Mir enchaîne avec autorité

partages
commentaires
Mir enchaîne avec autorité
Par : Medhi Casaurang-Vergez
10 avr. 2017 à 15:45

Le pilote espagnol s'affirme un peu plus comme référence de ce début de saison, après sa deuxième victoire en autant de course cette année. Il emmène un podium copie conforme à celui du Qatar, devant McPhee et Martin.

Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
John McPhee, British Talent Team
Le poleman John McPhee, British Talent Team
John McPhee, British Talent Team
Le troisième, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Le deuxième, Nicolo Bulega, Sky Racing Team VR46, le poleman John McPhee, British Talent Team, le troisième, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Andrea Migno, Sky Racing Team VR46
Andrea Migno, Sky Racing Team VR46
Livio Loi, Leopard Racing
Livio Loi, Leopard Racing
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers

On prend les mêmes et on recommence ! Tel serait le très bref résumé de l’épreuve argentine de Moto3. Le podium du Qatar a en effet été tout simplement répété dans le même ordre. Pourtant, l’enchaînement des événements ne laissait pas présager d’une telle issue.

Vainqueur deux semaines auparavant du côté de Losail, Joan Mir débarquait en Amérique du Sud dans le costume du favori. L’Espagnol confirmait sans ciller avec deux meilleurs temps aux Essais Libres 1 et 2, avant de laisser cet honneur dans la dernière séance du vendredi à John McPhee. Le pensionnaire du Leopard Racing semblait idéalement placé pour poursuivre sa marche en avant lors des qualifications. C’était sans compter sur la pluie, qui changeait du tout au tout les conditions de piste ! En délicatesse sur le mouillé, Mir rétrogradait drastiquement, et ne parvenait pas à faire mieux qu’un 16e temps.

Le lendemain, le ciel avait encore changé d’aspect. Le tarmac était totalement sec. Joan Mir savait ce qui lui restait à faire : abaisser la visière de son casque et sortir des premiers tours d’anthologie pour lui permettre de recoller à la tête. À l’extinction des feux, la trentaine de concurrents prenait un envol relativement prudent, et aucune chute n’était à déplorer. John McPhee, auteur de sa troisième pole position en Moto3, se fit chiper les commandes par Jorge Martin. Quant à Romano Fenati, il semblait traîner un lourd fardeau : crédité du sixième temps, il dégringola hors des points en l’espace d’un tour ! L’Italien se signalait ensuite par un freinage totalement raté sur Niccolò Antonelli (parti 14e), lequel finissait sa course à terre.

A contrario, Joan Mir ne perdait pas de temps pour effacer son retard. Deux tours et le leader du championnat était déjà dans le top 10. Grâce à la longue ligne droite située à la fin du premier secteur, Mir dépassait de nombreux adversaires en bénéficiant de l’aspiration. Comme souvent dans la catégorie, il est difficile d’y voir clair aux avant-postes. Les pilotes s’échangaient leur place plusieurs fois par tour, et le peloton de tête était encore constitué d’une quinzaine d’hommes après le premier quart d’épreuve. La situation ne se décantait guère, jusqu’à ce que Joan Mir pointe son numéro 36 en première place !

Bastianini perd gros

L’Espagnol va être l’unique pilote à préserver fermement le leadership, malgré les brefs intermèdes Philipp Oettl, Jorge Martin, et Andrea Migno. John McPhee, qui sentit le danger de voir son rival prendre la poudre d’escampette à dix tours de l’arrivée (l’écart étant de cinq dixièmes) réalisa un de ses meilleurs tours pour revenir sur les talons de Mir.

Quelques instants plus tard, deux Italiens ont été victimes d’une chute. Fabio Di Giannantonio partait tout seul à la faute, alors qu’Enea Bastianini était percuté sans ménagement par Nicolò Bulega en plein freinage ! Bastianini, vice-Champion l’an dernier vit pour le moment un début de saison plus que laborieux ; 16e au Qatar, son compteur de point restera donc fermé au moins jusqu’au prochain Grand Prix à Austin.

Aussi improbable que cela puisse paraître, le seul pilote transalpin qui puisse sauver l’honneur du clan italien est Romano Fenati. Depuis ses mésaventures du départ, le porteur du numéro 5 grappillait lentement mais sûrement des positions. Le voici revenu dans un deuxième groupe de contre-attaque, composé également de Livio Loi et de Tatsuki Suzuki. Le trio tentait de revenir sur la tête de course, mais le phénomène d’aspiration profitait aux cinq hommes devant, qui roulèrent dans des temps sensiblement plus rapides que le reste du peloton.

 

Du côté de Joan Mir, les derniers tours étaient l’opportunité idéale de démontrer à ses petits camarades qui était le patron de ce début de saison. En ne laissant à personne le soin de mener le groupe de tête, le pilote de 19 ans se mettait à l’abri d’une dernière offensive (ratée) de John McPhee. "Mir a fait une bonne course", reconnaît le pilote écossais, au micro du site officiel du MotoGP. "Il était meilleur que moi au freinage, mais j'étais plus fort en sortie de virage. J'ai essayé de le passer dans le dernier tour, mais il a vraiment freiné tard. Je suis tout de même content de ma deuxième place, la saison est longue et nous aurons d'autres occasions de jouer la gagne."

Avec ce deuxième succès en 2017, Joan Mir a pris un envol idéal dans cette saison 2017, et compte désormais un score parfait de 50 points. "Deux sur deux pour le moment, je suis très content de ça !", se réjouissait le pilote espagnol après course. "J'ai essayé de dépasser plusieurs pilotes, tout en restant calme. Quand je me suis retrouvé devant, je me suis dit qu'il fallait que j'applique mon rythme des essais libres. Mais c'est difficile de garder le contrôle de la course ici, car le dernier virage est un gros freinage, donc ils [les autres pilotes] peuvent vous dépasser facilement. Mais je suis content et je vais essayer de continuer comme ça lors de la prochaine course."

Au rang des déceptions, on peut citer Aron Canet, qui ne termine que 11e après avoir mené la course en début d’épreuve, mais aussi Nicolò Bulega, auteur du deuxième meilleur temps samedi mais seulement 13d sous le drapeau à damier. Quant à l’unique pilote français engagé, Jules Danilo, il finit 22e.

Moto3 - Argentine - Résultats course

PosPiloteMotoToursÉcart
1 spain Joan Mir  Honda 21  
2 united_kingdom John McPhee  Honda 21 0.261
3 spain Jorge Martin  Honda 21 0.339
4 germany Philipp Oettl  KTM 21 0.641
5 italy Andrea Migno  KTM 21 0.890
6 belgium Livio Loi  Honda 21 7.598
7 italy Romano Fenati  Honda 21 7.761
8 japan Tatsuki Suzuki  Honda 21 7.831
9 spain Juanfran Guevara  KTM 21 12.000
10 japan Kaito Toba  Honda 21 12.079
11 spain Aron Canet  Honda 21 12.278
12 south_africa Darryn Binder  KTM 21 12.294
13 italy Nicolò Bulega  KTM 21 12.393
14 spain Marcos Ramirez  KTM 21 12.480
15 italy Tony Arbolino  Honda 21 12.620
16 spain Maria Herrera  KTM 21 13.083
17 malaysia Adam Norrodin  Honda 21 18.861
18 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 21 20.573
19 italy Marco Bezzecchi  Mahindra 21 26.774
20 japan Ayumu Sasaki  Honda 21 26.905
21 italy Manuel Pagliani  Mahindra 21 27.400
22 france Jules Danilo  Honda 21 27.534
23 netherlands Bo Bendsneyder  KTM 21 27.612
24 thailand Nakarin Atiratphuvapat Honda 21 35.218
25 spain Albert Arenas  Mahindra 21 50.124
26 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 21 1'18.379
27 italy Enea Bastianini  Honda 21 1'20.064
Ab.  italy Fabio Di Giannantonio  Honda 12 9 tours

Ab. 

italy Lorenzo dalla Porta  Mahindra 12 9 tours
Ab.  spain Gabriel Rodrigo  KTM 11 10 tours
Ab.  italy Niccolò Antonelli  KTM 1 20 tours
Prochain article Moto3
Fenati revient aux affaires à Austin, Mir digère

Previous article

Fenati revient aux affaires à Austin, Mir digère

Next article

Jules Danilo prêt à rebondir en Argentine après un 1er GP difficile

Jules Danilo prêt à rebondir en Argentine après un 1er GP difficile

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Termas de Rio Hondo
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Résumé de course