Moto2
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour

Tom Lüthi : L'histoire se répète

partages
commentaires
Tom Lüthi : L'histoire se répète
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
4 nov. 2019 à 15:39

Tout comme en 2017, c'est le GP de Malaisie à Sepang de cette année qui a mis fin aux espoirs de Tom Lüthi pour le titre - il y a deux ans contre Franco Morbidelli, cette fois contre Alex Marquez. Jesko Raffin et Dominique Aegerter, les deux autres Suisses en piste, n'ont pas non plus connu un week-end facile.

Tom Lüthi est arrivé à Sepang avec 28 points de retard sur Alex Marquez. Le postulat de départ était donc claire : il devait marquer au moins quatre points de plus que l'Espagnol s'il voulait retarder la décision de titre jusqu'à la finale de Valence.

Mais les qualifications ne se sont pas déroulées comme prévu pour le Bernois. Dans des conditions difficiles, il a signé le cinquième meilleur temps, tandis que son principal concurrent Marquez a porté sa moto en pole position alors que Brad Binder, qui avait encore une chance de remporter le titre, a décroché la troisième place sur la première ligne.

Brad Binder, KTM Ajo, Alex Marquez, Marc VDS Racing, Thomas Lüthi, Intact GP

Brad Binder, KTM Ajo, Alex Marquez, Marc VDS Racing, Thomas Lüthi, Intact GP

Foto: Srinivasa Krishnan

C'est aussi le Sud-Africain qui a pris la tête de la course grâce à un départ fulgurant, tandis que Lüthi a réussi à conserver sa cinquième place sur la grille, mais n'a pas gagné de places dans les premiers instants. Il était coincé derrière l'équipier de Marquez, Xavi Vierge, tandis que le leader du championnat du monde se mettait à l'abri en deuxième position, un rang qui lui permettrait de remporter le titre à ce moment de la course.

Il a fallu quelques tours à Lüthi pour dépasser Vierge et Nagashima. Le trio de tête s'est donc légèrement détaché par rapport au reste du peloton, mais comme Lüthi ne parvenait pas à dépasser Marquez, l'Espagnol a conservé son rang et remporté le titre de manière anticipée, malgré la victoire de Brad Binder avant la course finale à Valencia.

Lire aussi:

"J'ai donné tout ce que j'ai pu", a dit Lüthi immédiatement après la course. "J'étais parfois au-delà de la limite. Puis j'ai commis une petite erreur, j'ai perdu un peu le contact. Ils étaient incroyablement rapides."

"Félicitations à Alex ! Il a fait du bon boulot cette année, c'est impressionnant. Bien sûr, je suis un peu triste de ne pas avoir pu reporter la décision sur le titre jusqu'à la dernière course. Mais je pense que nous pouvons être fiers de cette place sur le podium et ça fait du bien de pouvoir concourir à nouveau avec les meilleurs après la saison dernière".

Au classement général, le Suisse est désormais à quatre points de Brad Binder en troisième position.

Raffin : "J'ai beaucoup appris pour l'avenir"

Jesko Raffin s'est hissé en Q2 à la dernière seconde de la Q1 avec un tour sur le fil du rasoir. Au final, il décrochait une bonne 16e place sur la grille de départ.

En course, cependant, il est rapidement devenu évident qu'il ne pouvait pas encore suivre la concurrence sur la distance de course avec la NTS. Il a été perdu place après place et a finalement terminé la course à la vingtième place, loin des points.

Néanmoins, le Zurichois dresse un bilan positif : "Ma course a bien commencé et j'ai essayé de rouler de manière agressive. Mais nous n'étions pas aussi compétitifs aujourd'hui qu'hier. Il était déjà clair pour nous, après les qualifications, que nous n'étions pas au même niveau que les autres constructeurs."

"Au final, les 18 tours couverts ont été très précieux pour l'avenir. Il y a aussi beaucoup d'aspects positifs que nous pouvons retirer de ces quatre courses. La coopération avec Team RW Racing a été très sympa pour moi et je pense que nous sommes déjà bien préparés pour la saison prochaine".

Pour le moment, il s'agissait de la dernière course en Moto2 de Raffin, car le pilote suisse participera à la course de MotoE à la fin de la saison à Valence dans deux semaines.


Aegerter: "18 tours assez violents"

Enfin, Dominique Aegerter a connu un week-end difficile en Malaisie. Déjà, les qualifications de samedi ne se sont pas déroulées comme prévu, avec une lointaine 24e position.

Dominique Aegerter, Forward Racing

Dominique Aegerter, Forward Racing

Foto: Gold and Goose / Motorsport Images

En course, Aegerter a néanmoins pris un excellent départ, qui lui a permis de gagner pas moins de huit places. En raison des nombreuses chutes devant lui, il s'est même hissé au quatorzième rang au troisième tour. Il n'a toutefois pas pu conserver ce rythme et a été repoussé hors des points, mais dans les derniers instants, il regagnait la 15ème place - et donc un point important.

Néanmoins, le Bernois n'était pas entièrement satisfait : "Il y a eu 18 tours assez violents. J'ai pris un très bon départ et j'ai gagné de nombreuses places. Quand j'ai dû me battre davantage avec la moto dans la deuxième moitié de la course, la chaleur devenait de plus en plus dure pour moi. Je ne pouvais pas attaquer plus fort parce que je pouvais à peine respirer. C'est un peu dommage, car la douzième place aurait été à portée de main aujourd'hui."

 
Article suivant
Álex Márquez Champion du monde Moto2 !

Article précédent

Álex Márquez Champion du monde Moto2 !

Article suivant

Exclusif - Thomas Lüthi : "La retraite de Rossi ? Le spectacle doit continuer"

Exclusif - Thomas Lüthi : "La retraite de Rossi ? Le spectacle doit continuer"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement GP de Malaisie
Pilotes Dominique Aegerter , Thomas Lüthi , Jesko Raffin
Équipes Forward Racing , Dynavolt Intact GP , RW Racing GP
Auteur Michael Bieri