Coup dur pour Navarro, Binder prend une option sur le titre

Brad Binder a confirmé sa place de leader du Championnat du monde Moto3 en remportant le Grand Prix de Grande-Bretagne alors que son principal rival, Jorge Navarro, a chuté.

Coup dur pour Navarro, Binder prend une option sur le titre
Podium : le vainqueur Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, le deuxième Francesco Bagnaia, Aspar Team Mahindra, le troisième Bo Bendsneyder, Red Bull KTM Ajo
Chute de Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0
Joan Mir, Leopard Racing
Stefano Manzi, Mahindra Racing
Enea Bastianini, Gresini Racing
Chute de Stefano Valtulini, 3570 Team Italia
Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0
Le vainqueur Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, et le troisième Bo Bendsneyder, Red Bull KTM Ajo
Stefano Manzi, Mahindra Racing
Fabio Quartararo, Leopard Racing
Fabio Di Giannantonio, Gresini Racing Moto3
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo

Le Sud-africain, qui ne s'était plus imposé depuis le Mugello, est sorti vainqueur d'une course typique de la plus petite cylindrée, disputée en paquet et incertaine jusqu'à l'arrivée. Binder, qui n'avait marqué qu'un seul point en quatre visites à Silverstone, a su cette fois imposer sa domination au moment opportun, capitalisant sur l'indéniable maturité qu'il a acquise cette année.

Il a émergé d'un groupe de tête très dense, dans lequel personne n'est parvenu à se détacher. La wild-card Stefano Manzi s'y est fait remarquer, entre autres, lui qui partait pourtant de la 34e et avant-dernière place sur la grille. Déjà 20e à la fin du premier tour, l'Italien et sa Mahindra figuraient dans les points deux tours plus tard et enchaînaient en se confrontant directement à un certain Jorge Navarro.

Adversaire de Binder dans la course au titre et destiné à intégrer le Moto2 l'an prochain avec Gresini, Navarro connaît une série noire, que Silverstone n'a fait qu'entretenir. Alors qu'il avait disputé toute la course dans le groupe de tête et pouvait prétendre, comme tant d'autres, à trouver une ouverture dans les derniers instants, il a chuté avec Andrea Migno, après avoir été gêné par Manzi. Un accident qui l'éloigne un peu plus du titre, mais qui n'a fort heureusement pas aggravé son état, lui qui s'est fracturé la jambe en juin.

"Je me suis retrouvé en bagarre dans un groupe dont le rythme était bas compte tenu des aspirations, et dans lequel se trouvaient des pilotes qui n'occupent habituellement pas ces positions. Ils ont pris des risques et j'en ai payé le prix fort", résume l'Espagnol, qui n'a marqué que 15 points depuis sa victoire à Barcelone et compte désormais 86 unités de retard sur Binder. Si les choses continuent à aussi mal se passer pour Navarro, son rival pourrait même avoir une première chance de titre avant que le championnat quitte l'Europe à la fin du mois…

Le vainqueur, lui, savoure son retour sur la plus haute marche du podium. "Merci beaucoup à mon team. La moto était absolument incroyable et je suis vraiment heureux d'être de retour au top", s'enthousiasme le vainqueur, qui a parfaitement géré la bagarre aux avant-postes : "C'était dingue ! J'avais remarqué qu'à chaque fois que je passais les gars, personne ne me repassait dans la ligne droite de retour. Je savais qu'il me fallait une moto devant moi et quand j'ai vu Benai [Bendsneyder] me passer à l'entrée du virage n°2, je ne savais pas encore si ça allait fonctionner."

Bagnaia remonte en force

Parti de la pole position pour la première fois, Francesco Bagnaia a décroché la deuxième place et ainsi fait son retour sur le podium pour la première fois depuis sa victoire à Assen. Il mène un groupe qui revient en force sur Navarro au championnat : lui ne compte que huit points de retard sur l'Espagnol et Joan Mir, 8e, n'en a que 20 de plus.

Un temps en tête, le jeune espoir Bo Bendsneyder, venu de la Red Bull Rookies Cup, obtient finalement son premier podium mondial, le premier d'un pilote néerlandais en plus de 20 ans ! Quant à Manzi, il décroche une 4e place inespérée devant, entre autres, Nicolò Bulega et Fabio di Giannantonio, deux des hommes forts de cette saison.

Le Français Jules Danilo marque les trois points de la 13e place et revient à trois longueurs de son compatriote, Fabio Quartararo. Le Niçois a connu une nouvelle déception, contraint à l'abandon pour un problème technique après un week-end globalement compliqué.

Moto3 - Silverstone - Course

Pos.PiloteMotoÉcart
1  Brad Binder  KTM 38'39.142
2  Francesco Bagnaia  Mahindra 0.183
3  Bo Bendsneyder  KTM 0.336
4  Stefano Manzi  Mahindra 0.787
5  Nicolò Bulega  KTM 0.802
6  Fabio Di Giannantonio  Honda 0.883
   Niccolò Antonelli  Honda 0.920
7  Enea Bastianini  Honda 1.016
8  Aron Canet  Honda 1.409
9  Joan Mir  KTM 1.193
10  Jorge Martin  Mahindra 1.624
11  Gabriel Rodrigo  KTM 2.400
12  Philipp Oettl  KTM 8.585
13  Jules Danilo  Honda 12.807
14  Andrea Locatelli  KTM 12.839
15  Jakub Kornfeil  Honda 12.885
16  Juanfran Guevara  KTM 13.174
17  John McPhee  Peugeot 13.216
18  Lorenzo Dalla Porta  KTM 13.326
19  Hiroki Ono  Honda 16.963
20  Livio Loi  Honda 32.397
21  Darryn Binder  Mahindra 39.125
22  Khairul Pawi  Honda 39.140
23  Adam Norrodin  Honda 39.257
24  Marco Bezzecchi  Mahindra 39.414
25  Tatsuki Suzuki  Mahindra 39.516
26  Maria Herrera  KTM 39.714
27  Fabio Spiranelli  Mahindra 51.679
28  Lorenzo Petrarca  Mahindra 1'09.870
29  Andrea Migno  KTM 1'32.740

Ab.

 Jorge Navarro  Honda  
Ab.  Stefano Valtulini  Mahindra  
Ab.  Marcos Ramirez  Mahindra  
Ab.  Fabio Quartararo  KTM  
Ab.  Albert Arenas  Peugeot  

Moto3 - Le top 10 du championnat après Silverstone

 PilotesPts
1 B. Binder 204 20 16 16 25 25 25 20 4 8 20 - 25 - - - - - -
2 J. Navarro 118 9 20 20 13 16 - 25 - 9 - 6 - - - - - - -
3 F. Bagnaia 110 16 - 2 16 4 16 - 25 6 5 - 20 - - - - - -
4 E. Bastianini 103 11 - 10 8 - 4 16 - 16 16 13 9 - - - - - -
5 N. Bulega 100 10 - 6 20 11 8 11 9 - 7 7 11 - - - - - -
6 R. Fenati 93 13 - 25 9 20 - 13 13 - - - - - - - - - -
7 F. Di Giannantonio 92 - - - - - 20 7 20 11 8 16 10 - - - - - -
8 J. Mir 90 4 11 - 10 - 9 8 8 - 25 8 7 - - - - - -
9 N. Antonelli 74 25 6 - - 8 13 - 11 - - 11 - - - - - - -
10 J. Kornfeil 69 6 7 5 11 7 - 6 3 13 - 10 1 - - - - - -

Voir le classement complet

partages
commentaires
McPhee ouvre le compteur de Peugeot, Binder abandonne

Article précédent

McPhee ouvre le compteur de Peugeot, Binder abandonne

Article suivant

Binder la joue à l'expérience, Navarro à terre

Binder la joue à l'expérience, Navarro à terre
Charger les commentaires