Moto3
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dalla Porta désormais à un cheveu du titre

partages
commentaires
Par :
Co-auteur: Matteo Nugnes
21 oct. 2019 à 11:40

Alors que le pilote italien a signé sa deuxième victoire de la saison au Japon, une nouvelle chute d'Arón Canet et de Tony Arbolino lui permet de disposer d'une solide première balle de match au championnat.

Lorenzo Dalla Porta était souvent passé tout près d'une deuxième victoire cette saison, après celle conquise au Grand Prix d'Allemagne. Mais, cette fois, le pilote Leopard Racing est arrivé à ses fins, livrant une course solide au Japon alors que le championnat se trouve à présent dans sa phase décisive.

Lire aussi :

Lui qui avait à peine pu prendre la piste au warm-up, victime d'un problème technique sur sa machine, a livré une course intelligente, optant pour la prudence dans les premiers tours. Il ne s'est pas laissé décontenancer en voyant qu'Arón Canet, son rival le plus menaçant au championnat, semblait particulièrement en verve en ce début de course et notamment très agressif aux freinages. Peu à peu, cependant, les rôles se sont inversés et il est devenu évident que c'était finalement Dalla Porta qui avait plus de réserve. Il s'est ainsi porté en tête au neuvième tour, en dépassant Tatsuki Suzuki, qui avait tenu les commandes jusqu'alors.

Le hasard a voulu que c'est précisément à cet instant que Tony Arbolino, le troisième homme du championnat, a terminé dans le bac à gravier une course qui l'avait vu remonter de la 27e à la huitième place. Dix minutes plus tard, c'est Arón Canet qui perdait pied. En difficulté pour rester dans le sillage des meilleurs en ligne droite, le pilote espagnol a peut-être trop forcé sur les freinages au point de tomber dans le 13e tour.

À partir de là, Dalla Porta devait surtout éviter de commettre la moindre erreur. Solide, il a pu dicter son rythme une fois en tête, il a tenu bon et, chaque fois que Suzuki l'a passé, il a répliqué tout au plus en l’espace de deux virages. Dans le dernier tour, le pilote italien a réussi à se constituer une petite marge de sécurité et s'est envolé vers ce succès synonyme d'une très belle opération au championnat. Avec les 25 points empochés à Motegi, il porte à 47 unités son avance sur Canet, auteur lors des quatre dernières courses d'une victoire mais surtout de trois abandons qui risquent bien de lui être rédhibitoires. Toujours en lice mathématiquement, Arbolino compte à présent 68 points de retard qui le contraignent à un exploit improbable pour espérer inverser la tendance.

"Je suis au septième ciel ! Pas pour les chutes des autres pilotes, mais pour ma performance parce que j'ai fait une course fantastique", se réjouit Lorenzo Dalla Porta. "Je pense que c'est ma meilleure course. Je suis très content parce que j'ai eu un bon rythme dès vendredi, mais on a eu beaucoup de problèmes au warm-up, où je n'ai fait que trois tours et n'ai cessé de revenir au stand. Le team a travaillé dur pour la course et elle a été fantastique, alors je suis très fier d'eux ! […] Ils ont terminé la moto dix minutes avant le tour de reconnaissance, c'est presque incroyable !"

Victoire pour Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing

Suzuki manque le podium de peu

Derrière le pilote italien, la lutte pour le podium a fait rage jusqu'au bout. Tatsuki Suzuki avait de quoi être déçu, lui qui a vu s'échapper dans le dernier tour la récompense d'un top 3 à domicile. Il a été dépassé par Albert Arenas, vainqueur il y a deux semaines en Thaïlande, puis par Celestino Vietti Ramus, auteur d'un dépassement incroyable dans le dernier virage après avoir réalisé une excellente course.

Le rookie Sergio Garcia a quant à lui obtenu la cinquième place, devançant des pilotes plus expérimentés tels John McPhee ou Jaume Masia. En se classant huitième, devant Alonso Lopez, Marcos RamÍrez a comblé un peu son retard sur Arbolino au championnat. Seulement 21e sur la grille, Andrea Migno est quant à lui remonté jusqu'à la dixième place. Niccolò Antonelli n'a terminé que 12e, mais sa performance mérite tout de même d'être saluée, puisqu'il a réussi à décrocher une pole position étonnante alors qu'il faisait son retour de blessure.

Japan Moto3 - GP du Japon

P. # Pilotes Moto Temps Ecart
1 48 Italy Lorenzo Dalla Porta
Honda 39'34.866
2 75 Spain Albert Arenas
KTM 39'34.960 00.094
3 13 Italy Celestino Vietti Ramus
KTM 39'35.064 00.198
4 24 Japan Tatsuki Suzuki
Honda 39'35.155 00.289
5 11 Spain Sergio García Dols
Honda 39'35.303 00.437
6 17 United Kingdom John McPhee
Honda 39'38.514 03.648
7 5 Spain Jaume Masia
KTM 39'42.091 07.225
8 42 Spain Marcos Ramírez
Honda 39'42.248 07.382
9 21 Spain Alonso López
Honda 39'43.038 08.172
10 16 Italy Andrea Migno
KTM 39'46.920 12.054
11 76 Kazakhstan Makar Yurchenko
KTM 39'47.162 12.296
12 23 Italy Niccolò Antonelli
Honda 39'48.161 13.295
13 71 Japan Ayumu Sasaki
Honda 39'48.174 13.308
14 79 Japan Ai Ogura
Honda 39'48.199 13.333
15 6 Japan Ryusei Yamanaka
Honda 39'48.228 13.362
16 82 Italy Stefano Nepa
KTM 39'48.246 13.380
17 27 Japan Kaito Toba
Honda 39'48.353 13.487
18 61 Turkey Can Öncü
KTM 39'48.806 13.940
19 25 Spain Raúl Fernández
KTM 39'49.514 14.648
20 22 Japan Kazuki Masaki
KTM 39'57.752 22.886
21 54 Italy Riccardo Rossi
Honda 39'57.773 22.907
22 12 Czech Republic Filip Salač
KTM 39'58.282 23.416
23 7 Italy Dennis Foggia
KTM 40'07.594 32.728
24 69 United Kingdom Tom Booth-Amos
KTM 41'24.666 4 Laps
55 Italy Romano Fenati
Honda 29'53.062 5 Laps
44 Spain Arón Canet
KTM 27'59.414 6 Laps
14 Italy Tony Arbolino
Honda 17'53.771 11 Laps
40 South Africa Darryn Binder
KTM 14'37.313 13 Laps
84 Czech Republic Jakub Kornfeil
KTM
19 Argentina Gabriel Rodrigo
Honda

Article suivant
Arenas 11e vainqueur de la saison

Article précédent

Arenas 11e vainqueur de la saison

Article suivant

Lorenzo Dalla Porta vainqueur et Champion du monde !

Lorenzo Dalla Porta vainqueur et Champion du monde !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Pilotes Lorenzo Dalla Porta
Auteur Léna Buffa