Course - Danny Kent vainqueur d'une course à élimination

La pluie n'a fait que s'intensifier au fil des courses disputées dimanche à Silverstone et c'est sur une piste véritablement détrempée que les pilotes de la catégorie Moto3 se sont affrontés après leurs collègues du Moto2 et du MotoGP.

Une course qui a tourné à l'hécatombe dans les rangs de la catégorie, dont seuls 20 des 36 participants ont vu l'arrivée. Les deux premiers à avoir été éliminés ne sont autre que le poleman et son dauphin, Jorge Navarro et Karel Hanika. En les remplaçant en tête, Isaac Viñales n'a tenu que trois tours, avant de chuter lui aussi.

A ce stade de l'épreuve, Danny Kent avait la voie libre. L'Anglais a pu mettre en oeuvre sa connaissance des conditions locales en dosant parfaitement son attaque et personne ne l'a plus revu. Son avance a peu à peu augmenté pour dépasser les 10 secondes à quelques encablures de l'arrivée. C'était suffisant pour se permettre un peu plus de prudence sur la fin de course, toujours plus humide, et ainsi assurer sa sixième victoire de la saison.

"Les conditions ont été difficiles durant toute la course, mais elles ont encore empiré dans les derniers tours. Il fallait donc être très prudent. A aucun moment, on ne pouvait se relâcher," explique Kent, premier Britannique à s'imposer à domicile en 125cc/Moto3. "Bien sûr, c'est génial de gagner devant ce public et puis aussi devant toute ma famille et beaucoup de mes amis, qui sont venus me voir aujourd'hui. C'est une super ambiance! Tous les pilotes ont le même rêve : si l'on devait choisir une manche du calendrier sur laquelle gagner, ce serait bien sûr son Grand Prix national."

De très nombreuses chutes

Le Tchèque Jakub Kornfeil - que l'on avait vu en bonne position sur le Grand Prix de France - a réussi à tirer son épingle du jeu durant cette course folle. Immédiatement installé aux avant-postes grâce à un excellent départ de la cinquième ligne, il a tenu bon pour aller décrocher le premier podium de sa carrière.

Niccolò Antonelli a tout fait pour aller chercher la deuxième place et n'échoue qu'à quelques dixièmes du Tchèque. Parti de loin après de mauvaises qualifications, l'Italien peut tout de même se féliciter de signer un deuxième podium consécutif après avoir décroché le premier de sa carrière en s'imposant à Brno il y a deux semaines.

Fabio Quartararo termine à la quatrième place, après avoir connu une expérience tout à fait inédite. "Je n'avais jamais couru dans le froid et sous la pluie," indique-t-il, reconnaissant avoir choisi une mauvaise visière, ce qui lui faudra une vision troublée par la buée. "Je n'arrêtais pas d'ouvrir ma visière pour y voir quelque chose et, sur la fin, j'avais un peu mal aux yeux. Je suis content parce que, malgré les conditions, j'ai affiché un bon rythme."

Déjà récompensés sous la pluie d'Indianapolis, Livio Loi et John McPhee terminent respectivement cinquième et sixième. Parti de la 19e place sur la grille, Juanfran Guevara décroche le meilleur résultat de sa carrière en terminant septième, récompensé pour sa prudence. Quant à Lorenzo della Porta, arrivé dans le Championnat cet été, il marque ses premiers points en accrochant la huitième place.

Qualifié en deuxième ligne et un temps en lice pour prétendre au podium, Alexis Masbou termine finalement onzième après avoir perdu du temps sur une faute. "Encore une fois, c'était un bon week-end et j'aurais pu me battre aux avant-postes," regrette-t-il.

Parmi les nombreux malchanceux du jour, on retiendra Pecco Bagnaia, qui figurait sur le podium provisoire jusqu'à deux tours de l'arrivée ; Enea Bastianini, peu expérimenté sous la pluie ; Jorge Martin, parti à la faute à trois reprises avant d'abdiquer ; Maria Herrera, en bagarre pour la quatrième place ; le Français Jules Danilo, qui aurait pu viser une arrivée dans les points.

Au Championnat

Après avoir perdu 21 points sur les deux dernières manches en date, Danny Kent inverse la tendance alors que son rival, Enea Bastianini, connaît son premier abandon de l'année. Ce sont 25 points de repris pour le pilote anglais, qui compte à présent 70 unités de marge. A l'arrivée malgré une chute, Romani Fenati conserve la troisième place, à 28 points de Bastianini.

Moto3 - Grand Prix de Grande-Bretagne

Pos. Pilote Moto Ecart
1 Danny Kent Honda  
2 Jakub Kornfeil KTM 8.492
3 Niccolò Antonelli Honda 13.189
4 Fabio Quartararo Honda 50.018
5 Livio Loi Honda 51.755
6 John Mcphee Honda 53.726
7 Juanfran Guevara Mahindra 1'01.086
8 Lorenzo Dalla Porta Husqvarna 1'06.158
9 Efrén Vázquez Honda 1'08.634
10 Tatsuki Suzuki Mahindra 1'13.589
11 Alexis Masbou Honda 1'18.961
12 Romano Fenati KTM 1'27.462
13 Miguel Oliveira KTM 1'31.210
14 Zulfahmi Khairuddin KTM 1'37.523
15 Andrea Migno KTM 1'38.004
16 Philipp Öttl KTM 1'40.376
17 Remy Gardner Mahindra 1'50.488
18 Luke Hedger Kalex KTM 2'30.582
19 Taz Taylor KTM 1 tour
20 Hiroki Ono Honda 1 tour
  Francesco Bagnaia Mahindra Abandon
  Enea Bastianini Honda Abandon
  Stefano Manzi Mahindra Abandon
  Andrea Locatelli Honda Abandon
  Darryn Binder Mahindra Abandon
  Alessandro Tonucci Mahindra Abandon
  Jorge Martin Mahindra Abandon
  Jules Danilo Honda Abandon
  Brad Binder KTM Abandon
  Karel Hanika KTM Abandon
  Isaac Viñales KTM Abandon
  Maria Herrera Husqvarna Abandon
  Ana Carrasco KTM Abandon
  Matteo Ferrari Mahindra Abandon
  Jorge Navarro Honda Abandon
  Gabriel Rodrigo KTM Abandon
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Silverstone
Sous-évènement Dimanche
Circuit Silverstone
Pilotes Jakub Kornfeil , Niccolò Antonelli , Danny Kent
Équipes Leopard Racing
Type d'article Résumé de course
Tags chutes, pluie, silverstone, victoire