Tom Lüthi prend sa retraite de pilote

Le Suisse mettra un terme à sa carrière de pilote à la fin de la saison 2021, et il rejoindra dans un nouveau rôle le team PrüstelGP, dans lequel courait son ami proche Jason Dupasquier.

Tom Lüthi prend sa retraite de pilote

À bientôt 34 ans, Tom Lüthi va raccrocher son casque au terme de la saison 2021, la 19e campagne complète qu'il aura disputée dans les Grands Prix. Arrivé courant 2002 en remplacement à l'époque de Jakub Smrz, blessé, le Suisse a remporté le championnat de la catégorie 125cc en 2005. Il évolue actuellement en Moto2, où il a joué le titre durant plusieurs années avant de faire le grand saut vers le MotoGP en 2018. Au guidon d'une Honda satellite particulièrement faible à cette époque, il n'avait pu savourer cette arrivée parmi l'élite et s'en était reparti vers la catégorie intermédiaire, obtenant d'autres succès en 2019. Ses deux dernières saisons ont en revanche été bien plus rudes.

Avec 17 victoires à son actif, sur un total de 65 podiums, Lüthi peut se targuer d'avoir bouclé neuf championnats dans le top 5 et d'avoir accumulé au fil des années une expérience précieuse. C'est d'elle que le team PrüstelGP veut à présent tirer profit, en accueillant le Suisse dans un nouveau rôle de directeur sportif en Moto3 et auprès de son équipe Junior. Comme un signe fort, Tom Lüthi va ainsi encadrer l'équipe dans laquelle évoluait Jason Dupasquier, jeune pilote suisse qu'il avait pris sous son aile et qui a été victime d'une chute mortelle au Mugello au mois de juin dernier.

Lire aussi :

"Ma décision de mettre un terme à ma carrière de pilote professionnel est bien sûr grandement facilitée par cette opportunité de m'impliquer en tant que directeur sportif de PrüstelGP", commente Tom Lüthi. "J'espère véritablement contribuer au succès sportif [de l'équipe] dans ce nouveau rôle. Pouvoir transmettre mon expérience et travailler avec de jeunes talents, mais aussi avec des pilotes déjà très forts dans le Championnat du monde Moto3, est un nouveau défi excitant. Je suis certain que le team PrüstelGP et moi-même nous compléterons parfaitement. La synergie pourrait difficilement être meilleure pour l'ensemble de ce projet. J'ai hâte à nos succès et à notre développement en commun."

L'équipe suisse estime avoir trouvé avec Lüthi "l'expert en course que le team manager Florian Prüstel recherchait depuis longtemps", souhaitant grâce à lui se rapprocher de son objectif de titre mondial en Moto3. Le Suisse encadrera les jeunes pilotes et coordonnera notamment leurs entraînements. "Avec ses 19 ans d'expérience en Championnat du monde, il sait exactement ce qui est important dans la course, surtout au début d'une carrière lorsqu'il faut d'abord s'habituer au grand monde, pas toujours facile, de la compétition internationale", souligne le responsable.

partages
commentaires
Fernández vainqueur solide, mauvaise opération pour Gardner
Article précédent

Fernández vainqueur solide, mauvaise opération pour Gardner

Article suivant

Jake Dixon en MotoGP à Silverstone, "un rêve devenu réalité"

Jake Dixon en MotoGP à Silverstone, "un rêve devenu réalité"
Charger les commentaires