Moto3
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP du Portugal
18 avr.
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP de France
14 mai
Prochain événement dans
29 jours
C
GP d'Italie
28 mai
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
Prochain événement dans
50 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
Prochain événement dans
64 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
Prochain événement dans
71 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
Prochain événement dans
85 jours
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
Prochain événement dans
134 jours
C
GP d'Aragón
10 sept.
Prochain événement dans
148 jours
C
GP de Saint-Marin
17 sept.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP du Japon
01 oct.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Thaïlande
08 oct.
Prochain événement dans
176 jours
C
GP d'Australie
22 oct.
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
Prochain événement dans
197 jours
C
GP de Valence
12 nov.
Prochain événement dans
211 jours

Parti des stands, Pedro Acosta s'offre un incroyable succès

Pedro Acosta a remporté le Grand Prix de Doha malgré un départ depuis l'allée des stands, une performance inédite en Moto3. Darryn Binder et Niccolò Antonelli ont complété le podium.

Parti des stands, Pedro Acosta s'offre un incroyable succès

Pedro Acosta a décroché son premier succès en Moto3 dès son deuxième départ dans la catégorie, après une spectaculaire remontée faisant suite à un départ depuis les stands. Comme six autres pilotes, le pensionnaire du team Ajo était pénalisé pour avoir été trop lent en EL2. Mais il ne lui a fallu qu'une dizaine de tours pour combler un retard de plus de dix secondes et retrouver un groupe de tête resté très imposant.

Comme la semaine précédente, le phénomène d'aspiration, couplé aux fortes rafales de vent, a compliqué la tâche du leader, régulièrement débordé par ses rivaux dans la ligne droite principale. Si Darryn Binder, parti depuis la pole, a conservé la première place au départ, il n'a pas pu creuser l'écart et de nombreux pilotes se sont succédés en tête, à l'image de Tatsuki Suzuki, Andrea Migno, Filip Salač, Gabriel Rodrigo, Jeremy Alcoba et Kaito Toba. Ils ont préféré attendre la fin de course pour passer à l'attaque, facilitant ainsi le retour d'Acosta dans ce groupe, et les derniers tours ont été très animés.

Salač a dû abandonner à la suite d'un contact avec Sasaki au virage 2 tandis qu'à l'entame du 15e des 18 tours du Grand Prix, Alcoba, alors deuxième, a percuté Binder. Si ce dernier a pu continuer, ce premier a chuté, sa moto s'en allant frapper John McPhee. Une fois relevé de sa chute, l'Écossais s'est dirigé vers Alcoba et lui a asséné plusieurs coups, auxquels l'Espagnol a répondu. Pénalisés pour ce comportement, les deux pilotes devront s'élancer des stands à Portimão, Alcoba avec un retard de cinq secondes, et McPhee dix secondes après les autres pilotes.

Les autres courses :

La première place a continué à changer de mains jusqu'à l'entame du dernier tour, moment où Acosta s'est porté en tête pour la première fois. En seulement trois virages, il a creusé un petit écart et même si Binder a pu se rapprocher dans les dernières courbes du tracé, le pilote âgé de 16 ans lui a résisté jusqu'au bout, en cassant l'aspiration donnée à son rival dans l'ultime ligne droite. Acosta n'avait que 0"039 d'avance sur Binder au moment de franchir la ligne d'arrivée.

"Je ne sais pas comment j'ai fait ça !" a reconnu le vainqueur. "Quand on travaille avec les meilleurs, ça devient possible. Ce n'est jamais facile et [samedi] j'étais un peu démoralisé après la pénalité, mais dans la matinée, j'ai dit à mon assistant 'On peut le faire, je peux être dans le groupe vers le 10e tour.' Et me voilà ! Je peux seulement remercier ma famille, mon assistant et entraîneur, ainsi que mon équipe, parce que sans eux je ne serais pas là !"

Niccolò Antonelli s'est classé au troisième rang, devant Andrea Migno, Kaito Toba et Izan Guevara. Derrière ces six pilotes regroupés en moins d'une seconde, Ayumu Sasaki a pris la septième place, devant son compatriote Ryusei Yamanaka et le vainqueur du premier Grand Prix de la saison, Jaume Masia, qui a perdu du temps dans un contact avec Gabriel Rodrigo dans le dernier tour. Romano Fenati a terminé la course à la 10e position, tandis que Lorenzo Fellon a pris la 20e place.

Qatar Grand Prix de Doha Moto3

P. Pilotes Moto Tours Temps Ecart
1 Spain Pedro Acosta
KTM 18 38'22.430
2 South Africa Darryn Binder
Honda 18 38'22.469 0.039
3 Italy Niccolò Antonelli
KTM 18 38'22.912 0.482
4 Italy Andrea Migno
Honda 18 38'22.944 0.514
5 Japan Kaito Toba
KTM 18 38'23.081 0.651
6 Spain Izan Guevara
GASGAS 18 38'23.138 0.708
7 Japan Ayumu Sasaki
KTM 18 38'24.235 1.805
8 Japan Ryusei Yamanaka
KTM 18 38'24.287 1.857
9 Spain Jaume Masia
KTM 18 38'24.305 1.875
10 Italy Romano Fenati
Husqvarna 18 38'24.397 1.967
11 Switzerland Jason Dupasquier
KTM 18 38'24.424 1.994
12 Japan Tatsuki Suzuki
Honda 18 38'24.664 2.234
13 Argentina Gabriel Rodrigo
Honda 18 38'24.665 2.235
14 Austria Maximilian Kofler
KTM 18 38'24.679 2.249
15 Japan Yuki Kunii
Honda 18 38'24.690 2.260
16 Italy Stefano Nepa
KTM 18 38'27.789 5.359
17 Italy Dennis Foggia
Honda 18 38'33.482 11.052
18 Turkey Deniz Öncü
KTM 18 38'33.515 11.085
19 Italy Riccardo Rossi
KTM 18 38'38.426 15.996
20 France Lorenzo Fellon
Honda 18 38'39.560 17.130
21 Spain Carlos Tatay
KTM 18 38'40.910 18.480
22 Indonesia Andi Gilang
Honda 18 38'48.302 25.872
23 Spain Sergio García Dols
GASGAS 18 39'04.344 41.914
United Kingdom John McPhee
Honda 14 29'53.685 4 Laps
Spain Jeremy Alcoba
Honda 14 29'53.750 4 Laps
Mexico Adrian Fernandez
Husqvarna 14 29'54.916 4 Laps
Czech Republic Filip Salač
Honda 12 25'38.517 6 Laps
Spain Xavier Artigas
Honda 11 23'30.814 7 Laps

partages
commentaires

Related video

Il y a 25 ans : Valentino Rossi dispute son 1er Grand Prix

Article précédent

Il y a 25 ans : Valentino Rossi dispute son 1er Grand Prix

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement GP de Doha
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud