Course - Oliveira s'impose, les leaders du Championnat au tapis!

La lutte pour le titre Moto3 stagne après la chute des deux prétendants à la couronne dans le dernier tour d'un Grand Prix d'Aragón qui a promu leurs deux poursuivants.

Miguel Oliveira a affiché ses ambitions dès l'extinction des feux en prenant brièvement les rênes devant le poleman, Enea Bastianini. Mais une course Moto3 se joue sur la durée et fait immanquablement la part belle à la stratégie. La prise d'aspiration peut propulser les plus ambitieux au sommet, un paramètre d'autant plus important ici que la ligne droite de retour qui mène au dernier virage fait près d'un kilomètre.

L'essentiel était donc de tenir, chacun tentant d'aborder la phase finale de la course dans les meilleures dispositions pour porter son attaque. A ce petit jeu, dix hommes sont restés groupés de bout en bout aux avant-postes, tandis que quatorze autres pilotes formaient le second groupe en lutte pour la onzième place.

Celui qui a le plus contribué à animer l'avant de cette course, c'est bien Miguel Oliveira et c'est lui aussi qui est entré dans le dernier tour en tête. Une position risquée pouvant permettre à ses poursuivants de le doubler à l'aspiration? Certes, mais le Portugais a su tirer son épingle du jeu comme il l'avait fait au Mugello à l'heure de décrocher sa première victoire.

"Une course un peu chaotique, mais amusante! J'ai vraiment pris du plaisir sur la moto," commente le vainqueur. "Ce fut un très bon week-end pour nous, avec une place dans le top 3 de chaque séance. Pendant la course j'ai vu que j'avais une vraie chance de victoire. J'avais confiance et j'ai tout donné pour y arriver. Cette victoire est très importante pour le Championnat. On doit continuer comme ça."

Très incisif, Jorge Navarro est récompensé par son premier podium. Il n'a pourtant pas pris le départ de cette course dans les meilleures conditions, après qu'une chute ce matin au warm-up ait réveillé une épaule douloureuse, conséquence de l'accident qui l'avait contraint au forfait à Misano. Le podium est complété par Romano Fenati, vainqueur ici-même l'an dernier et qui a su profiter d'un dernier tour mouvementé.

Kent et Bastianini chutent dans le dernier tour!

En effet, l'attaque d'Enea Bastianini sur Brad Binder a tourné court car l'Italien a heurté la roue arrière de son rival et tous deux ont fini leur course dans le gravier, libérant deux places sur le podium. Voilà qui ouvrait un boulevard à Danny Kent, qui aurait ainsi pu augmenter son avance au Championnat... mais l'Anglais lui-même est parti à la faute à quelques encablures du drapeau à damier!

C'est donc un statu quo en tête du Championnat (55 points d'écart) et finalement une assez bonne surprise pour Kent. Sans compter que l'Anglais peut être serein, puisqu'il vient d'être confirmé en Moto2 pour la saison prochaine : ironie du sort, c'est justement en binôme avec Miguel Oliveira, vainqueur aujourd'hui, qu'il défendra le passage de Leopard Racing dans la catégorie intermédiaire, tandis que le team alignera Fabio Quartararo et Andrea Locatelli en Moto3.

Avec trois chutes aux avant-postes dans le dernier tour, c'est à Efren Vazquez que revient la quatrième place, devant Philip Oettl et Niccolò Antonelli. Ce dernier descend donc du podium pour la première fois depuis Brno, au terme d'un week-end qui aura été compliqué de bout en bout.

On retiendra encore la huitième place d'Alexis Masbou, vainqueur de la longue bagarre du second groupe et promu de trois rang dans ce dernier tour mouvementé. "Une bonne course, mais je crois que le résultat ne reflète pas notre rythme," estime-t-il. "Je pense qu'il était possible de se battre dans le premier groupe, mais je me suis un peu trop bagarré avec Hanika et j'ai perdu le contact."

Outre les accidents précédemment cités, cette course a vu Darryn Binder et Isaac Viñales partir au tapis dans un contact, avec pour conséquence des douleurs du genou droit pour l'Espagnol. Karel Hanika a lui aussi fini dans le gravier après un violent highside dont il est sorti indemne.

Moto3 - Classement du Grand Prix d'Aragón

Pos. Pilote  Moto  Retard
1 Miguel Oliveira KTM  
2 Jorge Navarro Honda 0.193
3 Romano Fenati KTM 1.505
4 Efrén Vázquez Honda 1.792
5 Philipp Öttl KTM 2.466
6 Niccolò Antonelli Honda 4.903
7 Jorge Martin Mahindra 6.512
8 Alexis Masbou Honda 15.746
9 Hiroki Ono Honda 15.775
10 Andrea Migno KTM 15.884
11 Francesco Bagnaia Mahindra 16.260
12 Stefano Manzi Mahindra 16.354
13 Jakub Kornfeil KTM 16.849
14 Maria Herrera Husqvarna 16.899
15 Livio Loi Honda 17.125
16 Tatsuki Suzuki Mahindra 17.560
17 John Mcphee Honda 17.690
18 Sena Yamada Honda 31.050
19 Remy Gardner Mahindra 31.159
20 Gabriel Rodrigo KTM 31.180
21 Juanfran Guevara Mahindra 31.349
22 Jules Danilo Honda 31.383
23 Alessandro Tonucci Mahindra 31.759
24 Lorenzo Dalla Porta Husqvarna 43.715
25 Khairul Idham Pawi Honda 47.945
26 Davide Pizzoli Husqvarna 48.082
27 Ana Carrasco KTM 48.165
  Brad Binder KTM Abandon
  Danny Kent Honda Abandon
  Enea Bastianini Honda Abandon
  Karel Hanika KTM Abandon
  Manuel Pagliani Mahindra Abandon
  Zulfahmi Khairuddin KTM Abandon
  Isaac Viñales KTM Abandon
  Darryn Binder Mahindra Abandon
  Andrea Locatelli Honda Forfait
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Romano Fenati , Miguel Oliveira , Danny Kent , Enea Bastianini , Jorge Navarro
Type d'article Résumé de course
Tags championnat, chute, compte-rendu, grand prix, podium, victoire