Deuxième succès de l'année pour Arenas ; chute pour Bezzecchi

partages
commentaires
Deuxième succès de l'année pour Arenas ; chute pour Bezzecchi
Par : Willy Zinck
29 oct. 2018 à 18:00

Le pilote espagnol est venu à bout de ses opposants au terme d'une course tactique qui s'est jouée à l'aspiration. Coup dur en revanche pour Bezzecchi, victime d'un accrochage et qui voit Martín prendre ses distances au général.

Tony Arbolino, Marinelli Snipers
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Tatsuki Suzuki, SIC58 Squadra Corse
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Lorenzo Dalla Porta, Leopard Racing
Marco Bezzecchi, Prustel GP
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Marco Bezzecchi, Prustel GP

C'était à prévoir sur un circuit maximisant autant le phénomène d'aspiration : la course de Moto3 à Phillip Island a été particulièrement spectaculaire, avec une bonne quinzaine de pilotes en mesure de jouer la victoire.

Et c'est finalement Albert Arenas qui a eu le dernier mot, signant ainsi son deuxième succès de l'année après celui du Mans. L'Espagnol s'est en effet montré discret durant la majeure partie de la course, avant de livrer un dernier tour de haute volée pour s'imposer.

Le début de week-end avait donné l'ascendant dans un premier temps à Jorge Martín, auteur de sa neuvième pole position de la saison. Après son abandon la semaine précédente au Japon, le Madrilène avait à cœur de se racheter et de reprendre l'initiative face à Marco Bezzecchi.

Lire aussi :

L'occasion était belle de creuser l'écart avec l'Italien, d'autant plus que celui-ci s'était fait mal plus tôt dans le week-end suite à une chute, et ne pointait qu'en 15e position sur la grille de départ.

Au départ, c'était néanmoins Gabriel Rodrigo qui prenait la poudre d'escampette au premier virage, après un très bon envol depuis la cinquième place sur la grille. L'Argentin emmenait dans sa roue Phillip Öttl, ainsi que Darryn Binder et Jorge Martín.

Bezzecchi accroché par Rodrigo

Pour la suite, le Moto3 n'a pas failli à sa réputation avec une course en peloton regroupant près de 15 pilotes, et des changements de leader à la pelle. Une animation qui n'a pas été sans faire de victimes, à l'image de Bezzecchi qui, revenu dans le top 10, voyait sa roue arrière accrochée par Rodrigo.

Un coup dur pour le transalpin, même si Martín ne parvenait pas véritablement à prendre les rênes de la course aux avant-postes. D'autres accidents ont par ailleurs eu lieu, telle que la chute de Lorenzo Dalla Porta, ou bien encore le highside de Marcos Ramírez, qui emmenait Jaume Masia avec lui.

Lire aussi :

Au final, Arenas fut celui qui tira le mieux son épingle du jeu, avec un dernier enchaînement très bien négocié pour se mettre suffisamment à l'abri d'une réplique de ses poursuivants. "Comment j'y suis arrivé ? En attaquant énormément !", s'interrogeait-il à l'issue de la course. "Chaque tour c'était une course folle. Je m'attendais à devoir me battre, mais pas autant ! Au final, remporter la victoire, c'est incroyable. Dans le dernier tour, je partais dernier, et je sais que dans la ligne droite l'aspiration est très importante. Dans le dernier virage en première vitesse, je me suis dit que j'allais tout donner dans le dernier virage. J'ai livré toutes mes forces dans la bataille, et au final remporter la victoire c'est incroyable."

 

Di Giannantonio revient de loin

L'Espagnol décroche ainsi la victoire à Phillip Island, devant Fabio di Giannantonio. L'Italien revenait de loin après plusieurs chutes survenues en début de week-end. "Je veux toujours voir le côté positif des choses. Après deux chutes, je ne m'attendais pas à cela, car j'étais un peu lent sur cette piste. Et les qualifications, c'était de la merde honnêtement. Mais durant la course je me suis dit qu'il fallait que je garde mon calme, et que je réduise l'écart. La deuxième place ici, c'est incroyable."

Hasard du phénomène d'aspiration, la troisième place revient à Celestino Vietti, remplaçant de Nicolò Bulega et qui ne prenait part ce week-end qu'à son deuxième Grand Prix. "C'est incroyable ! Je n'aurais pas pu espérer un meilleur week-end, car nous avons beaucoup travaillé. Et pour la deuxième course de ma vie ici, le podium c'est incroyable. Je suis tellement content. Merci à l'équipe, nous allons beaucoup travailler pour la Malaisie."

Tatsuki Suzuki quatrième, il faut descendre au cinquième rang pour retrouver Jorge Martín, qui se contentera certainement de ce résultat, qui lui permet d'accroître son avance au championnat à 12 points sur Bezzecchi.

Australia Moto3 - Phillip Island - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Spain Albert Arenas  KTM 23 37'48.073
2 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 23 0.052
3 Italy Celestino Vietti  KTM 23 0.059
4 Japan Tatsuki Suzuki  Honda 23 0.081
5 Spain Jorge Martín  Honda 23 0.099
6 Spain Aron Canet  Honda 23 0.154
7 Malaysia Adam Norrodin  Honda 23 0.188
8 Italy Enea Bastianini  Honda 23 0.235
9 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 23 0.328
10 Japan Ayumu Sasaki  Honda 23 0.406
11 Spain Alonso Lopez  Honda 23 0.575
12 South Africa Darryn Binder  KTM 23 0.889
13 Italy Andrea Migno  KTM 23 0.987
14 United Kingdom John McPhee  KTM 23 0.989
15 Germany Philipp Oettl  KTM 23 2.148
16 Italy Yari Montella  Honda 23 34.700
17 Italy Stefano Nepa  KTM 23 34.969
18 Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 23 39.367
19 Japan Kaito Toba  Honda 23 48.054
20 Spain Vicente Perez  KTM 23 48.970
Ab. Italy Tony Arbolino  Honda 21 2 tours
Ab. Italy Dennis Foggia  KTM 21 2 tours
Ab. Spain Marcos Ramírez  KTM 13 10 tours
Ab. Spain Jaume Masia  KTM 13 10 tours
Ab. Italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 12 11 tours
Ab. Italy Marco Bezzecchi  KTM 10 13 tours
Ab. Argentina Gabriel Rodrigo  KTM 10 13 tours

 

Article suivant
Bezzecchi s'impose à Motegi et se relance après la chute de Martín

Article précédent

Bezzecchi s'impose à Motegi et se relance après la chute de Martín

Article suivant

Grand Prix de Malaisie : Motocyclisme sur le TV suisse

Grand Prix de Malaisie : Motocyclisme sur le TV suisse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Phillip Island
Catégorie Course
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course