Moto3
C
GP d'Espagne
17 juil.
-
19 juil.
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
8 jours
C
GP de République Tchèque
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Autriche
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
29 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
36 jours
C
GP de Saint-Marin
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
57 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP de Catalogne
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP de France
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
85 jours
C
GP d'Aragón
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
92 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Valence
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
113 jours
C
GP d'Europe
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
120 jours

Neuvième pole position mais première victoire pour Martín !

partages
commentaires
Neuvième pole position mais première victoire pour Martín !
Par :
14 nov. 2017 à 12:35

Jorge Martín termine l'exercice 2017 avec une première victoire en Moto3, après avoir su profiter à merveille des incidents de course, qui ont forcé Joan Mir à une remontée jusqu'à la deuxième place.

Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Départ : Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3 mène
Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Le vainqueur Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Le vainqueur Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Joan Mir, Leopard Racing leads
Joan Mir, Leopard Racing leads
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Marcos Ramírez, Platinum Bay Real Estate
Marcos Ramírez, Platinum Bay Real Estate
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Romano Fenati, Marinelli Rivacold Snipers
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Gabriel Rodrigo, RBA Racing Team
Enea Bastianini, Estrella Galicia 0,0
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
John McPhee, British Talent Team
John McPhee, British Talent Team
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Aron Canet, Estrella Galicia 0,0
Jules Danilo, Marinelli Rivacold Snipers

Pour Jorge Martín, l'attente sans cesse renouvelée d'une première victoire en Moto3 a enfin pris fin lors de la dernière manche de la saison 2017, à Valence. Passé maître dans l'exercice, l'Espagnol a mis les petits plats dans les grands pour cette finale de l'année, en prenant les commandes de la hiérarchie dès les EL2, pour ne plus s'en départir de tout le week-end par la suite.

Cela impliquait donc l'obtention d'une nouvelle pole position, la neuvième précisément cette saison. Mais contrairement aux précédentes, cette fois-ci le pilote du Del Conca Gresini Racing a enfin réussi à transformer l'essai et signer sa première victoire chez les quarts de litre, achevant en beauté sa troisième année dans la catégorie.

Il est vrai que le Madrilène a largement bénéficié de la chute derrière lui de Gabriel Rodrigo, alors deuxième, et qui a contraint le Champion du monde 2017, Joan Mir, à sortir dans les graviers pour éviter de rouler sur l'Argentin. "Cela a été de l'improvisation, car Rodrigo a chuté devant moi", a expliqué Mir au site officiel du MotoGP après la course. "Je ne peux rien lui reprocher, car il va toujours à la limite. Mon feeling avec la moto a été vraiment très bon, j'ai été très à l'aise, même si lors des derniers tours ça glissait beaucoup, mais je pense que c'était le cas pour tout le monde. J'ai attaqué tout du long, mais je ne peux que féliciter Jorge."

 

Mir contraint à un dernier défi en Moto3

Alors que le futur pilote Moto2 repartait en 19e position, la voie a donc été dégagée pour Martín, qui a tout fait cette fois-ci pour préserver sa position, enchaînant les tours rapides pour creuser une avance culminant à six secondes sur ses poursuivants. "Cela a été un week-end incroyable pour moi", a-t-il déclaré. "Depuis le vendredi, je n'ai fait qu'attaquer dur. Je voulais cette victoire, et j'ai attaqué toute la course, jusqu'à avoir un avantage de six secondes. À ce moment-là, je me suis dit que c'était assez pour gagner la course, et j'ai fait en sorte de garder les pneus en bon état pour la fin."

Il est vrai que la nette avance que l'Espagnol a réussi à se ménager n'a pas été du luxe, surtout quand on connaît le format des courses de Moto3, qui fait souvent la part belle aux prises d'aspiration et à la chasse en meute.

La meute, justement, a dans un premier temps été emmenée par Fabio Di Giannantonio, avant que l'Italien ne se fasse damer le pion par Marcos Ramírez. Les deux hommes se sont livrés une belle bataille pour les accessits, jusqu'à ce que le premier cité ne se fasse une peur bleue (ainsi qu'à l'ensemble du paddock), en accrochant la roue arrière de son rival dans la ligne droite principale, et en chutant au beau milieu de la piste alors que le peloton déboulait derrière lui à pleine vitesse.

 

Di Giannantonio passe près de la catastrophe

Plus de peur que de mal finalement pour le transalpin, qui a même pu rejoindre les stands avec sa machine pour abandonner. Cet accident impressionnant a néanmoins permis à Romano Fenati, lointain 13e sur la grille, de se frayer un chemin jusqu'au pied du podium pour ce qui était son dernier Grand Prix dans la catégorie.

L'Italien, qui fera le grand saut en Moto2 l'an prochain, n'a cependant rien pu faire au retour de Joan Mir, qui a récupéré la deuxième place à cinq tours du but et fini à près de quatre secondes d'un Martín innacessible. Le Majorquin a ainsi pu ainsi profiter une dernière fois de quelques lampées de champagne sur son dernier podium en Moto3. 

Mir termine ainsi devant Marcos Ramírez, qui signe à Valence son deuxième podium dans la catégorie, après celui obtenu sur le Sachsenring en juillet dernier. "Je suis très content de ce résultat, car je voulais vraiment finir la saison avec un bon résultat", a déclaré l'Espagnol, qui réalise par ailleurs une bonne opération au général. "J'ai senti que je pouvais finir sur le podium, et je voulais aussi passer Migno au championnat, pour être le premier pilote KTM."

Derrière Fenati quatrième, signalons la belle cinquième place de Bastianini, alors qu'il faut descendre au huitième rang pour retrouver John McPhee, qui devance la troisième force de l'année, Aron Canet. Le Français Jules Danilo termine pour sa part sa dernière course en Moto3 à la 19e place.

 Moto3 - Cheste - Course

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Jorge Martín Honda 24 40'02.193 
2 spain Joan Mir  Honda 24 3.760
3 spain Marcos Ramírez  KTM 24 3.877
4 italy Romano Fenati  Honda 24 3.953
5 italy Enea Bastianini  Honda 24 3.999
6 spain Juanfran Guevara  KTM 24 4.940
7 italy Dennis Foggia  KTM 24 4.735
8 united_kingdom John McPhee  Honda 24 5.071
9 spain Aron Canet  Honda 24 5.218
10 japan Kazuki Mazaki  Honda 24 6.462
11 japan Tatsuki Suzuki  Honda 24 6.544
12 netherlands Bo Bendsneyder  KTM 24 6.633
13 japan Ayumu Sasaki  Honda 24 8.687
14 italy Niccolò Antonelli  KTM 24 16.100
15 germany Philipp Oettl  KTM 24 16.156
16 italy Andrea Migno  KTM 24 16.263
17 malaysia Adam Norrodin  Honda 24 16.398
18 czech_republic Jakub Kornfeil  Peugeot 24 33.128
19 france Jules Danilo  Honda 24 33.807
20 italy Lorenzo Dalla Porta  Mahindra 24 34.360
21 thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 24 34.629
22 italy Manuel Pagliani  Mahindra 24 34.403
23 spain Albert Arenas  Mahindra 24 34.958
24 japan Kaito Toba  Honda 24 35.730
25 italy Tony Arbolino  Honda 24 39.331
26 spain Maria Herrera  Mahindra 24 46.209
27 belgium Livio Loi  Honda 24 51.534
28 italy Marco Bezzecchi  Mahindra 24 1'17.109
29 finland Patrik Pulkkinen  Peugeot 23 1 tour
Ab.  italy Fabio Di Giannantonio  Honda 7 17 tours
Ab.  spain Gabriel Rodrigo  KTM 2 22 tours

Article suivant
La grille du Moto3 dévoilée à son tour

Article précédent

La grille du Moto3 dévoilée à son tour

Article suivant

Première année mondiale convaincante pour l'équipe de Paolo Simoncelli

Première année mondiale convaincante pour l'équipe de Paolo Simoncelli
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Valencia
Catégorie Course
Lieu Valencia
Auteur Willy Zinck