Forfait à Misano, Sergio García voit le titre s'éloigner

Souffrant toujours d'un hématome au niveau du rein, Sergio García va devoir faire l'impasse sur le GP d'Émilie-Romagne ce week-end en Moto3. Ses chances de titre sont presque anéanties.

Forfait à Misano, Sergio García voit le titre s'éloigner

Pedro Acosta aura une première balle de match dans la quête du titre Moto3 au GP d'Émilie-Romagne ce week-end, et la pépite de la KTM GP Academy voit ses chances augmenter puisque Sergio García, troisième de la catégorie, a dû déclarer forfait. Tombé lourdement dans les essais du GP des Amériques, l'Espagnol avait dû renoncer à la course en raison d'un hématome au niveau d'un rein, qui ne s'est pas encore totalement résorbé.

"Je me sens bien physiquement mais j'ai effectué des examens ce matin à l'Hôpital IMED de Valence, où j'ai passé un scanner pour suivre l'évolution de ma blessure au rein, et nous avons vu qu'il n'est pas encore guéri à 100%", déplore Sergio García. "L'hématome au rein n'a pas disparu et les médecins m'ont recommandé de ne pas faire le voyage vers Misano."

"Ils m'ont dit que je pourrai revenir au Portugal, ce qui me motive, mais je suis triste de manquer ce Grand Prix, parce que je suis à l'avant au championnat et que manquer une course de plus va compliquer mes chances. Je suis motivé et encore plus impatient de remontrer sur la moto."

L'équipe Aspar a confirmé le forfait de son pilote pour Misano, sans évoquer de remplacement. García devrait donc retrouver sa GASGAS dans deux semaines à Portimão, mais ses chances de titre se seront probablement envolées. García a 50 points de retard sur son compatriote Pedro Acosta et pourrait revenir à égalité, mais il aurait pour cela besoin de deux succès sur les deux courses restantes et que son rival n'inscrive aucun point en trois courses, tout en espérant des résultats décevants pour Dennis Foggia. Acosta et García auraient alors autant de victoires et seraient départagés au nombre de deuxièmes places.

Autant dire que ses chances sont infimes et que le titre 2021 de la catégorie devrait donc se jouer entre Acosta et Foggia, vainqueur des deux courses disputées sur le sol italien cette année. Le natif de Rome accuse un retard de 30 points sur Acosta et se doit donc de lui reprendre des points pour rester dans la course à la couronne mondiale. Le leader du championnat, dont le passage en Moto2 dans le team Ajo est déjà acté, sera assuré du titre à Misano s'il s'impose ou perd moins de quatre points sur Foggia.

Lire aussi :

partages
commentaires
Pour Pol Espargaró, des Moto3 "trop lentes" provoquent les accidents
Article précédent

Pour Pol Espargaró, des Moto3 "trop lentes" provoquent les accidents

Article suivant

Sécurité : Márquez et Rossi veulent qu'Austin soit un tournant

Sécurité : Márquez et Rossi veulent qu'Austin soit un tournant
Charger les commentaires