Course - Danny Kent passe la quatrième

Danny Kent avait manqué la pole-position et la statistique voulait que, depuis pas moins de cinq ans, celui qui s'élançait en tête de la grille de départ de la course Catalane dévolue à la catégorie d'entrée des Grands Prix, avait gain de cause sous le drapeau à damiers. On pouvait donc s'attendre à voir Enea Bastianini sabler le champagne. Mais c'était sans compter sur le fait que cette année, c'est un grand cru Britannique qui nous est servi en Moto3.

Le plus que jamais leader du championnat a d'abord observé ses adversaires qui étaient au nombre de cinq au sein d'un groupe qui s'était détaché du reste de la meute. Puis il a essayé d'en prendre les commandes et de s'enfuir, sans succès, ces diables d'Antonelli et de Bastianini se chargeant de le retenir. Alors il a attendu, réintégrant les rangs. Ceci avant de régler le compte de tout ce beau monde dans le dernier tour.

Pas de doute, c'est la saison de Danny Kent et d'un team Leopard qui place son second pilote Efren Vazquez sur la troisième marche du podium. Bastianini pointant second, c'est un triple Honda qui nous est offert, et même plus puisque la première KTM est seulement cinquième avec le dernier vainqueur en date Miguel Oliveira. Ceci dit, avoir une Honda ne suffit pas. Demandez à nos Français.

Les tricolores à la peine

Le plus déçu d'entre eux sera sans doute un Fabio Quartararo qui retrouvait pourtant un tracé de Montmelo qui était son terrain de jeu en championnat d'Espagne. Or, de tout le meeting, l'espoir de 16 ans n'a jamais trouvé la bonne mesure pour intégrer le peloton de tête. Parti septième, il aura subi jusqu'au bout la loi de son équipier Jorge Navarro qui prend la sixième position sur une ligne d'arrivée qui lui offrira seulement la quatorzième place.

Jules Danilo aurait pu faire mieux mais il s'est accroché avec Karel Hanika après une remontée contrainte par un départ raté. Alors douzième, il chutera vingtième dans l'incident et revenir seizième, à la porte des points.

Mais la palme de la guigne revient à Alexis Masbou déjà en mal de sensations avec une machine que le team ne cerne pas au vu des prestations tout aussi modestes fournies par l'équipier McPhee. Sur la grille de départ, la moto a calé et alors qu'il s'apprêtait à partir des stands, le feu vert qui devait le relâcher est tombé en panne... Malgré un retard abyssal, l'Albigeois remontera dix-huitième.

Un mot, enfin, sur Maria Herrera qui marque son premier point en Championnat du Monde. La voilà parmi ses consœurs Pinne, Igata, Poensgen et Carrasco. Après sept manche disputées, Danny Kent compte cinquante-et-un points d'avance au championnat sur Enea Batsianini.

 Cla  Nº  Pilote  Moto Ecart/Abandon 
1 52  Danny Kent Honda 40'59.41 
2 33  Enea Bastianini Honda 0.035
3 Efrén Vázquez Honda 0.600
4 23  N.Antonelli Honda 0.687
5 44  Miguel Oliveira KTM 0.827
6 Jorge Navarro Honda 0.913
7 32  Isaac Viñales Husqvarna 8.871
8 Romano Fenati KTM 8.917
9 41  Brad Binder KTM 11.068
10 65  Philipp Öttl KTM 14.968
11 88  Jorge Martin Mahindra 16.596
12 55  Andrea Locatelli Honda 17.340
13 31  Niklas Ajo KTM 19.086
14 20  Fabio Quartararo Honda 19.320
15 Maria Herrera Husqvarna 19.366
16 95  Jules Danilo Honda 22.257
17 19  A.Tonucci Mahindra 23.345
18 10  Alexis Masbou Honda 26.414
19 11  Livio Loi Honda 27.080
20 21  F.Bagnaia Mahindra 36.956
21 12  Matteo Ferrari Mahindra 37.895
22 24  Tatsuki Suzuki Mahindra 37.946
23 22  Ana Carrasco KTM 38.088
24 63  M.Zulfahmi KTM 53.346
25 Remy Gardner Mahindra 1'02.762
26 58  J.F.Guevara Mahindra 1'16.487
27 29  Stefano Manzi Mahindra 1 Tour
28 16  Andrea Migno KTM 1 Tour
 
(14) 98  Karel Hanika KTM Abandon
(28) 40  Darryn Binder Mahindra Abandon
(21) 17  John Mcphee Honda Abandon
(7) 76  Hiroki Ono Honda Abandon
  84  Jakub Kornfeil KTM Abandon
  91  Gabriel Rodrigo KTM Abandon
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Barcelone
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Danny Kent
Équipes Leopard Racing
Type d'article Résumé de course
Tags alexis masbou, barcelone, danny kent, efren vazquez, enena bastianini, fabio quartararo, gp de catalogne, jules danilo, moto3