Moto2
C
GP de République Tchèque
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
11 sept.
-
13 sept.
Événement terminé
C
GP d'Aragón
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
116 jours
C
GP de Thaïlande
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
123 jours
C
GP du Japon
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
30 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
C
GP des Amériques
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
165 jours
C
GP d'Argentine
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de Valence
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
179 jours

Zarco vs Rins - Qui vaincra en Moto2 ?

partages
commentaires
Zarco vs Rins - Qui vaincra en Moto2 ?
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
16 mars 2016 à 18:30

À l'heure de remettre son titre en jeu, Johann Zarco sait qu'il aura fort à faire cette année, opposé à des adversaires aussi redoutables qu'ambitieux. Le premier d'entre eux ? Álex Rins !

Johann Zarco, Ajo Motorsport
Thomas Lüthi, Derendinger Racing Interwetten
Alex Rins, Paginas Amarillas HP 40
Johann Zarco, Ajo Motorsport, Thomas Luthi, Derendinger Racing Interwetten et Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Luca Marini, Forward Racing
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Alex Marquez, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Danny Kent, Leopard racing
Sam Lowes, Federal Oil Gresini Moto2
Johann Zarco, Ajo Motorsport
Thomas Lüthi, Derendinger Racing Interwetten
Alex Marquez, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Lorenzo Baldassari, Forward Racing
Andrea Locatelli, Leopard Racing, Joan Mir, Leopard Racing, Fabio Quartararo, Leopard Racing, Miguel Oliveira, Leopard Racing et Danny Kent, Leopard Racing

L’an dernier, Johann Zarco a mis en place ce qui reste comme la campagne la plus dominatrice de l’Histoire du Moto2 avec sa Kalex Ajo Motorsport. Voici désormais le Français de retour pour défendre sa couronne dans la catégorie intermédiaire, après avoir notablement décliné l’opportunité de monter directement en MotoGP. Zarco espère en effet qu’une autre année d’apprentissage en Moto2 lui offrira un éventail d’options plus large pour passer à la catégorie reine en 2017.

La marge colossale de 118 points que Zarco affichait au championnat l’an dernier a, notons-le, été facilitée par une blessure de fin de saison de son adversaire Tito Rabat, le seul homme du plateau 2015 à être monté en MotoGP cette année. Le pilote Marc VDS laisse ainsi sa place à Álex Rins, qui trouve un guidon avec lequel nourrir de sérieuses ambitions.

Toujours l'équipe Pons qui a propulsé Pol Espargaró et Maverick Viñales vers la starification ces dernières années, l’équilibré Rins, vainqueur à Indianapolis et Phillip Island l’an dernier, débute l'année en tant que favori contre Zarco. Le jeune homme a déjà tapé dans l’œil des équipes d’usine en MotoGP et un guidon chez Tech3 pour 2017 serait une juste récompense s'il venait à être titré en 2016…

Autre pilote à surveiller en raison de son potentiel à monter vers le MotoGP ? Sam Lowes. Déjà sous contrat avec l’équipe d’usine Aprilia pour la saison prochaine, le Britannique pilotera une Kalex exploitée par le team Gresini. À en croire les essais qataris dont il a émergé comme un solide protagoniste, on devrait pouvoir compter sur lui, après une flatteuse saison disputée près des avant-postes.

D'un autre côté, le pilote KTM Thomas Lüthi - bien qu'il aborde sa dixième saison à ce niveau -, sera sans nul doute un prétendant à la victoire, si l'on en croit son rythme durant les essais. Son équipier chez Interwetten, Dominique Aegerter, voudra retrouver le chemin de la victoire depuis son succès en 2014, et après une saison ravagée par une blessure l'an passé.

Également dans le rythme lors des tests, Jonas Folger, qui fut aussi rapide qu'inconstant l'an passé avec AGR, sera cette fois associé à Sandro Cortese au sein de l'équipe Intact GP. Autre équipe pouvant se vanter de présenter un line-up de haut niveau, Marc VDS qui a promu le talentueux pilote italien Franco Morbidelli pour remplacer Rabat dans son effectif Moto2, aux côtés d'Álex Marquez, le jeune frère du double Champion du monde MotoGP, Marc Márquez.

Après une première campagne délicate, l'ancien champion Moto3 se doit de rebondir s'il veut conserver un certain élan dans sa carrière, mais il aura fort à faire pour battre Morbidelli, qui a donné du fil à retordre au vétéran Mika Kallio, son équipier l'an passé, décrochant une place dans le top 10 final du championnat malgré le fait d'avoir raté quatre courses.

Autres pilotes ayant terminé dans le top 10 l'an passé : Xavier Siméon (QMMF Speed Up), Takaaki Nakagami (Team Asia Kalex) et Lorenzo Baldassarri, tous de retour cette saison. Le dernier cité fait équipe au sein du team Forward Racing avec le demi-frère de Valentino Rossi, Luca Marini, qui grimpe en Moto2 après une saison en championnat espagnol Moto2.

Les deux principaux rookies à surveiller seront malgré tout les équipiers du Leopard Racing, Danny Kent et Miguel Oliveira, qui feront équipe cette saison après s'être livré une belle bataille en Moto3 l'an passé. Si les tests sont significatifs, Kent devrait pointer régulièrement dans le top 10, Oliveira semblant avoir connu une adaptation plus difficile jusqu'ici.

Mis à part Siméon, tous les pilotes mentionnés jusqu'ici seront au guidon d'une Kalex cette saison, le constructeur allemand consolidant son quasi monopole en fournissant pas moins de 24 motos sur 30 unités. Simone Corsi et Julian Simon s'aligneront sur une Speed Up tout comme Siméon, les rookies Issac Viñales et Xavi Vierge représenteront tous deux la marque Tech3, alors qu'Efren Vasquez, transfuge du Moto3, sera le seul pilote à s'aligner sur une Suter.

  • L'avis d'Oriol Puidgemont, reporter MotoGP de Motorsport.com : "Si l'on considère que le champion en titre du Moto2 n'est pas monté en MotoGP, nous devons désigner Zarco comme l'homme à battre, devant Rins, Márquez et Lüthi, qui se sont montrés super rapides cet hiver."

Traduction Emmanuel Rolland et Guillaume Navarro

Article suivant
Essais Losail - Sam Lowes termine la pré-saison au top

Article précédent

Essais Losail - Sam Lowes termine la pré-saison au top

Article suivant

Lüthi vainqueur d'une course marquée par la polémique

Lüthi vainqueur d'une course marquée par la polémique
Charger les commentaires