Di Giannantonio s'impose au terme d'une course folle !

partages
commentaires
Di Giannantonio s'impose au terme d'une course folle !
Par : Willy Zinck
8 oct. 2018 à 13:33

Le Grand Prix de Thaïlande a débouché sur un podium 100% italien, au terme d'une course marquée par de multiples changements de leader et l'abandon de Bezzecchi.

Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Kaito Toba, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia
Nakarin Atiratphuvapat, Idemitsu Honda Team Asia

Serait-ce un tournant dans la saison 2018 de Moto3 ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais toujours est-il que la chute dans le dernier tour de Marco Bezzecchi s'avère lourde de conséquences pour l'Italien au championnat.

C'est d'autant plus dommage pour lui qu'il avait fait le boulot durant tout le week-end, enlevant sa deuxième pole position de la saison le samedi, avant d'entamer le dernier tour de course dimanche en tête d'une importante meute lancée à ses trousses.

Mais cette dernière boucle s'est avérée fatale au transalpin, dans un premier temps doublé par Fabio Di Giannantonio et Lorenzo Dalla Porta. Un moindre mal, l'Italien demeurant devant son rival au championnat, Jorge Martín. Mais celui-ci a tout perdu dans le dernier enchaînement, victime d'un accrochage avec son compatriote Enea Bastianini.

Martín sauve les meubles

Un véritable miracle pour son adversaire espagnol, quatrième à l'arrivée, et qui parvient ainsi à doubler son avance au championnat (celle-ci passe en effet de 13 à 26 unités) après un week-end jusqu'ici très difficile. Le Madrilène ne s'était en effet élancé que depuis la 13e place sur la grille, et a souffert d'un nerf coincé au niveau de sa main gauche, ce qui a considérablement réduit la mobilité de celle-ci. On a connu mieux comme conditions pour piloter à un moment où chaque épreuve peut s'avérer décisive dans la quête du titre. 

La victoire, elle, est revenue à Fabio Di Giannantonio. Ce dernier signe ainsi son deuxième succès en Grand Prix, après celui obtenu un peu plus tôt cette saison à Brno. L'Italien est l'heureux élu d'un important groupe de pilotes qui a ferraillé tout au long de la course pour aller chercher la victoire.

Multiples changements de leader aux avant-postes

L'aspiration n'a en effet jamais joué un rôle aussi crucial en Moto3, de nombreux pilotes se succédant en tête de course. Bezzecchi bien sûr, lors des premiers tours, mais aussi Dalla Porta et Ayumu Sasaki. Le Japonais, en tête à la mi-course, a finalement été contraint à l'abandon après un accrochage avec Dennis Foggia.

Même destin pour son compatriote Kazuki Masaki, percuté par Jorge Martín. Dans ce véritable jeu de quilles, c'est donc Di Giannantonio qui s'est montré le plus prudent pour décrocher un résultat qui lui permet de consolider sa troisième place au championnat.   

Lire aussi:

À l'arrivée, l'Italien n'était pas peu fier de son résultat : "Cette course était la plus difficile de ma carrière à cause de la température de la piste et dans l'air, la moto était si chaude, et les pneus, tout bougeait ! Et il y avait beaucoup de pilotes, j'étais vraiment à la limite car je voulais vraiment gagner cette course, et au final je me suis dit qu'il fallait faire un pas en avant et tout s'est bien passé, on a gagné de nouveau !"

Son dauphin, Lorenzo Dalla Porta, n'a cette fois-ci, au contraire de Misano, pas réussi à aller chercher la victoire. Mais l'Italien était tout de même satisfait de ce qui constituait son troisième podium cette année. "Troisième podium pour moi, je suis si content", a-t-il déclaré après la course. "Aujourd'hui, la piste était très difficile avec ces conditions très chaudes, mais je pense que j'ai fait de mon mieux. Sur les trois derniers virages, j'ai fait quelques erreurs, c'est quelque chose à corriger pour la prochaine course, mais je suis si heureux de ce podium. Comme à Misano, on doit poursuivre dans cette direction, je suis si heureux, merci à mon équipe, ma famille, mes amis, tout le monde."

Premier podium pour Foggia

Derrière Di Giannantonio et Dalla Porta, Foggia assure pour sa part un podium 100% transalpin, le pilote du Sky Racing Team VR46 décrochant son premier top 3 dans la catégorie. "C'était une course incroyable ! Très difficile car les conditions étaient très chaudes, mais je suis si content pour l'équipe, j'ai tellement apprécié la moto !"

Avec désormais 26 points d'avance au championnat, Jorge Martín détient à présent une petite marge sur le malheureux Bezzecchi. Ce dernier aura néanmoins l'occasion de se refaire lors des quatre prochaines manches, à commencer par le Grand Prix du Japon dans deux semaines. 

Avec Michaël Duforest

 
Thailand Moto3 - Buriram - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 22 38'10.789
2 Italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 22 0.135
3 Italy Dennis Foggia  KTM 22 0.466
4 Spain Jorge Martín  Honda 22 0.980
5 Argentina Gabriel Rodrigo  KTM 22 1.084
6 Spain Vicente Perez  KTM 22 1.232
7 Italy Nicolò Bulega  KTM 22 1.312
8 Spain Marcos Ramírez  KTM 22 1.440
9 Thailand Somkiat Chantra  Honda 22 1.643
10 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 22 1.718
11 Italy Andrea Migno  KTM 22 3.386
12 Japan Kaito Toba  Honda 22 3.613
13 Germany Philipp Oettl  KTM 22 4.130
14 Italy Tony Arbolino  Honda 22 4.319
15 Malaysia Adam Norrodin  Honda 22 4.657
16 Thailand Apiwath Wongthananon  KTM 22 4.802
17 Spain Jaume Masia  KTM 22 4.884
18 Spain Jeremy Alcoba  Honda 22 23.915
19 Italy Stefano Nepa  KTM 22 23.964
20 Japan Kazuki Masaki  KTM 22 59.390
Ab. Italy Marco Bezzecchi  KTM 22 1'13.285
Ab. Italy Enea Bastianini  Honda 21 1 tour
Ab. United Kingdom John McPhee  KTM 20 2 tours
Ab. Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 19 3 tours
Ab. Japan Ayumu Sasaki  Honda 13 9 tours
Ab. Spain Albert Arenas  KTM 6 16 tours
Ab. Italy Niccolò Antonelli  Honda 4 18 tours
Ab. Japan Tatsuki Suzuki  Honda 4 18 tours
Ab. South Africa Darryn Binder  KTM 3 19 tours
Ab. Spain Alonso Lopez  Honda 3 19 tours
Prochain article Moto3
Grand Prix de Thaïlande: Motocyclisme sur le TV suisse

Article précédent

Grand Prix de Thaïlande: Motocyclisme sur le TV suisse

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Buriram
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course