Moto3
C
GP d'Espagne
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
11 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
18 jours
C
GP de République Tchèque
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
32 jours
C
GP d'Autriche
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
39 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Saint-Marin
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Catalogne
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
81 jours
C
GP de France
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
95 jours
C
GP d'Aragón
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
102 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
109 jours
C
GP de Valence
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
123 jours
C
GP d'Europe
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
130 jours

Aron Canet, un vainqueur revenu de loin à Silverstone

partages
commentaires
Aron Canet, un vainqueur revenu de loin à Silverstone
Par :
30 août 2017 à 12:30

Aron Canet a remporté le GP de Grande-Bretagne Moto3, mais on peut dire qu'il a eu chaud : menacé par un peloton endiablé, il a profité d'une interruption sur drapeau rouge pour s'imposer, et ce alors qu'il s'élançait de la 16e place.

Aron Canet, Estrella Galicia 0,0, fête sa victoire sur le podium
Jakub Kornfeil, Peugeot MC Saxoprint
Le vainqueur Aron Canet, Estrella Galicia 0,0, le deuxième Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0,
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Niccolo Antonelli, Red Bull KTM Ajo
Juan Francisco Guevara, RBA Racing Team
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Le poleman Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers, le second Joan Mir, Leopard Racing, le troisième Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
Livio Loi, Leopard Racing
Tom Booth-Amos
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers, au départ
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Le vainqueur Aron Canet, Estrella Galicia 0,0

Les trois victoires consécutives de Joan Mir cet été semblaient avoir éradiqué tout espoir de titre chez Aron Canet, pourtant le pilote Estrella Galicia 0,0 s'est rappelé au bon souvenir de son compatriote en s'imposant en Angleterre tandis que celui-ci devait se contenter de la cinquième place. Le leader du championnat peut toutefois choisir de voir le verre à moitié plein, car cette 12e course de la saison a donné lieu à une bagarre si ouverte qu'un résultat bien moins riche était parfaitement possible.

Une course en paquet emblématique de la plus petite catégorie du Championnat du monde a donné bien des maux de tête aux pronostiqueurs les plus avertis jusqu'à la dernière minute. Et c'est avec la sortie d'un drapeau rouge dans le dernier tour que s'est figé le classement, au plus grand soulagement de Canet… Et pour cause, l'Espagnol avait, certes, bouclé l'avant-dernier tour en tête, mais il se trouvait en quatrième position au moment de l'interruption, devancé par Rodrigo, Bastianini et Martin. Or, un accident entre Bo Bendsneyder et Juanfran Guevara a prématurément stoppé la course, ce qui d'après le règlement scelle le classement final sur la base du dernier tour complété.

Canet s'en trouve vainqueur, devant Bastianini et Martín, tandis que Rodrigo voit une énième fois son premier podium – pour ne pas dire sa première victoire – lui échapper, puisqu'il termine quatrième. Quant à Joan Mir, il s'en sort plutôt honorablement puisqu'il peut marquer les points de la cinquième place alors qu'il avait glissé au septième rang au moment de l'exposition des drapeaux rouges autour du circuit de Silverstone.

"Je suis très, très heureux", savoure Aron Canet. "C'était une course difficile pour moi parce que je partais de la 16e place. J'ai pu dépasser des pilotes à chaque tour et, dans la dernière partie de la course, j'ai contrôlé ma deuxième position puis, dans les derniers tours, j'ai attaqué pour essayer de prendre un peu d'avance sur les autres pilotes, mais c'était impossible. J'ai passé la ligne en première position dans l'avant-dernier tour, et ensuite il y a eu le drapeau rouge. Je ne savais pas où je me situais, si j'étais premier ou quatrième, et au final je gagne !"

Ce scénario permet à Mir de maintenir une avance inchangée au championnat, 64 points le séparant de son plus proche poursuivant. C'est Canet qui retrouve ce statut, dont Romano Fenati l'avait récemment dépossédé. Parti de la pole position, celui-ci hérite de la septième place au terme de ce sprint des plus disputés, non sans une certaine amertume. "Je pense que j'aurais pu monter sur le podium, mais en Moto3 ils sont nombreux à se jeter dans le premier virage comme s'il n'y avait pas de lendemain. Beaucoup ne comprennent pas qu'en continuant ainsi, on peut se faire mal", juge l'Italien. Fenati est devancé par le Belge Livio Loi qui enchaîne un nouveau solide résultat après sa quatrième place en Autriche.

Enea Bastianini et Jorge Martin complètent donc le podium derrière Aron Canet. Le premier cité obtient ainsi son premier top 3 de la saison et l'Espagnol conforte sa quatrième place au championnat, malgré deux forfaits en début d'été. Pourtant, une pointe de frustration perçait chez eux dimanche, privés de l'attaque finale qu'ils souhaitaient tous deux mener.

La déception est plus forte encore pour John McPhee qui, malgré de bonnes qualifications, ne peut engranger que trois points à domicile. Il se maintient au sixième rang du championnat, avec une courte avance sur Marcos Ramírez et Andrea Migno. Phillip Oettl poursuit quant à lui sa moisson et fait son entrée dans le top 10 du championnat grâce à sa neuvième place en course.

Parmi les grands perdants, on retiendra Nicolò Bulega, reparti bredouille alors qu'un changement de réglages opéré après le warm-up l'a mis mal à l'aise au moment de la bagarre. Le Français Jules Danilo termine, lui, 22e, mal à l'aise en milieu de virage avec le changement de réglages réalisé sur sa machine.

Une bonne nouvelle, enfin : Juanfran Guevara a échappé à toute blessure importante, malgré de longues minutes d'inquiétude lorsque les secours lui venaient en aide, suite à sa chute.

 Silverstone - Moto3 - Course

Pos.PiloteMotoÉcart
1 spain Aron Canet  Honda 35'53.028
2 italy Enea Bastianini  Honda 0.063
3 spain Jorge Martin  Honda 0.111
4 spain Gabriel Rodrigo  KTM 0.232
5 spain Joan Mir  Honda 0.455
6 belgium Livio Loi  Honda 0.520
7 italy Romano Fenati  Honda 0.678
8 italy Andrea Migno  KTM 0.702
9 germany Philipp Oettl  KTM 1.200
10 italy Fabio Di Giannantonio  Honda 1.461
11 japan Tatsuki Suzuki  Honda 1.755
12 malaysia Adam Norrodin  Honda 2.055
13 united_kingdom John McPhee  Honda 2.196
14 thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 3.812
15 italy Manuel Pagliani  Mahindra 3.860
16 italy Niccolò Antonelli  KTM 4.292
17 italy Lorenzo Dalla Porta  Mahindra 4.560
18 japan Ayumu Sasaki  Honda 4.582
19 italy Marco Bezzecchi  Mahindra 4.678
20 italy Nicolò Bulega  KTM 4.597
21 mexico Tom Booth-Amos  KTM 15.242
22 france Jules Danilo  Honda 15.552
23 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 17.687
24 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 18.671
25 italy Tony Arbolino  Honda 19.339
26 spain Albert Arenas  Mahindra 22.584
27 spain Maria Herrera  KTM 24.434
Ab. spain Juanfran Guevara  KTM 1 tour
Ab.  netherlands Bo Bendsneyder  KTM 1 tour
Ab.  united_kingdom Jake Archer  KTM 3 tours
Ab.  spain Marcos Ramírez  KTM 4 tours
Ab.  japan Kaito Toba  Honda 7 tours
Ab.  spain Jaume Masia  KTM 11 tours

 

Article suivant
Mir s'impose en Autriche et fait le trou au championnat

Article précédent

Mir s'impose en Autriche et fait le trou au championnat

Article suivant

Fenati sans rival sous la pluie de Misano, Mir assure le championnat

Fenati sans rival sous la pluie de Misano, Mir assure le championnat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Silverstone
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Auteur Léna Buffa