Moto3
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
14 août
Prochain événement dans
6 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
13 jours
C
GP de Saint-Marin
11 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
41 jours
C
GP de Catalogne
25 sept.
Prochain événement dans
48 jours
09 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Aragón
16 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP de Valence
06 nov.
Prochain événement dans
90 jours
C
GP d'Europe
13 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Mir s'impose en Autriche et fait le trou au championnat

partages
commentaires
Mir s'impose en Autriche et fait le trou au championnat
Par :
14 août 2017 à 15:10

Le Majorquin a effacé en l'espace de quelques tours son retard sur la grille pour s'emparer de la tête de course, et ne plus la quitter, signant ainsi son septième succès de l'année.

Podium : le deuxième Philipp Ottl, Schedl GP Racing, le vainqueur Joan Mir, Leopard Racing, le troisième Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Podium : le vainqueur Joan Mir, Leopard Racing
Le vainqueur Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Livio Loi, Leopard Racing
Livio Loi, Leopard Racing
Livio Loi, Leopard Racing
Livio Loi, Leopard Racing
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3

C'est à se demander qui va bien pouvoir arrêter Joan Mir dans sa marche vers le titre. Comme l'an passé, c'est en effet le Majorquin qui s'est imposé en Autriche, après avoir réalisé une belle remontée depuis le milieu de peloton et su profiter de la bataille qui s'est déroulée derrière lui, entre ses adversaires.

L'Espagnol fait en effet plus que jamais figure de favori pour le titre, alors qu'il a repris pas moins de 22 points à son principal rival au championnat, Romano Fenati, seulement 13e de l'épreuve et qui se retrouve désormais à 56 longueurs au général.

Pourtant, l'Italien s'était qualifié aux côté de Mir, sur la quatrième ligne de la grille. Mais à la différence du futur vainqueur de la course, le transalpin n'a jamais été capable de se frayer un chemin vers les sommets.

Seconde pole de suite pour Rodrigo

Mais si Mir a réussi à prendre la tête, le début de course a été animé par d'autres pilotes. À commencer par Gabriel Rodrigo, auteur de la seconde pole position de sa carrière en Grands Prix, après celle acquise... la semaine dernière à Brno. La loi des séries sans doute pour le jeune Argentin, qui a apporté à cette occasion également la seconde pole à sa nation.

Au départ, c'est pourtant son coéquipier Juanfran Guevara qui a pris les devants juste avant le premier virage, avant que John McPhee réalise une merveille de contre-trajectoire pour bénéficier d'une meilleure accélération et prendre la tête. 

 

Le pilote écossais n'a cependant pas tenu très longtemps devant, puisqu'il s'est rapidement fait rattraper par le régional de l'étape, Bo Bendsneyder, sans doute galvanisé par un public acquis tout à sa cause, à plus forte raison qu'il évolue sur une KTM du team Ajo Motorsport !

Aron Canet, qui n'a pas encore tiré un trait sur un éventuel titre cette saison, s'est pour sa part élancé depuis le troisième emplacement sur la grille et s'est accroché au groupe de tête auquel s'est également joint Enea Bastianini ainsi que Jorge Martín, de retour de blessure après avoir dû déclarer forfait lors des deux dernières courses suite à une blessure contractée lors des essais libres du Grand Prix d'Allemagne avant la trêve estivale.

Qualifié 13e, ce dernier a livré une vraie course d'attaque jusqu'à prendre la tête de course dans le quatrième tour, avant de défendre le terrain conquis face à des adversaires particulièrement entreprenants. 

Mir s'échappe, ses rivaux s'écharpent 

Mir a quant à lui pris son temps pour développer un rythme de course compétitif. Englué lors des premiers tours dans le ventre mou du peloton, à l'image de Fenati, il a cependant réussi à s'en extirper pour pointer en quatrième position dans le premier quart de course, derrière Martín, Bendsneyder et McPhee.

L'Espagnol n'a pas temporisé et a enchaîné en dépassant un à un ses rivaux, avant de s'accaparer le leadership dans la sixième boucle, pour ne plus s'en défaire. Dès lors, la bataille s'est recentrée sur la deuxième place entre Bendsneyder et McPhee, alors que derrière ces deux belligérants, Philipp Oettl lançait lui aussi son attaque, plus discrète, depuis la huitième place.

L'Allemand a ainsi entrepris une remontée méthodique pour prendre la deuxième place dans le neuvième tour, sans toutefois parvenir à s'approcher de Mir, qui a profité des multiples luttes derrière lui pour maintenir un petit matelas lui permettant de voir venir.

Aussi, tout juste Oettl a-t-il eu l'occasion de prendre l'aspiration sur l'Espagnol, sans jamais cependant faire la différence au freinage. À l'inverse, il s'est fait déposséder de sa place de dauphin à plusieurs reprises, en parvenant néanmoins à toujours reprendre l'ascendant.

La surprise Masia

Andrea Migno a ainsi un temps figuré en deuxième position – avant de chuter dans le 18e tour dans le premier virage – ainsi qu'un très surprenant Jaume Masia, qui pour sa première course en Moto3, en remplacement d'un Darryn Binder au sein du team Platinum Bay Real Estate, a fait forte impression, se payant même le luxe de signer le meilleur tour en course (!).

Mais si Masia a finalement rétrogradé et tiré un trait sur le podium pour terminer sa première course à une solide neuvième place, Bendsneyder a continué pour sa part à croire au podium dans sa lutte acharnée face à McPhee. 

Trop acharnée peut-être, puisque l'Autrichien a causé sa perte et celle du Britannique en manquant son freinage dans le virage 1 à l'entame de la 16e boucle. 

 

Cet accrochage a permis à Martín et Oettl de faire leur retour sur le podium virtuel, avant que l'Allemand ne prenne le dessus sur l'Espagnol pour l'obtention de la deuxième place. En dépit de douleurs encore persistantes, Martín a préservé sa position dans le top 3, après avoir livré une autre belle bataille, remportée cette fois au prix d'un dépassement de dernière minute dans l'avant-dernier virage, face au Belge Livio Loi. 

Discret tout au long de la course une semaine après avoir montré un autre visage et animé les débats à Brno, Canot doit, lui, se contenter de la cinquième place sous le drapeau à damier, et perd lui aussi de précieux points au championnat face à Mir.

Fabio Di Giannantonio termine pour sa part à la septième place, devant le poleman, Gabriel Rodrigo, et Adam Norrodin. Il faut donc descendre à la 13e place pour retrouver Fenati, décevant durant cette course, et qui accuse désormais un retard considérable sur Mir au général.

Malgré cela, le vainqueur du jour ne voulait pas encore crier victoire après la course. "Cela fait à présent beaucoup de points d'avance, mais il reste encore sept courses et beaucoup de points à distribuer. On s'en rapproche à chaque fois [du titre], mais rien n'est fait. Cette victoire signifie beaucoup pour moi. Durant tout le week-end, je me suis senti très fort ici, et très à l'aise sur ma machine, et je pense que ça s'est vu en piste. J'espère continuer comme cela."

 

 

Le retour réussi des blessés

De son côté, Philipp Oettl a pu se réjouir à l'arrivée d'avoir signé son premier podium sur le sec en Moto3 – il avait terminé sur la troisième marche à Indianapolis en 2016. "Ce fut une course difficile. J'ai essayé de suivre Joan, mais il était plus rapide et j'ai fait une erreur. Mais ensuite j'ai attaqué pour m'assurer de cette deuxième place et prendre ces 20 points. Après ma blessure à Jerez, cela n'a pas été facile. On se met à beaucoup réfléchir avant le début de la course, mais cette fois on s'en est bien sortis, et on a eu un bon rythme tout au long du week-end. Je suis très content."

Un top 3 à la saveur particulière pour l'Allemand, au même titre que pour Jorge Martín, pour qui la troisième place représente une récompense après avoir travaillé d'arrache-pied ce dernier mois pour pouvoir faire son retour à la compétition."C'est une course à forte charge d'émotions. J'ai travaillé tout l'été pour ça. Ce fut une course très difficile, car on se bagarrait beaucoup dans le groupe. J'essayais d'être là, de me battre, et la troisième place est comme une victoire pour moi."

 Moto3 - Spielberg - Course

Pos.PilotesMotoToursTemps/écarts
1 spain Joan Mir  Honda 23 37'23.124 
2 germany Philipp Oettl  KTM 23 3.045
3 spain Jorge Martín  Honda 23 3.377
4 belgium Livio Loi  Honda 23 3.385
5 spain Aron Canet  Honda 23 3.502
6 italy Fabio Di Giannantonio  Honda 23 3.730
7 spain Gabriel Rodrigo  KTM 23 3.804
8 malaysia Adam Norrodin  Honda 23 4.183
9 spain Jaume Masia  KTM 23 4.310
10 italy Enea Bastianini  Honda 23 4.858
11 italy Nicolò Bulega  KTM 23 4.887
12 spain Marcos Ramírez  KTM 23 5.054
13 italy Romano Fenati  Honda 23 5.080
14 spain Juanfran Guevara  KTM 23 7.015
15 japan Kaito Toba  Honda 23 16.246
16 france Jules Danilo  Honda 23 16.447
17 italy Tony Arbolino  Honda 23 16.449
18 japan Ayumu Sasaki  Honda 23 16.653
19 italy Manuel Pagliani  Mahindra 23 16.673
20 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 23 17.077
21 italy Andrea Migno  KTM 23 34.984
22 spain Maria Herrera  KTM 23 43.607
23 austria Maximilian Kofler  Peugeot 23 57.874
24 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 23 57.982
Ab. italy Marco Bezzecchi  Mahindra 22 1 tour
Ab.  spain Albert Arenas  Mahindra 22 1 tour
Ab.  thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 22 1 tour
Ab.  united_kingdom John McPhee  Honda 16 7 tours
Ab.  netherlands Bo Bendsneyder  KTM 15 8 tours
Ab.  italy Niccolò Antonelli  KTM 14 9 tours
Ab.  japan Tatsuki Suzuki  Honda 14 9 tours
Ab.  italy Lorenzo Dalla Porta  Mahindra 2 21 tours
Ab.  mexico Gabriel Martínez-Abrego KTM 2 21 tours
 

 

KTM et Aspar s'associent en Moto3

Article précédent

KTM et Aspar s'associent en Moto3

Article suivant

Aron Canet, un vainqueur revenu de loin à Silverstone

Aron Canet, un vainqueur revenu de loin à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Auteur Willy Zinck