme que moi pendant toute la course et il m'a aussi été impossible de me battre contre lui. Je suis quand même content pour le championnat, car même si j'ai perdu la tête on reste très proches", souligne le pilote Italtans, qui après ce septième podium de la saison, conserve en effet toutes ses chances, puisqu'il n'affiche que sept points de retard.

Marini 11e, Bezzecchi au sol

Seulement 15e à la fin du deuxième tour alors qu'il partait de la première ligne, Jorge Navarro s'est illustré par une superbe remontée, qui l'a mené dans le top 5, ayant menacé jusqu'au bout la quatrième place finalement revenue à Remy Gardner. Jorge Martín, Jake Dixon et Augusto Fernández en ont notamment tous fait les frais, terminant entre la sixième et la huitième place d'une course aux écarts très marqués.

Chute de Marco Bezzecchi, Sky Racing Team VR46

La chute de Marco Bezzecchi

Martín, qui a perdu gros depuis le mois dernier en enchaînant deux forfaits et deux abandons, conserve la cinquième place du championnat, mais avec la nécessité de réaliser une copie parfaite et de compter sur l'hypothétique malchance des quatre pilotes qui le devancent pour encore espérer remporter le titre puisque son retard atteint 73 points.

Luca Marini conserve des espoirs plus réalistes, mais sa situation s'est toutefois grandement compliquée ce mois-ci. Seulement 11e à l'arrivée, le pilote italien a finalement sauvé cinq points du Grand Prix de Teruel, les seuls qu'il aura réussi à marquer durant cette série de trois courses, entamée pour lui par une très lourde chute au Mans. Celui qui, il y a quelques semaines encore, faisait figure de favori, se trouve à présent troisième du championnat, à 23 points du leader et 16 de Bastianini.

Son coéquipier, Marco Bezzecchi, a quant à lui encaissé un nouveau score vierge dans une chute, survenue dans le quatrième tour tandis qu'il se trouvait au cœur du peloton, alors que le week-end dernier il était parti à la faute en leader, dans l'avant-dernier tour. L'effet de ces deux manches d'Alcañiz est dévastateur pour ses ambitions mondiales, puisqu'il affiche à présent un retard de 48 points sur le leader.

Spain Grand Prix de Teruel Moto2

P. # Pilotes Temps Ecart Intervalle
1 22 United Kingdom Sam Lowes
39'27.645
2 21 Italy Fabio Di Giannantonio
39'36.070 8.425 8.425
3 33 Italy Enea Bastianini
39'38.516 10.871 2.446
4 87 Australia Remy Gardner
39'40.302 12.657 1.786
5 9 Spain Jorge Navarro
39'40.651 13.006 0.349
6 88 Spain Jorge Martín
39'42.411 14.766 1.760
7 96 United Kingdom Jake Dixon
39'44.550 16.905 2.139
8 37 Spain Augusto Fernández
39'44.672 17.027 0.122
9 42 Spain Marcos Ramírez
39'49.533 21.888 4.861
10 16 United States Joe Roberts
39'50.596 22.951 1.063
11 10 Italy Luca Marini
39'52.614 24.969 2.018
12 97 Spain Xavi Vierge
39'53.851 26.206 1.237
13 55 Malaysia Hafizh Syahrin Abdullah
39'53.962 26.317 0.111
14 45 Japan Tetsuta Nagashima
39'54.330 26.685 0.368
15 24 Italy Simone Corsi
39'54.544 26.899 0.214
16 64 Netherlands Bo Bendsneyder
39'55.049 27.404 0.505
17 11 Italy Nicolò Bulega
39'57.964 30.319 2.915
18 19 Italy Lorenzo Dalla Porta
39'58.352 30.707 0.388
19 35 Thailand Somkiat Chantra
39'58.625 30.980 0.273
20 23 Germany Marcel Schrötter
39'59.146 31.501 0.521
21 27 Indonesia Andi Gilang
40'15.598 47.953 16.452
22 18 Andorra Xavi Cardelus
40'16.020 48.375 0.422
23 74 Piotr Biesiekirski
40'28.039 1'00.394 12.019
62 Italy Stefano Manzi
37'59.983 1 Lap 1 Lap
57 Spain Edgar Pons
36'06.858 2 Laps 1 Lap
7 Italy Lorenzo Baldassarri
28'24.563 6 Laps 4 Laps
40 Spain Hector Garzo
18'56.822 11 Laps 5 Laps
72 Italy Marco Bezzecchi
5'46.183 18 Laps 7 Laps
12 Switzerland Thomas Lüthi
99 Malaysia Kasma Daniel Kasmayudin

Les pilotes VR46 perdent gros, Lowes et Bastianini en profitent

Article précédent

Les pilotes VR46 perdent gros, Lowes et Bastianini en profitent

Article suivant

Cameron Beaubier, l'espoir d'une nouvelle génération US en Grand Prix

Cameron Beaubier, l'espoir d'une nouvelle génération US en Grand Prix
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP de Teruel
Catégorie Course
Lieu MotorLand Aragón
Auteur Léna Buffa