Pedro Acosta remporte le titre Moto3

Le rookie Pedro Acosta est devenu Champion du monde du Moto3 en remportant le GP de l'Algarve, alors que son rival Dennis Foggia a été emmené à la faute.

Sa victoire au Grand Prix de l'Algarve a permis à Pedro Acosta, 17 ans, de remporter le titre Moto3, avant-dernière course de la saison. Avec ses 46 points d'avance au championnat, le pilote espagnol ne peut en effet plus être rattrapé par Dennis Foggia, qui était son dernier rival pour la couronne mondiale et qui, après avoir longtemps été leader de cette épreuve à Portimão, a été victime d'un accrochage dans le dernier tour.

Après avoir largement dominé la Rookies Cup l'an dernier, Acosta a vite impressionné pour ses débuts en Moto3. Deuxième de son premier Grand Prix au Qatar, dans la roue de Jaume Masiá, il a décroché son premier succès dans la catégorie une semaine plus tard, une performance qui a d'autant plus frappé les esprits puisqu'il s'élançait depuis l'allée des stands. Jamais qualifié en pole position, l'Espagnol s'est montré impressionnant par la maîtrise avec laquelle il a construit ses courses, parvenant à enchaîner avec deux autres victoires et à vite se créer une avance confortable en tête du championnat.

Le cœur de la saison s'est révélé moins étincelant pour lui, avec seulement deux victoires supplémentaires pendant l'été, mais le protégé de la KTM GP Academy a su se montrer régulier dans une catégorie très disputée et aux résultats souvent aléatoires : dans les 15 courses disputées avant le retour à Portimão, il s'était classé 14 fois parmi les huit premiers, maintenant ainsi un net avantage sur le reste du plateau, même si Sergio García puis Foggia ont peu à peu réduit l'écart.

La saison du pilote Leopard Racing, en particulier, aura été singulière. Lui qui n'a pas vu la fin du premier tour de la course d'ouverture, il a alterné le pire et le meilleur, marquant ses premiers points à la troisième manche. Depuis, c'est bien simple : il n'a alimenté son compteur qu'en montant sur le podium, avec dix entrées dans le top 3 et notamment cinq victoires. Alors qu'il comptait 97 points de retard sur le leader après le GP de Styrie, il n'a eu de cesse de le battre depuis pour recoller à 21 unités avant cette avant-dernière course.

Cette solide série a par ailleurs permis à Foggia de prendre l'avantage sur García, qui n'a plus quitté le top 3 du championnat depuis Barcelone mais a vu ses chances s'envoler à la suite d'une chute à Austin qui lui a valu un hématome d'un rein et un forfait il y a deux semaines à Misano. Revenu au Grand Prix de l'Algarve, il a vite retrouvé son rythme pour aller décrocher la pole position. En course, cependant, le pilote Aspar n'a pas été en mesure de véritablement prétendre à la victoire.

Les espoirs de Foggia s'envolent dans une chute

Après le jeune Adrián Fernández, c'est Dennis Foggia qui s'est emparé des commandes de la course, au prix d'un dépassement tout en puissance à l'entame du deuxième tour. L'Italien a d'emblée affiché un rythme solide, cherchant à aller chercher le maximum de points tandis qui aurait prolongé le suspense au championnat, qu'Acosta devait une nouvelle fois s'extraire du peloton. Quatorzième sur la grille, l'Espagnol était remonté à la sixième place à la fin du deuxième tour et, dans le sixième, il faisait sa première entrée dans le top 3. Darryn Binder le séparait encore du leader et, en l'état, le titre n'était pas assuré.

Dennis Foggia, Leopard Racing

Au dixième des 21 tours, Acosta est parvenu à ses fins sur Binder et il a dès lors bondi sur Foggia pour lui chiper la première place, mais une erreur dans la foulée l'a immédiatement replacé derrière son rival. Son coéquipier, Jaume Masia, est venu lui apporter son aide lorsqu'à neuf tours de l'arrivée, alors qu'un groupe désormais compact d'une dizaine de pilotes menait cette course, il est parvenu à faire parler sa vitesse pour déloger Foggia de la place de leader, Acosta en profitant pour s'intercaler.

Mais, étrangement déconcentré, Acosta n'a pas longtemps tenu cette place, se faisant déborder par García, Binder, Migno et... Foggia. Dans le 15e tour, le pilote Leopard avait réussi à reprendre les rênes alors que son rival espagnol n'était plus que cinquième. Tout était à refaire pour le leader du championnat ! Une fois remobilisé, Acosta a pu se défaire à nouveau de García et Migno, puis de Binder, dernier rempart avant Foggia, pour mieux se replacer dans la roue de son rival alors qu'il restait désormais cinq tours à boucler.

Deux boucles plus tard, le pilote Ajo a réussi à repasser son rival, cependant Foggia a une nouvelle fois repris l'avantage dans une superbe manœuvre au virage 11 de l'avant-dernier tour. Une ultime attaque a permis à Acosta de reprendre les commandes, cette fois définitivement. Car Foggia allait être privé de toute réplique en se faisant harponner par Binder qui, juste derrière lui, tentait de passer García pour la troisième place. Le Sud-Africain en serait par la suite disqualifié, mais pour Foggia le mal était fait : sa chute le privait désormais de ses dernières chances.

Lire aussi :

C'est donc en retrouvant le chemin de la victoire que Pedro Acosta est allé chercher ce titre qui lui était promis depuis de longs mois. "Je ne sais pas quoi dire. J'ai passé le dernier tour à pleurer", a commenté à chaud le pilote espagnol, premier rookie titré dans la plus petite catégorie depuis Loris Capirossi en 1990. "Je ne peux que dire merci à toute l'équipe, à Aki [Ajo], KTM et à Red Bull parce qu'au début de la saison je n'avais pas d'équipe et ils m'ont offert une famille. Je ne peux que merci à tous ceux qui chaque jour m'envoient des messages pour que je croie en moi, toutes ces personnes qui sont dans l'ombre et qui me poussent chaque jour, à ma famille, aux autres pilotes. Ce championnat est pour eux."

À 17 ans, Pedrosa Acosta possède déjà un CV parfait. Champion d'Espagne en Pré-Moto3 en 2017, il s'est classé troisième du Championnat du monde Junior Moto3 en 2020. Cette même année, il a remporté la Rookies Cup, après en avoir été deuxième en 2019. Vite considéré comme un prodige après son arrivée fracassante dans le paddock du Championnat du monde, il a reçu les conseils des stars du MotoGP, qui lui ont préconisé de ne pas brûler les étapes. Il ne fera pourtant pas long feu dans la plus petite catégorie car, bien avant que son titre soit validé, KTM s'est assuré ses services à long terme et son avenir est tout tracé : il rejoindra le Moto2 en 2022, en restant dans le team Ajo, avec pour objectif d'y disputer deux saisons avant des débuts en MotoGP déjà planifiés pour 2024.

Lire aussi :

Portugal GP de l'Algarve Moto3

P. # Pilotes Moto Temps Intervalle Abandon
1 37 Spain Pedro Acosta
KTM 38'04.339
2 16 Italy Andrea Migno
Honda 38'04.693 0.354
3 23 Italy Niccolò Antonelli
KTM 38'05.219 0.526
4 52 Spain Jeremy Alcoba
Honda 38'06.107 0.888
5 28 Spain Izan Guevara
GASGAS 38'06.178 0.071
6 71 Japan Ayumu Sasaki
KTM 38'06.213 0.035
7 55 Italy Romano Fenati
Husqvarna 38'06.311 0.098
8 43 Spain Xavier Artigas
Honda 38'06.672 0.361
9 24 Japan Tatsuki Suzuki
Honda 38'07.762 1.090
10 12 Czech Republic Filip Salač
KTM 38'10.930 3.168
11 31 Mexico Adrian Fernandez
Husqvarna 38'11.279 0.349
12 99 Spain Carlos Tatay
KTM 38'13.731 2.452
13 96 Daniel Holgado
KTM 38'14.269 0.538
14 66 Joel Kelso
KTM 38'14.335 0.066
15 67 Italy Alberto Surra
Honda 38'14.755 0.420
16 82 Italy Stefano Nepa
KTM 38'15.989 1.234
17 20 France Lorenzo Fellon
Honda 38'16.034 0.045
18 54 Italy Riccardo Rossi
KTM 38'16.075 0.041
19 5 Spain Jaume Masia
KTM 38'17.955 1.880
20 92 Japan Yuki Kunii
Honda 38'34.340 16.385
21 6 Japan Ryusei Yamanaka
KTM 38'34.522 0.182
22 19 Indonesia Andi Gilang
Honda 38'34.588 0.066
27 Japan Kaito Toba
KTM 39'30.980 8 Laps Accident
7 Italy Dennis Foggia
Honda 36'15.358 Accident
11 Spain Sergio García Dols
GASGAS 36'15.564 0.206 Accident
17 United Kingdom John McPhee
Honda 7'16.382 16 Laps Accident
40 South Africa Darryn Binder
Honda

partages
commentaires
Márquez favorable à la limite d'âge : les pilotes seront "plus mûrs"
Article précédent

Márquez favorable à la limite d'âge : les pilotes seront "plus mûrs"

Article suivant

Tech3 change de line-up Moto3 pour 2022

Tech3 change de line-up Moto3 pour 2022
Charger les commentaires