Sergio García vainqueur juste avant un drapeau rouge

Sergio García a signé sa deuxième victoire de la saison en Moto3 au terme d'un Grand Prix de Catalogne Moto3 mouvementé, qu'une lourde chute a interrompu prématurément.

Une semaine après la mort d'un des leurs, les pilotes Moto3 ont repris le départ d'une course, non sans émotion. Une fois les visières abaissées, cependant, la compétition a repris ses droits et l'épreuve qu'ils ont livrée à Barcelone n'a pas été moins disputée que les précédentes, loin s'en faut.

C'est même une course chaotique qui s'est déroulée dimanche en fin de matinée sur le circuit catalan, finalement interrompue au drapeau rouge après une accident impliquant plusieurs pilotes aux avant-postes. Le commentaire de Valentino Rossi, patron de l'une des équipes, témoigne de la teneur de cette course. "À mon avis, le Moto3 est trop dangereux. Aujourd'hui encore, il fallait regarder la course avec les mains sur les yeux !" a déclaré l'Italien. "Ils sont beaucoup trop proches et s'il se passe quelque chose, c'est vraiment trop dangereux. Ils ont  encore fait les fous jusqu'au bout, jusque dans le dernier tour, et… mamma mia ! C'est trop !"

Lire aussi :

Dans le plus pur style de la petite catégorie, ils étaient 15 à former le groupe de tête à l'entame du dernier tour et à jouer des coudes pour se positionner aussi bien que possible en vue des derniers hectomètres, usant des secrets de l'aspiration. C'est alors que les premiers avaient passé la ligne d'arrivée que le drapeau rouge a été déployé, engendré par un accident ayant eu lieu juste derrière eux à la moitié du tour. Dans le virage 8, Ayumu Sasaki a chuté, emmenant avec lui Dennis Foggia et Xavi Artigas. Le pilote japonais, qui a momentanément perdu conscience, a été transporté à l'hôpital pour des examens, souffrant d'une commotion cérébrale. Lui aussi dans le groupe de tête, Guevara est tombé seul dans le dernier tour, sans gravité cependant.

Sergio Garcia, Aspar Team Moto3

Parti 19e, Sergio García a réussi à rapidement se mêler aux leaders, échangeant la première place avec des pilotes tels que Pedro Acosta (parti 25e), Gabriel Rodrigo, Izan Guevara, Darryn Binder ou encore John McPhee. Ce dernier, aux commandes durant la majeure partie de la première moitié de course, est tombé à l'entame du dixième tour. Sa moto revenue sur la piste, Andrea Migno et Tatsuki Suzuki ont également chuté en essayant de l'éviter, heureusement sans conséquences pour les uns comme pour les autres.

C'est dans le derniers instants que Sergio García a pu tirer son épingle du jeu, en battant sur le fil Jeremy Alcoba pour décrocher sa deuxième victoire de la saison après celle obtenue au Grand Prix de France. "Cette victoire est pour Jason Dupasquier", a déclaré le vainqueur. "Ça a été une course folle. À la fin de la ligne droite, il y avait six ou sept pilotes regroupés et il était difficile de rester devant. Je me suis bien battu, j'avais pour objectif de gagner et je suis bien revenu dans les premiers tours. Je suis très heureux de cette deuxième victoire."

Tristement impliqué la semaine précédente dans l'accident qui a coûté la vie à Jason Dupasquier (de même qu'Ayumu Sasaki), Jeremy Alcoba a donc réussi à décrocher la deuxième place de cette course. Troisième à l'arrivée, Jaume Masia a quant à lui été pénalisé pour avoir dépassé les limites de la piste, permettant à Deniz Öncü de monter sur le podium pour la première fois de sa carrière. Poignante, la cérémonie du podium a permis aux pilotes de rendre un nouvel hommage au pilote suisse décédé au Mugello, en arborant des t-shirts en sa mémoire.

 

Très en avance au championnat après avoir remporté trois des quatre premières courses, Pedro Acosta a une nouvelle fois sauvé la septième place après s'être mal qualifié. Il voit sa marge réduite à 39 points, Sergio García étant désormais son nouveau dauphin. Premier vainqueur cette année, Jaume Masia est troisième devant Romano Fenati, puis un groupe très compact emmené par Darryn Binder, cinquième en course comme au classement général.

GP de Catalogne Moto3

P. Pilotes Moto Temps Ecart
1 Spain Sergio García Dols
GASGAS 38'33.760
2 Spain Jeremy Alcoba
Honda 38'33.775 0.015
3 Turkey Deniz Öncü
KTM 38'33.878 0.118
4 Spain Jaume Masia
KTM 38'33.839 0.079
5 South Africa Darryn Binder
Honda 38'33.964 0.204
6 Argentina Gabriel Rodrigo
Honda 38'34.077 0.317
7 Spain Pedro Acosta
KTM 38'34.140 0.380
8 Italy Niccolò Antonelli
KTM 38'34.558 0.798
9 Japan Kaito Toba
KTM 38'34.693 0.933
10 Italy Stefano Nepa
KTM 38'34.743 0.983
11 Italy Romano Fenati
Husqvarna 38'37.094 3.334
12 Japan Yuki Kunii
Honda 36'56.601
13 Elia Bartolini
KTM 36'56.644
14 Japan Ryusei Yamanaka
KTM 36'56.850
15 Daniel Holgado
KTM 36'57.173
16 France Lorenzo Fellon
Honda 36'57.261
17 Indonesia Andi Gilang
Honda 36'57.600
18 Takuma Matsuyama
Honda 37'31.900
Spain Izan Guevara
GASGAS 36'43.215 1 Lap
Japan Ayumu Sasaki
KTM 36'43.343 1 Lap
Italy Dennis Foggia
Honda 36'43.530 1 Lap
Spain Xavier Artigas
Honda 36'43.665 1 Lap
Czech Republic Filip Salač
Honda 28'00.502 6 Laps
Mexico Adrian Fernandez
Husqvarna 20'33.239 10 Laps
United Kingdom John McPhee
Honda 16'27.166 12 Laps
Italy Andrea Migno
Honda 16'29.165 12 Laps
Japan Tatsuki Suzuki
Honda 16'29.520 12 Laps
Italy Riccardo Rossi
KTM

partages
commentaires
Où se situe le respect ?
Article précédent

Où se situe le respect ?

Article suivant

Rossi alerte : "Il faudrait prendre la sécurité plus au sérieux"

Rossi alerte : "Il faudrait prendre la sécurité plus au sérieux"
Charger les commentaires