Brad Binder, vainqueur autoritaire

partages
commentaires
Brad Binder, vainqueur autoritaire
Par :
9 mai 2016 à 11:29

Le Sud-Africain a confirmé son succès de Jerez avec une nouvelle victoire au Mans. Le leader au général accentue son avance après un week-end constant.

Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0
Fabio Quartararo, Leopard Racing
Niccolo Antonelli, Ongetta-Rivacold
Alexis Masbou, Peugeot MC Saxoprint
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo

Brad Binder est sur une pente ascendante. Après avoir décroché le premier succès de sa carrière il y a deux semaines, le Sud-Africain n'a eu aucun mal à se préparer pour la manche tricolore. Désigné comme l'un des favoris pour la couronne après sa 6e place en 2015, le pilote KTM n'a pas failli sous la pression, même lorsque la mécanique lui a fait défaut à quelques heures du départ. Peu après le warm-up, les ingénieurs ont dû en effet reconstruire en vitesse les composants potentiellement les plus dangereux de sa moto. 

Malgré cette péripétie, Binder a mené sa course avec une maturité impressionnante. Parti 2e, et après un duel animé mais infructueux avec Romano Fenati pour la tête de la course, l'unique double vainqueur de 2016 a préféré miser sur les dernières boucles : ''Vers la mi-course j'ai tenté de m'isoler à l'avant, mais cela n'a pas été concluant. J'ai donc patienté jusqu'à la fin ; il me suffisait de doubler Fenati au dernier secteur. Une fois ceci fait, il ne pouvait plus me passer car j'étais très fort au freinage.''

Son rival du jour, Romano Fenati, a signé la 2e place, malgré avoir mené la meute de nombreux tours durant. ''Je reviens de loin après ma 7e place à Jerez. Alors, terminer 2e, c'est quand même un très bon résultat, d'autant plus que je peux garder ma 3e place au championnat'', se félicite le pilote de l'équipe Sky VR46.

Brad Binder a ainsi porté à 24 points son avance sur Jorge Navarro. Ce dernier, qualifié 4e, avait opté pour une stratégie audacieuse, en montant un pneu tendre à l'avant. Une décision qui lui a permis de prendre part à la lutte finale, sans parvenir à inquiéter Binder. ''Je parvenais à la limite d'adhérence lors des freinages. Globalement, la Honda manque de vitesse par rapport à la KTM ; nous allons tâcher d'améliorer cela pour le Mugello (prochaine manche dans 2 semaines, ndlr).''

Une révélation au Mans

L'autre pilote espagnol en forme, cest Aron Canet. Âgé de seulement 16 ans, il a surpris son monde en établissant le 3e chrono du samedi. Pour sa première saison en Moto3, le 3e du CEV 2015 a affiché un style incisif, tout en gardant un relative marge de sécurité. Malgré un envol difficile, le vainqueur ici-même de la course Moto3 espagnole l'an passé est remonté sur le trio de tête dans la seconde partie d'épreuve. Il a même tenté une manœuvre audacieuse sur son équipier Navarro dans l'ultime virage, manquant de peu de mettre les deux hommes à terre.

Niccolò Antonelli a, revanche, quitté Le Mans sur une mauvaise note. Sa 8e place finale, à plus de 8 secondes du leader, ne rend pas justice à sa pole position du samedi. Après 2 abandons successifs, l'Italien avait une excellente opportunité de revenir sur le devant de la scène. Mais, en délicatesse avec sa Honda, il n'a eu de cesse de glisser dans la hiérarchie.

Quartararo relève la tête

Le chef de file des Français, Fabio Quartararo, a tiré profit de la ferveur populaire. Après un début de saison décevant qui le voyait figurer en 19e place du championnat avec 9 points avant Le Mans, le pilote Léopard KTM a su se remobiliser, malgré une chute en qualifications, pour inscrire les points de la 6e place. Le double Champion du CEV Moto3 a néanmoins laissé le quatuor de tête s'échapper en course, alors qu'un podium était envisageable.

Ses compatriotes ne garderont pas un souvenir impérissable de leur manche nationale. Jules Danilo, malgré un probant 3e temps en Essais Libres 2, est tombé avant la fin du 1er tour. Pour sa 2e participation en Moto3, Enzo Boulom a abandonné. Enfin, le représentant Peugeot Alexis Masbou n'a pu faire mieux que 19e.

Moto3 - Le Mans - Course

Pos.PiloteTeamÉcart
1 Afrique du Sud Brad Binder  Red Bull KTM Ajo 41:31.041
2 Italie Romano Fenati  SKY Racing Team VR46 +0.099
3 Espagne Jorge Navarro  Estrella Galicia 0,0 +0.387
4  Aron Canet  Estrella Galicia 0,0 +1.354
5  Nicolò Bulega SKY Racing Team VR46 +7.147
6 France Fabio Quartararo  Leopard Racing +7.616
7 Italie Andrea Migno  SKY Racing Team VR46 +8.016
8 Italie Niccolò Antonelli  Ongetta-Rivacold +8.457
9 République Tchèque Jakub Kornfeil  Drive M7 SIC Racing Team +9.850
10 Italie Andrea Locatelli  Leopard Racing +9.926
11 Belgique Livio Loi  RW Racing GP BV +12.293
12 Italie Francesco Bagnaia  ASPAR Mahindra Team Moto3 +13.738
13  Juan Francisco Guevara  RBA Racing Team +13.511
14  Khairul Idham Pawi  Honda Team Asia +13.907
15 JaponTatsuki Suzuki  CIP-Unicom Starker +14.382
16  Bo Bendsneyder  Red Bull KTM Ajo +20.915
17  Fabio Di Giannantonio  Gresini Racing Moto3 +21.229
18 EspagneJorge Martin  ASPAR Mahindra Team Moto3 +24.091
19 France Alexis Masbou  Peugeot MC Saxoprint +38.782
20 Royaume-Uni John McPhee  Peugeot MC Saxoprint +38.852
21 Espagne Maria Herrera  MH6 Team +38.986
22  Stefano Valtulini  3570 Team Italia +54.550
23  Fabio Spiranelli  CIP-Unicom Starker +1:03.526
24  Lorenzo Petrarca  3570 Team Italia +1:03.593
25  Joan Mir  Leopard Racing +1:05.491
AB  Gabriel Rodrigo  RBA Racing Team  
AB  Enzo Boulom  Procercasa - 42 Motorsport  
AB  Hiroki Ono  Honda Team Asia  
AB  Darryn Binder  Platinum Bay Real Estate  
AB  Philipp Ottl  Schedl GP Racing  
AB  Jules Danilo  Ongetta-Rivacold  
AB  Karel Hanika  Platinum Bay Real Estate  
AB  Adam Norrodin  Drive M7 SIC Racing Team  
Article suivant
Brad Binder casse la baraque à Jerez !

Article précédent

Brad Binder casse la baraque à Jerez !

Article suivant

Quartararo, petit prodige deviendra grand

Quartararo, petit prodige deviendra grand
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Le Mans
Catégorie Course
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Medhi Casaurang-Vergez