Course - Enea Bastianini remporte la partie

Il n’y avait pas meilleur choix pour le jeune Enea Bastianini que d’ouvrir son compteur de victoires par une concrétisation à domicile. Le pilote Gresini n’a pas gâché l’occasion, en coiffant sur le fil un Oliveira qui sonne le réveil de KTM.

Pour l’occasion, l’Italien de 17 ans s’était fait une coiffe aux couleurs de son drapeau national, une tradition perdue de vue depuis un rendez-vous d’Imola en 1998 avec un certain Valentino Rossi. La référence méritait qu’on l’honore et Bastianini a tenu le choc après s’être élancé de sa troisième position de pointe de la saison.

Parti comme un boulet de canon, il a profité de son pneu tendre avant pour d’abord creuser l’écart. Mais le peloton a fini par le récupérer, avec, notamment l’incontournable Romano Fenati dans le rôle de la mouche du coche. Une partie que les Honda ont aussi dû jouer avec les KTM, car en plus de celle du team VR46, les machines du team officiel Ajo faisaient valoir leurs ambitions avec un Miguel Oliveira assuré de son avenir en Moto2 et un Brad Binder déterminé.

J’ai découvert que je pouvais gagner

Enea Bastianini

C’est d’ailleurs le Portugais qui a le plus souvent imposé le rythme avant de se faire coiffer en vue de l’arrivée par Bastianini tandis qu’Antonelli a tout tenté pour améliorer ce qui reste une belle troisième place. Le leader du championnat Danny Kent manque à l’appel et se contente d’une sixième place qui lui vaut de bons points dans la course au titre. Le Britannique a fait trop d’erreurs, notamment celle de dépasser les limites de la piste, ce qui lui a valu une pénalité qui a scellé son sort.

Avec un Fabio Quartararo forfait pour cause de blessure et un Jules Danilo qui a chuté, c’est Alexis Masbou qui a porté seul les couleurs françaises, avec, au final, une septième position.

Avec cette réalisation, Enea Bastianini se relance dans un championnat qu’il ne perd pas de vue : "J’ai découvert que je pouvais gagner" a commenté avec humour le transalpin sur GPOne. "Je tiens à remercier ma famille, mes parents, mon équipe, sans qui rien n’aurait été possible. Je peux revenir sur Kent au championnat. Tant que ce sera possible, je tenterai tout ce qu’il y a à tenter." Enea Bastianini a, d’un coup d’un seul repris 15 unités à Danny Kent. Il reste 55 points à remonter et 5 Grands Prix.

Cla  Nº  Pilote  Moto  Retard/Abandon 
1 33  Enea Bastianini Honda 39'43.673 
2 44  Miguel Oliveira KTM 0.037
3 23  N.Antonelli Honda 0.345
4 Romano Fenati KTM 0.584
5 41  Brad Binder KTM 0.637
6 52  Danny Kent Honda 8.000
7 10  Alexis Masbou Honda 11.654
8 21  F.Bagnaia Mahindra 11.776
9 32  Isaac Viñales KTM 11.839
10 65  Philipp Öttl KTM 11.973
11 48  L.Dalla Porta Husqvarna 12.187
12 11  Livio Loi Honda 12.214
13 16  Andrea Migno KTM 12.532
14 29  Stefano Manzi Mahindra 19.260
15 88  Jorge Martin Mahindra 24.296
16 76  Hiroki Ono Honda 25.724
17 84  Jakub Kornfeil KTM 25.818
18 40  Darryn Binder Mahindra 26.148
19 17  John Mcphee Honda 26.228
20 91  Gabriel Rodrigo KTM 26.774
21 98  Karel Hanika KTM 29.251
22 19  A.Tonucci Mahindra 34.186
23 12  Matteo Ferrari Mahindra 35.384
24 Maria Herrera Husqvarna 41.319
25 22  Ana Carrasco KTM 56.219
26 90  Adrian Gyutai TVR/Honda 1 Tour
 
(14) 58  J.F.Guevara Mahindra Abandon
(22) 63  M.Zulfahmi KTM Abandon
(25) 24  Tatsuki Suzuki Mahindra Abandon
(5) Efrén Vázquez Honda Abandon
(18) Remy Gardner Mahindra Abandon
(15) 95  Jules Danilo Honda Abandon
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Misano
Circuit Misano
Pilotes Enea Bastianini
Équipes Gresini Racing
Type d'article Résumé de course
Tags danny kent, honda, ktm, misano, niccolò antonelli